Avec la crise, les Espagnols viennent moins à Euro Disney

 |   |  443  mots
10% de touristes espagnols en moins au troisième trimestre 2012. Copyright Reuters/Benoît Tessier
10% de touristes espagnols en moins au troisième trimestre 2012. Copyright Reuters/Benoît Tessier (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La clientèle espagnole, la troisième plus importante de Disneyland Paris, a baissé de près de 10% au troisième trimestre de l'exercice du groupe par rapport à la même période de 2011. Ce recul explique en partie la baisse de 15.000 nuités constatée dans les hôtels du site entre avril et juin. Néanmoins, le groupe a fait état ce mardi d'une hausse de chiffre d'affaires de 4,3% au troisième trimestre, à 358 millions d'euros.

La crise en Espagne touche Euro Disney. Les Espagnols, pourtant friands des parcs d'attractions, viennent moins à Disneyland Paris. C'est l'un des enseignements des résultats commerciaux du groupe au troisième trimestre (avril-juin) de son exercice 2011-2012, publiés ce mardi. Le chiffre d'affaires a certes progressé de 4,3%, à 358 millions d'euros, mais le nombre de nuités dans les hôtels du site a chuté de 15.000 entre avril et juin. Ceci, explique le groupe, en raison notamment de la baisse du nombre de visiteurs hollandais et surtout espagnols, lesquels représentent près de 10% des clients. «Nous avons constaté au cours du troisième trimestre près de 10% de visiteurs espagnols en moins par rapport à la même période l'année dernière », confirme à La Tribune la direction du parc d'attractions qui croit en un possible rebond à la fin d'année : « le marché ibérique est très saisonnier et il pourrait y avoir un retour des Espagnols en décembre », indique t-on chez Euro Disney. A l'échelle nationale, une étude publiée par le ministère de l'artisanat, du commerce et du tourisme confirme cette tendance : « la fréquentation hôtelière espagnole de mai 2012 est 30 % en dessous de son niveau de mai 2008. » Elle a encore reculé de 7,1% en mai de cette année. La France est la première destination étrangère des touristes espagnols. Ils étaient 4,9 millions de visiteurs en 2010.

La troisième clientèle du parc d'attraction

A Euro Disney, l'Espagne reste tout de même bien placée parmi les pays se rendant le plus dans le parc d'attractions. Sur les 15 millions de visiteurs en 2011 du parc, 9% étaient des Espagnols. Ces derniers arrivent en troisième position après les Français (49% des visiteurs) et les Britanniques (13%), mais devant les Hollandais et les visiteurs du Benelux.

Hausse de la clientèle française

Malgré les difficultés des clients espagnols, Euro Disney enregistre une performance commerciale satisfaisante, en raison notamment de l'augmentation combinée de la dépense par visiteur et de la fréquentation des parcs à thèmes. Celle-ci est tirée par la forte présence des Français, qui seraient "5% de plus à être venus au parc d'attraction sur le trimestre », selon la direction.

Avec la crise, le phénomène est connu, les gens partent en vacances moins loin et moins longtemps. Surtout, la direction d'Euro Disney se rejouit du succès des festivités du 20ème anniversaire : « les résultats que nous avons maintenant sont le fruit des investissements du premier trimestre. » Le renforcement de l'offre de spectacles en soirée pousserait ainsi les visiteurs à rester plus longtemps au parc et à consommer davantage.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2012 à 21:29 :
Les polypensionnés public/ privé qui savent qu'ils sont condamnés à une retraite de misère à cause de l'inaction des pouvoirs publics face à des lois injustes ont depuis longtemps déserté EURO DISNEY
Réponse de le 09/08/2012 à 1:39 :
C est plus de leur age...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :