En 2014, la place de cinéma sera à 4 euros... pour les moins de 14 ans

 |   |  400  mots
(Crédits : AFP)
Les exploitants des salles de cinéma françaises se sont mis d'accord pour accorder dès l'année prochaine un tarif réduit à 4 euros pour les enfants et adolescents. Un geste suite à l'obtention d'un taux de TVA réduit à 5%.

Sur la période allant de janvier à octobre 2013, 153,23 millions d'entrées ont été réalisées au dans les salles de cinéma français selon le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), c'est 5,5 % de moins que sur la même période en 2012. Pour "rebooster" la fréquentation de leurs salles obscures, les exploitants français ont décidé de faire un geste sur les tarifs réservés aux enfants et adolescents, comme révélé ce jeudi par Ouest France. Le journal indiquait ainsi qu'à partir de 2014, les exploitants afficheront "toutes les séances dans tous les cinés à 4 euros pour les moins de 14 ans".

Un cadeau aux jeunes à l'approche des Fêtes? En fait, il s'agit surtout d'une contre-partie à la baisse du taux de Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) applicable aux tickets de cinéma vendus en France. En effet, les cinémas ont obtenu une TVA réduite à 5% au lieu de 7% actuellement... et ce sont les moins de 14 ans (donc ceux les plus susceptible de venir accompagnés d'un adulte!) qui vont en profiter.

Les exploitants perçoivent 40% des recettes sur un ticket de ciné

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti devrait confirmer ce nouveau tarif vendredi. Elle avait soutenu les exploitants des cinémas au moment de la négociation sur la TVA. Le Huffington Post rappelle que la TVA sur le ticket de cinéma a beaucoup évolué depuis l'arrivée d'Aurélie Filippetti au ministère de la Culture. D'abord à 5,5%, elle est ensuite passée en juillet 2012 à 7%, avant d'être envisagée à 10%, puis ramené à 5% devant la fronde des professionnels qui militaient pour l'exception culturelle.

Pour rappel, les recettes générées par un place de cinéma se répartissent ainsi:  un peu plus de 40% revient aux ayants droit (producteurs et distributeurs), l'exploitant (la salle de cinéma) perçoit également environ 40%, le reste revient à l'État par le biais de la TVA et à la SACEM (1%). Et enfin, la spécificité française qui a largement permis de conserver une industrie du cinéma dynamique en France, la TSA, taxe spéciale additionnelle, qui alimente le compte de soutien au cinéma géré par le CNC, récupère 10,72%.

LIRE AUSSI:

>> Une baisse de la TVA sur le billet de cinéma fera-t-elle baisser le prix des entrées?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2013 à 11:53 :
C'est vraiment injuste et discriminatoire...Je vais saisir la Halde.
a écrit le 30/11/2013 à 11:30 :
TVA réduite à 5 pour cent pour aider les intermittents du travail qui votent à gauche et pour leur public de citadins bobos qui habitent à proximité des cinémas, TVA à 20 pour cent pour les riches qui montent à cheval parce qu'ils n'ont pas de cinoche à proximité et qui habitent loin des villes. Cherchez l'erreur !
a écrit le 30/11/2013 à 9:52 :
4€ ra toujours trop cher pour aller voir des navets
Si la fréquentation des salles baisses elle s'explique non seulement par le prix prohibitif de plus de 9 euros au tarif plein mais également par :
- les conditions de propretés des salles obscures (mieux vaut aller à une séance matinale on aura plus de chance d'avoir une salle propres qu'en soirée où les salles ne sont pas nettoyer entre les projections
- mieux vaut des petits cinémas qui n'ont pas de distributeurs de friandises (faut bien dire que le crissement des paquets de bonbons, des popcorns ....sont plutôt agaçant à croire que les gens viennent voir un film pour bouffer
- et surtout la qualité des films car un film sans scénarios ou histoires ne vaut même pas le déplacement que ce soit à 4 € et encore moins au tarif plein....
Au final pour un film de qualité médiocre mieux vaut souvent attendre sa projection sur les chaines tv, après tout on n'est plus à 6 ou 12 près...pour voir des séries b
a écrit le 29/11/2013 à 22:31 :
La TVA à 5% sur le cinéma, c'est parce que c'est un aliment de première nécessité ?
Réponse de le 30/11/2013 à 0:25 :
Un peu comme la musique...
Réponse de le 30/11/2013 à 16:15 :
encore de l'argent public pour inciter des jeunes a aller voir des navets qu'ils telechargent ? , quand on sait le prix d'une place de cinema a paris , on prefere encore regarder le DVD chez soi avec le bruit en moins , mais là encore on veut tellement bien faire pour les ados qu'on ecoeure les parents avec cette remise qui ne concerne que les mineurs .. enfin TVA bien ?..
a écrit le 29/11/2013 à 21:14 :
et ils suppriment la réduction avec la carte étudiant qui offrait un tarif à 2 euros :-) Donc, ils gagnent 2 euros par rapport au tarif précédent et 2% sur la TVA :-) Pas mal, non :-)
a écrit le 29/11/2013 à 19:30 :
Le cinéma a été beaucoup moins cher que 4 euros.
Il n'y a pas si longtemps, une place de cinéma valait entre 25 et 30 francs.
Faites le calcul.
De toutes façons, le passage a l'euro a été bénéfique pour tout le monde sauf pour les salaries.
a écrit le 29/11/2013 à 18:08 :
A partir d'aujourd'hui j'evite d'aller au cinéma voir des hordes de morveux qui vont passer le temps a télephoner a discuter entre eux et a se lever tous les 5 minutes casser les prix n'est pas la solution c'est attirer une clientele de mauvaise qualité qui faira partir la bonne clientele.
a écrit le 29/11/2013 à 17:51 :
5.5 et non 5, sachant qu'ils étaient passés de 5.5 à 7 l'an dernier…
Qd on vous dit qu'ils naviguent à vue!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :