-20% ! Plongeon spectaculaire d'Euro Disney en Bourse

-20%! Le plongeon en Bourse ce matin est spectaculaire, après l'annonce de son endettement abyssal et de l'opération de sauvetage par recapitalisation lancée par son principal actionnaire américain, The Walt Disney Company. L'endettement de l'exploitant de Disneyland Paris atteint 1,7 milliard d'euros.
Le plan de recapitalisation devrait permettre à l'entreprise de ramener son endettement de 1,7 milliard sous le milliard d'euros.
Le plan de recapitalisation devrait permettre à l'entreprise de ramener son endettement de 1,7 milliard sous le milliard d'euros. (Crédits : reuters.com)

Malgré sa dette abyssale, Euro Disney veut poursuivre ses investissements. L'exploitant de Disneyland Paris a donc annoncé lundi 6 octobre un projet de recapitalisation de 1 milliard d'euros, soutenu et garanti par sa maison mère américaine The Walt Disney Company.

Le plan devrait permettre à l'entreprise d'améliorer sa situation de trésorerie d'environ 250 millions d'euros et de réduire significativement son endettement, pour le ramener sous le milliard d'euros (contre 1,7 milliard actuellement).

"Améliorer l'expérience visiteur"

Le groupe souffre en effet d'un problème de dette depuis ses origines, mais il fait aussi les frais de la conjoncture morose des dernières années, qui a entraîné une désaffection des visiteurs. Tom Wolber, le nouveau président d'Euro Disney, qui a pris ses fonctions mi-septembre, explique:

"Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe, mais la dégradation de l'environnement économique et le poids de la dette du groupe ont fortement impacté ses recettes et sa liquidité."

"Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur."

420 millions d'euros en espèces

La recapitalisation prévoit notamment un apport en espèces d'environ 420 millions d'euros, "réalisé ou garanti par Disney par le biais d'augmentations de capital d'Euro Disney S.C.A. et de sa principale filiale opérationnelle". Elle prévoit également "la conversion, pour un montant de 600 millions d'euros, d'une partie des créances détenues par Disney dans le cadre d'augmentations de capital d'Euro Disney S.C.A. et de sa principale filiale opérationnelle".

Le plan se traduira aussi par le report du remboursement de prêts accordés par Disney, ainsi que la consolidation des lignes de crédit existantes consenties par Disney, en une unique ouverture de crédit renouvelable d'un montant de 350 millions d'euros et venant à échéance en 2023.

Possible retrait d'Euro Disney de la Bourse de Paris

Le groupe précise qu'en raison de la réglementation applicable, Disney serait in fine "dans l'obligation d'initier une offre publique d'achat" sur les actions d'Euro Disney, ce qui pourrait aboutir à un retrait de l'entreprise de la Bourse de Paris.

Le titre de  Euro Disney, perdait plus de 20% lundi matin à la Bourse de Paris, après l'annonce du projet de recapitalisation.

Euro Disney est détenu à 40% par sa maison mère The Walt Disney Company et à 10% par le prince saoudien Al-Walid ben Talal ben Abdoulaziz al Saoud.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 06/10/2014 à 15:40
Signaler
Du calme !!! A 15 h 38, la baisse n'est plus "que" de 7,80 %. Certains ont cédé à la panique, et d'autres ont ramassé des titres à bon compte.

à écrit le 06/10/2014 à 14:15
Signaler
Prix exorbitants, parking très cher, restaurants très chers et très mauvais, personnel malpoli et très peu accueillant, files d'attentes rébarbatives à chaque attraction, what else ? En bref, vaut le détour afin de l'éviter à tout prix.

le 06/10/2014 à 17:45
Signaler
véridique en tous points.

à écrit le 06/10/2014 à 13:24
Signaler
Némo c' est pas une attraction Disney ?

à écrit le 06/10/2014 à 12:16
Signaler
Eurodisney, Latécoère, les boîtes sous LBO et plein d'autres... y a un Pacte de Responsabilité pour les entreprises ? et pour les ménages anglo-saxons hyper endettés qui sont à l'origine de la crise ?

le 06/10/2014 à 12:27
Signaler
lapsus : lire Pacte de Stabilité au lieu de Pacte de Responsabilité. :-)

à écrit le 06/10/2014 à 11:24
Signaler
Les dettes sont l'engrais le plus productif du capitalisme, mes amis, elles font pousser les banques. Un État endetté est un État dont les banques sont les plus prospères. Et de mêmes pour les entreprises. Vive les dettes, elles augmentent la richess...

à écrit le 06/10/2014 à 10:27
Signaler
"Pourquoi payer pour aller voir Dingo, Picsou, Donald et Mickey ? Quand on habite en France, on les voit tous les jours à la TV (Montebourg, Moscovici, Valls et Hollande)..." Lu sur le net et oh combien vrai !

le 06/10/2014 à 11:00
Signaler
+ 100

le 06/10/2014 à 17:44
Signaler
tout à fait vrai! c'est carnaval toute l'année, en France !!!

à écrit le 06/10/2014 à 10:19
Signaler
Arnaque! WD fait du déficit en France avec des royalties versées à WD mère ; quel est le bon niveau de ces "prix de transfert" ?

le 06/10/2014 à 16:21
Signaler
effectivement sinon WD mère n'aurait aucun intérêt à recapitaliser et la filiale qui reçoit les royalties est probablement localisée dans un pays à faible imposition...

le 07/10/2014 à 9:10
Signaler
Et qui reçoit les impots, les taxes ??? Ou sont des communes les plus riches de France depuis les derniers 20 années, grace aux taxes de séjour???? Ou est-ce qu'il y a eu création d'emploi????

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.