Fifa : huit ans de suspension pour Platini et Blatter

 |   |  348  mots
Sepp Blatter, poussé à la démission par le scandale de corruption au sein de la Fifa qui a éclaté au printemps, a plaidé on innocence. Platini, qui a refusé de venir se défendre vendredi devant la commission d'éthique, a dénoncé une procédure jugée d'avance.
Sepp Blatter, poussé à la démission par le scandale de corruption au sein de la Fifa qui a éclaté au printemps, a plaidé on innocence. Platini, qui a refusé de venir se défendre vendredi devant la commission d'éthique, a dénoncé une procédure jugée d'avance. (Crédits : © Ruben Sprich / Reuters)
Le président démissionnaire de l'instance mondiale du football et l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France ont été sanctionnés dans le cadre d'un versement suspect de la Fifa à Michel Platini.

Article publié à 10h15, mis à jour à 11h40

Le verdict final est tombé. Sepp Blatter et Michel Platini ont été suspendus lundi 21 décembre pour huit ans de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la Fifa.

Leur suspension est assortie d'une amende, de 80.000 francs suisses CHF pour Platini (soit 74.000 euros environ) et de 50.000 CHF pour Blatter (soit 46.000 euros). La décision, passible d'appel, éloigne encore plus la perspective d'une candidature de Platini à l'élection pour la présidence de la Fifa, qui aura lieu le 26 février prochain.

Un versement de 1,8 million d'euros

Le président démissionnaire de l'instance mondiale du football et le président de l'UEFA, la confédération européenne, sont sanctionnés dans le cadre du versement en février 2011 à Michel Platini de deux millions de francs suisses (environ 1,8 million d'euros).  La justice suisse, qui a annoncé fin septembre l'ouverture d'une procédure pénale, soupçonne un "paiement déloyal au préjudice de la Fifa" pour des travaux "prétendument" effectués par Platini entre janvier 1999 et juin 2002.

Tous deux démentent toutefois toute malversation. Platini, qui a refusé de venir se défendre vendredi devant la commission d'éthique, a dénoncé une procédure jugée d'avance.

"Je suis déjà jugé, je suis déjà condamné", a fait savoir par ses avocats l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France.

Sepp Blatter, poussé à la démission par le scandale de corruption au sein de la Fifa qui a éclaté au printemps, a pour sa part annoncé qu'il ferait appel de la suspension. Il a précisé qu'il saisirait les instances de recours de la Fifa mais qu'il était prêt aussi à aller devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) voire à saisir les tribunaux civils suisses.

"Je vais lutter, je vais me battre pour moi et je vais me battre pour la Fifa", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Début octobre, Sepp Blatter et Michel Platini avaient été suspendus à titre provisoire pour une durée de 90 jours.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2015 à 11:16 :
DANS CETTE AFFAIRE IL Y A LE CORUPTEUR ET LE CORONPUE ?LE CORONPUE A ACCEPEZ L ARGENT ? ET LE CORUPTEUR A ELIMINE UN CONCURENT? C EST UNE ISTOIRE DE LOUPS QUI SE DECHIRENT EN PUBLIC POUR LE POUVOIR DE L ARGENT QUI RESTE LE VRAIS MOTIF DE TOUTES LES GUERRES DANS CE MONDE DE CORONPUES?
a écrit le 21/12/2015 à 21:01 :
c'est vrai que le foot, c'est plus important que l'éducation, manger de bons produits et être correctement soigné.... le foot fait tout cela ! incroyable n'est ce pas ? les priorités des uns...
Réponse de le 22/12/2015 à 2:23 :
oui pic sous mais les hommes ont aussi besoin de rever. beaucoup d entre eux le trouvent dans le foot...
a écrit le 21/12/2015 à 20:11 :
Ces deux là ont fait un travail extraordinaire pour le développement du football dans tous les pays du monde. Il doivent en être remerciés. Il ont un peu abusé, mais cela n'enlève rien à leur performance intrinsèque. Nous aimerions qu'il y ait plus d'entrepreneurs de ce niveau, même si cela fait peur aux institutions en place jalouses de leurs privilèges. Même si ces institutions s'appellent New York ou Paris.
a écrit le 21/12/2015 à 17:47 :
Et ??????????????????????????????????? Ces personnes, les sport professionnels devraient être interdit. Combien de milliard de € sont engloutis, brûlés, gaspillé dans ses valeurs qui sont la corruption, le détournement de fonds publics, le dopage et le clientélisme? Qui peut me donner les codes comptables d'une ville, un département, une région, l'état ou je pourrai le mensonge 1€ investi rapport 3€ voir plus? Car La case autre ou divers me parait bien petite voir ridicule.
a écrit le 21/12/2015 à 17:47 :
Et ??????????????????????????????????? Ces personnes, les sport professionnels devraient être interdit. Combien de milliard de € sont engloutis, brûlés, gaspillé dans ses valeurs qui sont la corruption, le détournement de fonds publics, le dopage et le clientélisme? Qui peut me donner les codes comptables d'une ville, un département, une région, l'état ou je pourrai le mensonge 1€ investi rapport 3€ voir plus? Car La case autre ou divers me parait bien petite voir ridicule.
a écrit le 21/12/2015 à 17:23 :
la position de Platini parait indéfendable ; comment expliquer le versement de 1,8 million pour un vague contrat de conseil passé oralement il y a 10 ans ! c'est pire que la mafia sicilienne !tous les dirigeants ont mis la main dans le pot de confiture ! on va surement lui demander de rembourser ! a t il payé des impots sur ce soit disant salaire ?
a écrit le 21/12/2015 à 12:24 :
Platini risquait l'exclusion... Il s'en sort mieux. Mais adieu les rêves pour un proche avenir... Il fera un peu de pub pour des maillots et des tee-shirts. Peut être des conférences, comme nos anciens présidents, pour avoir un peu de trésorerie s'il en a besoin ;(
De toute façon, ces deux là ne s'entendaient plus vraiment très bien !
a écrit le 21/12/2015 à 12:16 :
Je suppose que la commission a prononcé son verdict car elle disposait d'éléments concrets, plutôt que d'un ramassis de rumeurs qui trainent, mêlant les avis (sans doute peu éclairés) des uns et des autres.
Réponse de le 21/12/2015 à 16:20 :
Si Platini est coupable alors qu'il soit condamné, tant pis pour mes souvenirs de jeunesse, du temps des verts, des autocollants Panini échangés à la récré, des joueurs de foots qui ressemblaient encore à des gens normaux.

Actuellement la justice suisse qui est la seule compétente pour ce volet,, commence à peine à enquêter et n'est donc arrivée à aucune conclusion. Les soupçons ne pouvant tenir lieu de preuve et la présomption d'innocence étant la norme (y compris en Suisse).

En quoi cette commission extra-judiciaire peut t'elle s'arroger le droit d'infliger des amendes aussi démesurées et des interdictions à caractère planétaire?

D'autre part, les éventuelles turpitudes des uns n'excusant pas les possibles vilenies des autres, cette commission s'est déjà illustrée par le passé par des erreurs et les membres eux-mêmes ne sont pas exempts de soupçons.

Par exemple, pourquoi a t'il fallu que l'un des membres devienne informateur du FBI (ce qui a lancé les procédures aux USA) pour que le comité commence à bouger? Comment se fait t'il que le porte parole de la commission annonce le verdict avant toute audition? Pourquoi Mr Lambert n'a pas été auditionné?.. etc etc.
a écrit le 21/12/2015 à 12:08 :
Intéressant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :