Jeux en ligne : des Français toujours plus nombreux, des mises qui s'envolent

Le deuxième confinement et le couvre-feu ont continué de booster la pratique des jeux d'argent et de hasard en ligne. lls étaient 3,1 millions de joueurs sur les trois premiers mois de l'année 2021 pour un produit brut de 587 millions d'euros, en hausse de 35% par rapport à l'an dernier.

3 mn

(Crédits : Dado Ruvic)

Poker, paris hippiques et sportifs... L'appétence des Français pour les jeux d'argent et de hasard en ligne se confirme mois après mois. Au premier trimestre 2021, l'activité a progressé de 35% (à 587 millions d'euros) par rapport à la même période l'an dernier. Un résultat qui s'inscrit dans la tendance exceptionnelle à l'œuvre depuis le premier confinement : en 2020, le chiffre d'affaires de ce marché s'était envolé de 22% sur l'année, à 1,7 milliard d'euros.

Plus de joueurs et plus de mises


Ces résultats, issus du bilan trimestriel publié lundi par l'Autorité nationale des jeux (ANJ), sont tirés à la fois par la hausse du nombre de joueurs et par une augmentation de la masse d'argent pariée. Ils étaient 3,1 millions de joueurs sur les trois premiers mois de l'année 2021, en hausse de 19% par rapport à 2020. Les mises des paris sportifs ont aussi explosées sur la période (+79%, 2,1 milliards d'euros) pour un produit brut des jeux sur ce segment estimé à 357 millions d'euros. La hausse des mises est également significative dans le secteur hippique (+60% à 481 millions d'euros) pour un produit brut des jeux de 110 millions d'euros.

Le poker, quant à lui, continue d'attirer de plus en plus de joueurs. Mais les courbes de progression vues depuis le premier confinement commencent à se normaliser. Le nombre de joueur n'a plus progressé que "de 9%" (pour au total quelque 991.000 joueurs) pour un produit brut des jeux de 120 millions d'euros.

"Numérisation des pratiques"

"Ces performances illustrent l'accélération de la numérisation des pratiques de jeu, qui est une conséquence de la crise sanitaire et dont le caractère structurant devra être confirmé sur le long terme", commente l'ANJ.

Aussi, la période Covid a renforcé la pratique des joueurs historiques, tout en intégrant de nouveaux pratiquants. Selon un sondage Harris interactive réalisé en janvier 2021 pour l'ANJ, "5% des joueurs en 2020 déclarent n'avoir jamais joué avant, et même 13% des 18-24 ans." Des nouvelles recrues qui devraient rester dans les rangs ces prochaines années : "1 nouveau joueur sur 2 pense continuer à jouer de façon régulière en 2021".

Le document justifie : "l
'aspect récréatif et le temps libre durant le confinement, le besoin de trouver une activité alors qu'ils s'ennuient sont autant de motivations importantes dans cette population (au-delà du traditionnel appât du gain).

Enfin, toujours selon ce sondage, "75% des sondés estiment qu'ils dépenseront ni plus ni moins d'argent en 2021, contre 22% qui envisagent de le réduire. Au regard des volumes importants joués depuis 16 mois, l'activité devrait donc être encore dynamique lors des prochains trimestres de cette année.

Alors que les publicités pour les plateformes de jeux se multiplient à la télévision, dans le métro, sur Internet ou dans les rues, ce marché des jeux en ligne pourrait continuer à séduire un public toujours plus large grâce aux événements sportifs planétaires à venir cet été : l'Euro de football et les Jeux Olympiques de Tokyo.

Lire aussi 5 mnLes Jeux olympiques et paralympiques 2024 ont déjà leurs champions

3 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 07/06/2021 à 20:44
Signaler
Seul 5 % des joueurs interrogés déclarent n'avoir jamais joué avant ce qui amène à la conclusion que de 95 % des joueurs interrogés ont une addiction aux jeux d'argent dont certains ont probablement déposés un dossier de surendettement... et c'est...

à écrit le 07/06/2021 à 16:20
Signaler
Le travail-salaire ne peut que donner du succès aux jeux d'argent. La probabilité de gagner au loto étant d'une chance sur 19 millions pourtant mais bon l'espoir fait vivre... Il serait bien plus épanouissant d'avoir du travail plaisir avec des salai...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.