Air France pourrait prendre 20% à 25% de la nouvelle Alitalia

Une nouvelle rencontre a réuni Jean-Cyril Spinetta, le PDG d'Air France-KLM et la Compagnie aérienne italienne (Cai), qui reprend Alitalia. La presse italienne table sur une entrée du franco-néerlandais au capital de l'italienne à hauteur de 20% à 25%.

1 mn

Le rapprochement entre Air France-KLM et Alitalia semble progresser. Hier, mercredi, Jean-Cyril Spinetta, le PDG de la compagnie franco-néerlandaise, et Rocco Sabelli, président de la Compagne aérienne italienne (Cai), se sont rencontrés pour discuter de leur futur partenariat. D'après le Français, la réunion a été "fructueuse et constructive". L'Italien, lui, s'est contenté de préciser qu'il s'agissait d'un "entretien technique".

Dans le processus de sauvetage de la première compagnie aérienne italienne, le partenariat de la nouvelle Alitalia avec Air France-KLM semble presque acquis. Mais il ne devrait pas intervenir immédiatement. D'abord, les actifs de l'entreprise vont être transférés demain vendredi à la Cai. Cette dernière doit encore recruter 15.000 anciens d'Alitalia et se rapprocher de l'autre compagnie italienne, Air One.

D'après le quotidien économie italien, "Il Sole 24 Ore", Air France-KLM va devenir le partenaire d'Alitalia en prenant entre 20% et 25% de son capital pour 200 à 250 millions d'euros. Mais le sauvetage d'Alitalia a déjà pris un mois de retard sur le calendrier initial.

Par ailleurs, le président d'Air One, deuxième compagnie aérienne italienne, Carlo Toto, et la Cai, l'alliance de grands patrons italiens repreneurs d'Alitalia, ont signé jeudi la vente d'Air One à la Cai, comme prévu par le plan de sauvetage d'Alitalia. Le processus d'intégration des réseaux des deux compagnies commencera dès la mi-janvier

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Même si cette opération n'est pas du goût de tout le monde,Air france est obligé de se rapprocher de l'ex Alitalia; les concentrations des compagnies aériennes européennes sont inéluctables .Dans quelques années il n'y aura plus que 3 compagnies en E...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.