Air France-KLM possible investisseur dans Japan Airlines

 |   |  182  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après Delta et American Airlines, le transporteur franco-néerlandais discuterait également d'une prise de participation dans la première compagnie japonaise.

Les spéculations se poursuivent autour de la levée de fonds annoncée par Japan Airlines (JAL). Après Delta Airlines et American Airlines, des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters évoquent désormais le nom d'Air France-KLM pour entrer au capital du transporteur japonais en difficulté. Les deux groupes auraient entamé des discussions.

L'entrée d'Air France dans les négociations bouleverse la donne. En effet, le gouvernement japonais, qui envisageait de privilégier Delta Airlines dans les discussions, inclut désormais Air France dans ses favoris. Un choix qui se fait au détriment d'American Airlines, jugée trop fragile financièrement. Cette dernière est pourtant la préférée de JAL en raison de l'accord qui les lie au sein de l'alliance Oneworld.

American Airlines proposerait un investissement de 200 millions à 300 millions de dollars en échange d'une prise de participation dans le capital, mais les chiffres seraient encore en discussion.

JAL, qui a enregistré une perte de 99 milliards de yens (750 millions d'euros) au premier trimestre 2009-2010, envisagerait de lever 2,8 milliards de dollars d'ici mars 2010.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on peut craindre qu' un expansionisme myhomane ait frappé les dirigeants d'air france .On ne nous dit pas trop comment se passe la digestion d'alitalia que l'on est déjà au suivant .Ceci dans un contexte de transport aérien morose .On a l'impression que Lufthansa a un gestion plus sereine.Il ne faudrait pas qu'Air france suive l'exemple d'EDF
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ma déduction d'un précédent article était la bonne ;L'a priori favorable des japonais envers les français se vérifie depuis Nissan. Merci Carlos.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour rappel cette sortie de (Spinetta, je crois...): "Dans le transport aérien, tout le monde discute, tout le temps, ... avec tout le monde !".
Ceci dit (en espérant que la crise ne dure pas trop longtemps...), on peut rassurer clodef: Air France a largement de quoi voir venir ! Et 2 à 300 ME pour sécuriser le marché japonais, c'est pas cher ! Quant à Lufthansa, ses priorités sont autres: racheter tout ce qui passe en Europe orientale pour conforter son quasi monopole. Ca marche bien, mais ces 2 stratégies sont opposées, c'est tout.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tout simplement parceque Lufthansa (également boulimique) communique peu sur ses déboires et se demande comment restructurer toutes les compagnies avalées.
NB : AF possède seulement 20% d' Alitalia dont il n'a pas repris le passif.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :