La grève à Tahiti bloque 3.500 voyageurs aériens

Quelque 1.500 passagers en attente d'un vol pour Tahiti et 2.000 autres en attente d'un vol pour en partir sont ce dimanche bloqués au troisième jour de la grève générale, selon le haut-commissariat de la République en Polynésie française.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le trafic aérien à Papeete est encore perturbé. 3500 voyageurs sont bloqués au troisième jour de la grève générale, a annoncé samedi le haut-commissariat de la République en Polynésie française, dans un communiqué. Parmi eux 1.500 passagers sont en attente d'un vol pour Tahiti et 2.000 autres souhaitent quitter l'île.

Bien que peu suivie, la grève décidée par un "collectif pour la paix" regroupant onze syndicats perturbe le trafic intérieur à l'aéroport de Tahiti Faa'a et paralyse complètement le trafic international. Le blocage de l'aéroport est dû également à la grève d'une dizaine de pompiers qui ont refusé mardi d'obéir à une réquisition du Haut-commissaire de la République en Polynésie française, Adolphe Colrat, leur demandant d'assurer la sécurité des vols, comme le prévoit leur statut.

Les discussions se poursuivent. Les négociations menées par le collectif pour la paix et le président de la Polynésie française Gaston Tong Sang continuent se dimanche à la présidence. Pour certains,  il est peu probable que le trafic reprenne avant lundi.

Un numéro vert, le 444 210, a été mis en service samedi et renseignera les passagers de 8h à 20h.


 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.