Crash du vol Rio-Paris : Air France et Airbus chez le juge d'instruction

Les sociétés Air France et Airbus sont convoquées le 17 mars en vue de leur éventuelle mise en examen pour "homicides involontaires" dans l'enquête sur le crash du vol Rio-Paris le 1er juin 2009. La compagnie aérienne s'étonne d'être convoquée.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La compagnie Air France et le constructeur Airbus sont convoqués le 17 mars par un juge d'instruction dans l'enquête sur la catastrophe de l'avion Rio-Paris, a-t-on appris ce jeudi auprès de l'avocat d'Air France.

"Il s'agit d'une première comparution en vue d'une mise en examen possible", a dit à Reuters Me Fernand Garnault, qui a précisé que le magistrat instructeur a fait l'annonce de cette convocation lors d'une réunion avec les familles des victimes.

Selon son avocat, la compagnie aérienne s'étonne d'être convoquée car "il n'y a rien de nouveau dans le dossier".

Un Airbus A330 d'Air France, le vol AF447 reliant Rio de Janeiro à Paris, s'était abîmé dans l'Atlantique dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2009, faisant 228 disparus de 32 nationalités, dont 72 Français et 59 Brésiliens.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.