Eurotunnel retombe dans le rouge en 2010

 |  | 179 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'exploitant du tunnel sous la Manche a accusé une perte nette en 2010 de 57 millions d'euros, après un bénéfice de 7 millions l'année précédente. Cette perte était attendue par les marchés et Eurotunnel s'attend à une hausse de l'activité en 2011.

Eurotunnel a annoncé ce vendredi percevoir une reprise d'activité début 2011 après une perte conforme aux attentes en 2010, en raison de l'absence des indemnités d'assurance après l'incendie survenu en 2008.

Cette perte nette a atteint 57 millions d'euros, après un bénéfice de 7 millions en 2009. L'exploitant du tunnel sous la Manche a dégagé une marge d'exploitation (Ebitda) de 336 millions d'euros, en hausse de 1% comparé à un montant recalculé de 334 millions en 2009.

De leur côté, les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 344 millions d'euros et une perte nette de 51 millions, selon l'agence Reuters.

Eurotunnel est confiant pour 2011. Le PDG Jacques Gounon a précisé, lors d'une conférence téléphonique, espérer un règlement cette année des contentieux avec la SNCF et Eurostar sur l'indemnisation de l'incendie survenu en septembre 2008 dans le tunnel. Il a ajouté anticiper une croissance de 3% du trafic passagers en 2011 et une hausse de 4 à 5% du marché du fret.

Le groupe a proposé un dividende de 4 centimes d'euro au titre de 2010, comme les deux années précédentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2011 à 10:23 :
bénéfice artificiel ?
Après des années de pertes et fautes de se faire payer les intérêts et les principaux de leurs prêts, les créanciers ont été contraints de convertir leurs prêts en actions sous peine de faillite de l'Eurotunnel. La société a réalisé ainsi une économie de charges que représentaient ces intérêts. le bénéfice serait donc artificiel !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :