Le PDG d'Aéroports de Paris contraint de démissionner avant la fin de son mandat

Selon nos informations, Pierre Graff dont le mandat s'achève en juillet 2014 sera atteint par la limite d'âge en novembre prochain. Le Gouvernement refuse de modifier les statuts pour qu'il puisse aller au-delà comme Pierre Graff l'a demandé.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La prise de 38¨% du gestionnaire aéroportuaire turc TAV sera, sauf coup de théâtre, le dernier coup de Pierre Graff. Selon nos informations, le PDG d'Aéroports de Paris (ADP), en poste depuis 2003, sera contraint de quitter ses fonctions en novembre prochain, moins de deux ans avant la fin de son mandat qui expire en juillet 2014. Le 11 novembre 2012, Pierre Graff aura en effet ses 65 ans et atteindra la limite d'âge du code du commerce, en vigueur dans le cas d'ADP puisqu'aucune limite d'âge n'est inscrite dans les statuts de l'entreprise.

Pierre Graff souhaitait continuer

Selon des sources concordantes, Pierre Graff souhaitait continuer et s'est battu pour obtenir une modification des statuts qui lui aurait permis de finir son mandat, voire même, selon certains, de fixer la limite d'âge à 70 ans. L'Etat-actionnaire a refusé. Et lui a notifié. La question a été traitée à Bercy, à Matignon mais aussi à l'Elysée puisque le secrétaire général de l'Elysée Xavier Musca lui aconfirmé la décision lors d'une entrevue il y a plusieurs semaines. Dans le contexte de l'élection présidentielle, le prolongement d'un PDG proche de la majorité à la tête d'une entreprise dans laquelle l'Etat est majoritaire (50,2% du capital) n'a pas été jugé des plus opportuns. Pierre Graff a en effet été directeur de cabinet de Gilles de Robien de juin 2002 à septembre 2003, lorsque ce dernier était ministre de l'Equipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer Gilles dans le Gouvernement Raffarin. « Ce n'est pas une décision contre Pierre Graff, qui est apprécié », explique un proche du gouvernement Interrogée une porte-parole d'ADP n'a pas fait de commentaires.

Avec 8% d'ADP, le partenaire hollandais Schiphol Group soutient Pierre Graff

La décision a fait néanmoins des vagues. Selon une source interne à ADP, le partenaire hollandais Schiphol Group, actionnaire à hauteur de 8% dans Aéroports de Paris soutient Pierre Graff. Fin décembre, son PDG Jos Nijhuis, également membre du conseil d'administration d'ADP (avec le directeur financier du groupe néerlandais) aurait écrit une lettre à l'Agence des participations de l'Etat (APE), pour demander le prolongement de Pierre Graff. Les représentants des salariés (6 sur 18 alors qu'ils ne possèdent que 1,6% du capital) sont sur la même voie. Peuvent-ils inverser la tendance ? Officiellement oui, la question de la modification des statuts relevant de l'assemblée générale (AG) qui se tiendra le 3 mai. Mais pour qu'il y ait un vote en AG il faut qu'une résolution sur le sujet soit votée en conseil d'administration. Encore faut-il que ce projet de résolution soit inscrit à l'ordre du jour du prochain conseil, fin mars (ce qui n'est pas envisagé ) et qu'une majorité des administrateurs votent en faveur de Pierre Graff.  "Aucune chance, c'est joué", martèlent plusieurs sources.

Plusieurs noms circulent pour le poste

Qui pour lui succéder? Le nom du PDG d'Aéroports de Paris mi-novembre dépendra du résultat de l'élection présidentielle. Si Nicolas Sarkozy l'emporte, plusieurs noms circulent. Celui de celui de Marie-Claire Daveu, directrice de cabinet de Nathalie Kosciusko-Morizet au ministère de l'Écologie, celui de Jean-Paul Faugère, le directeur de cabinet de François Fillon  ou encore de Didier Banquy, directeur de cabinet de François Baroin. Autant de parachutages qui verront tout espoir s'écrouler en cas de victoire de François Hollande qui priviliégera un proche de la gauche. Reste l'hypothèse interne. Celle du directeur général délégué d'ADP François Rubichon, 49 ans sera forcément étudiée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 14/03/2012 à 20:43
Signaler
Introduction à 44?, presque jamais de valeurs en-dessous sauf au plus dur de la crise fin 2008. Bon président, apprécié en interne

le 14/03/2012 à 21:37
Signaler
ADP étant en monopole de fait, le job n'est pas dur. Il n'y a juste qu'à attendre que les compagnies aériennes remplissent les avions, même pendant la crise, et empocher les redevances. Le seul truc où il avait la main, c'est les commerces et là il ...

à écrit le 14/03/2012 à 16:06
Signaler
Ridicule ? Monsieur Graff, souhaite garder son poste au vu des conditions confortables de sa rémunération et de ces avantages. En son temps il a été placer là par et pour des politiques. Le pauvre il subit aujourd?hui le revers de la médaille et doit...

à écrit le 14/03/2012 à 15:01
Signaler
Depuis toujours le titre est en dessous de son cours d'introduction. 1° merci à La Tribune de parler enfin des magouilles politiciennes qui sous tendent ce dossier 2° je suis tout à fait acquis au départ de ce bonhomme qui n'a pas su valoriser le cap...

à écrit le 14/03/2012 à 13:35
Signaler
Il va y avoir aussi dans les 6 mois des postes de direction à pourvoir à ADP-I, ADP-M et HUB-Télécom

à écrit le 14/03/2012 à 13:16
Signaler
Faut pas se plaindre qu'il y ait trop de chômage si des personnes s'accorchent à leur poste aprés 65 ans ! Laisser donc la place, ya tellement de choses à faire à la retraite pour se rendre utile.

à écrit le 14/03/2012 à 13:03
Signaler
Il ne s'agira pas de démission , mais ses fonctions prendront fin, automatiquement, le jour de ses 65 ans.

à écrit le 14/03/2012 à 13:01
Signaler
Il est inacceptable que les postes de PDG des entreprises d'Etat servent de parachutes dorés aux copains ! C'est aussi la meilleure façon de promouvoir l'incompétence. Pour cette seule raison, il est urgent de terminer la PRIVATISATION totale de nos ...

à écrit le 14/03/2012 à 12:24
Signaler
il paye pour le contrat signé avec la Turquie

à écrit le 14/03/2012 à 12:14
Signaler
Ce monsieur est le PDG d'une structure qui comprend l'aéroport de Roissy CDG, qui est depuis des années cité comme le pire aéroport pour les usagers. Donc, bon débarras.

le 20/03/2012 à 16:52
Signaler
Je pense que vous n'y connaissez malheureusement pas grande chose, je veux pas defendre mr graff qui j'en suis sur sait trés bien se débrouiller seul, mais dans le contexte d'un aéroports construit dans les année 1974....et comparer aprés des aéropor...

le 04/10/2012 à 15:52
Signaler
Je viens de découvrir votre réponse au sujet de P.GRAFF & d ADP : BRAVO !

à écrit le 14/03/2012 à 12:12
Signaler
La place au jeune, d'autre devrait suivre le wagon !!!!!! Ou il reste mais au smic ...

le 14/03/2012 à 15:18
Signaler
Je vote pour qu'il reste... au smic... quoi que vu le salaire qu'il a touché, je propose même le bénévola

à écrit le 14/03/2012 à 11:10
Signaler
sont remplis de gros malins qui se croyaient indispensables.

à écrit le 14/03/2012 à 10:53
Signaler
Il faut laisser la place aux gens qui ont l'age de travailler si on veut lutter contre le chomage

à écrit le 14/03/2012 à 10:28
Signaler
Place aux jeunes !

à écrit le 14/03/2012 à 10:27
Signaler
Espérons que le prochain sera mieux. Actuellement les ADP exploitent au maximum l'usager. Finalement le billet d'avion vous coûte beaucoup moins cher que les taxes d'aéroport . Le parking d'aéroport c'est tellement cher et sans concurrence possible....

le 14/03/2012 à 22:43
Signaler
C'est bien l'usager qui paye cher pour ces parachutes dorés

à écrit le 14/03/2012 à 10:18
Signaler
Je me trompe ou en l'acceptant, ce monsieur savait qu'il ne le finirait pas selon les statuts de l'ADP? Alors en quoi est-il contraint? On ne sait plus raisonner en France ou quoi?

à écrit le 14/03/2012 à 9:37
Signaler
D'accord avec moutarde. Quand ce code pourra-t-il s'appliquer au personnel politique, local, national .... Il y a là-aussi une multitude de jobs intéressants qui pourraient convenir à nos représentants et on pourrait créer des conseils des Sages, ...

à écrit le 14/03/2012 à 9:16
Signaler
franchement ,les articles de la tribune .... c'est nul,apres ca s'étonne de faire faillite

le 14/03/2012 à 10:26
Signaler
Toi tu travailles chez ADP

à écrit le 14/03/2012 à 9:16
Signaler
A réussi à améliorer la qualité des aéroports. Pas mal

à écrit le 14/03/2012 à 9:04
Signaler
Ca fait un parachute de plus assuré pour l'un ou l'autre des directeurs de cabinets actuels assurés de pantoufler.

à écrit le 14/03/2012 à 9:04
Signaler
Il fallait pas faire de la politique et mettre la charette avant les boeufs

à écrit le 14/03/2012 à 8:43
Signaler
Son taff ne doit pas etre bien penible pour qu'il prefere ca a la retraite. Stop aux patrons-retraités qui vivent au crochet de leur boite par facilité.

à écrit le 14/03/2012 à 7:33
Signaler
S'il veut encore etre utile ;il y a plein de jobs non rémunérés dans les associations d'aide aux devoirs pour les primaires ,colléges .

le 14/03/2012 à 8:34
Signaler
+100

le 14/03/2012 à 11:14
Signaler
Ben oui..., mais ce n'est pas facile de quitter un poste dont, d'un seul coup (changement de statut), la rémunération a été multipliée par... (10 ?)...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.