XL Airways prêt à faire du low-cost long-courrier

 |   |  518  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
La compagnie française étudie l'introduction de services payants sur les long-courriers. A l'automne, elle disposera d'un A330-300 équipé d'une seule classe économique de 408 sièges, soit autant qu'un A380 de Korean Air.

Elle est l'une des rares compagnies aériennes françaises à être bénéficiaire et elle prépare un coup audacieux. Son nom : XL Airways. Cette compagnie positionnée sur les destinations loisirs (400 millions d'euros de chiffre d'affaires pour le groupe), étudie des vols long-courriers à bas coûts. « Nous travaillons sur un modèle low-cost long-courrier », indique à "latribune.fr" son PDG, Laurent Magnin. La compagnie, qui exploite deux A330-300, trois B737-800 et un A320, va recevoir à l'automne un A330-300 neuf équipé d'une seule classe économique de 408 sièges !

Une arme contre l'envolée du carburant

Un nombre de sièges largement supérieur aux standards des A330-300 (342 pour Air Transat, 364 pour Air Caraïbes ou encore 285 pour Singapore Airlines), qui dépasse même celui les géants A380, pourtant deux fois plus gros, de Korean Air ! Ce sera un véritable « cost-killer », qui permettra à XL Airways de répartir le prix du carburant sur 408 sièges et non sur 364 comme c'est le cas aujourd'hui sur ses A330. « Le tout pour une consommation de carburant plus ou moins identique », indique Laurent Magnin.

De quoi permettre de maintenir ou de ne pas trop augmenter les prix des billets malgré la flambée du prix du kérosène. Laurent Magnin assume ses choix et les communique aux passagers. « Récemment dans un éditorial de la revue de la compagnie distribuée à bord des avions (inflight) j'ai dit aux passagers que j'aurais adoré leur offrir une coupe de champagne toutes les 10 minutes, mettre 40 centimètres de plus pour les jambes, mais que je les emmenais à New-York pour 399 euros TTC », déclarait-il la semaine dernière au colloque French Connect.

Location d'Ipad à l'étude

Mais au-delà de ce nouvel avion, qui sera positionnée sur la République dominicaine l'hiver et New-York l'été, XL Airways travaille sur des services payants à bord. La question se pose pour les repas avec pourquoi pas des menus de meilleure facture mais payants. Elle se pose aussi pour la vente de produits que l'on ne trouve pas en duty free, mais aussi dans le divertissement avec une réflexion sur la location d'Ipad pour pouvoir regarder des films. Car le nouvel avion prévu cet automne n'aura pas d'écrans individuels, mais seulement des écrans à l'ancienne pour plusieurs passagers (façon cinéma).

Ouverture de Paris-San Francisco

Une des raisons du succès de XL Airways réside dans sa bonne gestion de la bi-saisonnalité entre l'hiver et l'été, un casse-tête pour les compagnies en général et pour les transporteurs à vocation touristique en particulier. Alors qu'XL travaille essentiellement pour les tour-opérateurs l'hiver sur des destinations long-courriers (République dominicaine, Cancun...), la compagnie cherche à se positionner l'été sur des vols réguliers.

La compagnie a ainsi ouvert New York, Las Vegas et lance dans un peu plus d'un mois San Francisco. « Nous ouvrirons d'autres lignes sur lesquelles Air France était en monopole », assure Laurent Magnin. Bénéficiaire chaque année depuis cinq ans (à l'exception d'une année), XL Airways table encore sur un profit en 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2012 à 18:07 :
Parsi - San Francisco sur XL avec un départ le 1er /08 et un retour le 21/08: = 1270 euros
AirFrance, m^mes dates: = 1425 euros....différence ? 157,-,......à ce prix là, je préfère toujours AF sans la moindre hésitation.... je suis sûr que United, Usairways et pléthores d'autres compagnies proposent des prix inéfrieurs donc, quel argument a XL pour convaincre des passagers de prendres leurs lignes? Ils ne proposent m^me pas de miles.....je préfère les compagnies régulières car en regardant de prêt, les prix sont siouvent équivalents

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :