Air France prévoit un plan de départs volontaires d'environ 3.000 salariés

Selon nos informations, la direction envisage 2.500 à 3.000 départs volontaires. L'annonce du plan est prévue fin juin-début juillet à l'issue des négociations avec les syndicats sur des mesures d'amélioration de la productivité. Le plan sera moins généreux que le précédent de 2009.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Pas de départs contraints prévus pour le moment chez Air France, mais un plan de départs volontaires portant sur 2.500 à 3.000 personnes, selon des sources concordantes. C?est le scénario que compte annoncer la direction fin juin-début juillet à l?issue des négociations avec les syndicats sur l?amélioration de la productivité et de la flexibilité du personnel. Le chiffre qui concerne la compagnie Air France sans ses filiales régionales Britair et Regional, sera affiné d?ici là, une fois finalisés les différents accords d?entreprise avec le personnel, si les négociations aboutissent. Si tel est le cas la direction présentera son projet industriel accompagné du sureffectif qu?il entraine et des moyens pour le résorber. Il s'agit d'un chiffre hors départs naturels.

Des pilotes recasés en Chine? 

Selon la grande majorité des sources, le plan de départs volontaires concernerait uniquement le personnel au sol. Pour absorber le sureffectif des pilotes (de plus de 200 personnes, aujourd?hui sur un total de 4.000, il grimperait à près de 600 après les mesures de productivité), la direction mise sur deux choses : la remise en cause de la possibilité donnée aux pilotes de continuer leur activité jusqu?à 65 ans, en vigueur depuis le 1er janvier 2010, et l?envoi de pilotes sous une forme et une durée à définir dans des compagnies étrangères qui souffrent d?un manque de pilotes. Des transporteurs chinois ont notamment été contactés. 

Pour les hôtesses et stewards (environ 15.000), dont le sureffectif pourrait atteindre 650 personnes si tous les desiderata de la compagnie étaient acceptés, la croissance de l?offre en sièges envisagée au cours des prochaines années et les départs naturels pourraient absorber le sureffectif.

Pour autant, selon certaines sources au sein des pilotes, toutes les catégories de personnels seraient concernées par le plan de départs volontaires. Pour les pilotes, ce serait une première à Air France.

Les conditions de départ seront moins généreuses qu'en 2009

Air France trouvera t-il ses candidats au départ ? Le dernier plan de départs volontaires de 2009 avait rencontré un vif succès. Sur les quelque 1500 personnes prévues, 1900 avaient finalement profité des conditions de départ. Et pour cause, elles étaient très favorables. Les 1.900 personnes avaient touché en moyenne 80.000 euros et le plan de départs avait coûté 163 millions à Air France. Or cette fois, selon nos sources, l?enveloppe individuelle sera moins généreuse.

Ce plan de départs et toutes les mesures de hausse de productivité que va prendre Air France seront-elles suffisantes pour redresser la compagnie et l?aligner sur Lufthansa et British Airways ? C?est toute la question. Car les concurrents ne restent pas les bras croisés et accélèrent les plans d?économies. Certains observateurs estiment que si Air France ne parvenait pas à obtenir le nombre souhaité de candidats au départ, un plan de départs contraints pourrait être déclenché l?an prochain. Le Figaro a quant à lui fait état sur 5.000 suppressions de postes d'ici à 2015, la moitié à travers un plan de départs volontaires, l'autre par des départs naturels au cours des trois prochaines années. Air France, qui n'a pas commencé les discussions avec les syndicats sur ce thème, a démenti les informations données dans la presse.

400 millions d'euros de pertes au premier trimestre

En attendant, les résultats d?Air France n?ont jamais été aussi mauvais. Dans la revue interne Concorde en date du 11 mai, le directeur financier d?Air France, Frédéric Gagey, fait état d?une « situation critique ». Il précise qu?Air France a contribué à hauteur de 400 millions d?euros aux 597 millions de pertes opérationnelles d?Air France-KLM au premier trimestre. « Force est de constater que depuis la crise de 2009, nous avons fait une marche vers le bas », constate-t-il. Quant au cash flow opérationnel, il est négatif de 141 millions, « ce qui signifie que les recettes n?ont pas couvert la totalité des dépenses ». Pour Frédéric Gagey, Air France est plus vulnérable que ses concurrentes en raison de ses coûts unitaires plus élevés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 25/05/2012 à 14:54
Signaler
Air France : Le début de la fin Je dois à la vérité dire que toutes les compagnies aérienne traditionnelles Européennes perdent de l?argent et ont engagé des plans rigoureux de réduction de couts. Lufthansa qui a accusé une perte opérationnelle de...

à écrit le 24/05/2012 à 22:29
Signaler
Il est un principe qui dit: les entreprises t'en veux pas, t'en as pas. C'est ainsi que le Concorde a disparu. Comment une entreprise qui emploie à vie 33% de plus que les compagnies peut-elle fonctionner? Elle coûte plus cher au voyageur et elle est...

à écrit le 23/05/2012 à 16:47
Signaler
Bonjour , tout le monde parle des naviguants , des personnels au sol mais ma petite mémoires me replonge dans les années 80-90 ou l'on parlais des Salaires fictif , des cadres et haut cadres payé a déambuler dans les couloirs a ne quoi s'avoir faire...

à écrit le 23/05/2012 à 13:07
Signaler
en tout cas tout ce que j'espère, c'est que l'Etat ne mette pas un centime dans ce plan de restructuration. Marre de voir mes impôts financer des plans hyper généreux avec ces syndicats qui n'ont jamais su se remettre en cause. J'espère que les journ...

le 24/05/2012 à 22:36
Signaler
Jurons donc la mise en place d'un monde meilleur... Notre problème c'est les seigneurs de l'Etat que les salariés payent à rien foutre. Et rien d'autre. On se croirait sous la Chine des Ming ou l'empire Ottoman à son heure de gloire avec les janissai...

à écrit le 21/05/2012 à 21:19
Signaler
Notre compagnie résistera à cette crise,Air France était au bord du gouffre avant d'être recapitalisée par l'état il y a quelques années,ensuite elle est devenue une des premières compagnie au monde.AF se redressera dans les années qui viennent,il s'...

le 21/05/2012 à 22:43
Signaler
Pas aussi optimiste que vous cher monsieur.... A l'epoque de la recapitalisation AF avait des marges de manoeuvre beaucoup plus larges tel que le monopole quasi total sur le reseau domestique et l'Afrique et une bien meilleure reputation! Helas en 15...

le 22/05/2012 à 7:09
Signaler
@Gael: Un fleuron c'est quelque chose qu' on envie, pas quelque chose dont on a envie de se moquer...le commentaire de moulinette est trés pertinent

le 24/05/2012 à 9:41
Signaler
Laisser moi rire... jaloux de merde si on est bien payer, avantages etc... c'est parce qu'on s'est battu c'est tout, on travaille dans l'aerien c normal tout le monde a des avantages ou que ce soit !!! Par contre si on était payer au smic, la tout ce...

à écrit le 21/05/2012 à 17:26
Signaler
Justice est faite... Marre de cette compagnie et de ses grevespour ma part, je voyage pas mal et j ai arrete air france il y a deux ans..

à écrit le 21/05/2012 à 17:24
Signaler
en tant que patron d une petite societe, je prends souvent l avion Depuis deux ans, entre le maque flagrant d amabilite des gens d air france et surtout leurs greves a repetition, je ne lache plus un euro a cette compagnie. Encore moins quand je pars...

le 22/05/2012 à 11:40
Signaler
les gréves je suis d accord avec vous l amabilité franchement je trouve que ca c est bien amélioré depuis 5 ans

à écrit le 21/05/2012 à 16:58
Signaler
Mais que fait Hollande ! Je ne vois pas les socialistes critiqués ce coup-ci... Ah si ils vont dire que c'est un héritage des années UMP, ils n'ont pas fini de le sortir celui-là... pfffffffffffff... pauv' France...

à écrit le 21/05/2012 à 13:39
Signaler
Quid des filiales Brit Air et Régional, sont elles concernées par les restructurations à venir ? Sont-elles prévues dans les plans de départs volontaires ?

à écrit le 21/05/2012 à 11:19
Signaler
Ayant travaille a un poste de cadre pendant 8 ans pour cette compagnie, je ne peux que confirmer le sureffectif chronique, un ratio productivite/masse salariale largement inferieur a la moyenne, les avantages du personnel assez delirants et le manqu...

à écrit le 21/05/2012 à 11:09
Signaler
probablement que les sieurs Hollande et Montebourg vont leur trouver très vite des emplois corrects bien payés ! ********************************Donc TOUT ira très bien en république socialiste ,aucun licenciement ! **********************************...

à écrit le 21/05/2012 à 10:25
Signaler
C'est marrant les pilotes d'AF en Chine...Ca va les changer

le 21/05/2012 à 10:58
Signaler
Ne soyez pas sôt A350 ;-) si accord il devait y a avoir les pilotes AF seraient mis a dispo de China Eastern ou China Southern pour des long courriers avec de simples découchés en Chine mais une base CDG...je vois mal des Français avoir pour base C...

le 21/05/2012 à 13:39
Signaler
Pas sûr, pas sûr...

à écrit le 21/05/2012 à 10:18
Signaler
Air France devra tôt ou tard s'adosser à une "compagnie du golfe" qui seule pourra lui permettre d'obtenir des tarifs carburant raisonnables, unique facteur à même de compenser des coûts salariaux beaucoup trop élevés au regard de l'équation économiq...

le 21/05/2012 à 11:06
Signaler
je suis d'accord avec l' adossement a Etihad ou Qatar qui se fera à un moment ou un autre, mais le rapport avec le kéro? vous comptez faire du ré-emport de fuel depuis Doha ou Abu Dhabi vers CDG? nous sommes alimentés par pipeline depuis le havre a C...

le 22/05/2012 à 16:15
Signaler
Les compagnies du golfe sont les seules à se développer à marche forcée; pas grevées qu'elles sont par les prix du carburant. Les quelques compagnies bénéficiaires en Europe (Ryanair par exemple) optimisent au maximum et c'est un euphémisme; leur per...

à écrit le 21/05/2012 à 9:22
Signaler
Un coût d'exploitation bien trop élevé depuis plus de 20 ans ,bloqué par les syndicats AF n'a jamais pu se renouveller sans l'aide de l'Etat .C'est le problème des entreprises d'Etat soumise a concurrence ou le blocage syndicale et l"inertie de nos p...

le 24/05/2012 à 11:27
Signaler
Pour info, (une fois de plus), Air france est une entreprise privée ou l'état n'est qu'un actionnaire minoritaire (environ 12%)et n'est donc pas une entreprise d'Etat; Maintenant, sur le blocage syndicale, vous avez raison !!!

à écrit le 21/05/2012 à 9:04
Signaler
Mais que fait le roi Flzmby et ses copains ?

le 21/05/2012 à 9:23
Signaler
Flamby est actuellement en stage de "relations internationales pour les Nuls"...

le 21/05/2012 à 10:28
Signaler
nous sommes dans la m---e ce jour

le 21/05/2012 à 10:43
Signaler
@ cjesus Petit rigolo , c'était déjà en préparation avant l'arrivée de FH. D'autres suivront !

à écrit le 21/05/2012 à 8:56
Signaler
Si ce sont des départs volontaires, la potion n'est pas si amère que ça. Je souhaite a AF que ça les aide a relever la tête. Juste qu'ils en profitent pour inciter les cas désespérés hérités de l'aéroflot Française (a.k.a Air Inter) à partir et garde...

à écrit le 21/05/2012 à 8:12
Signaler
Inéluctable. Les salariés peuvent remercier leurs syndicats corporatistes. A terme AF sera rachetée ou fusionnera avec un géant du Golfe.

à écrit le 21/05/2012 à 8:10
Signaler
Et si on formait les personnels à des métiers du médical ou on manque cruellement de bras...

le 21/05/2012 à 8:51
Signaler
et si on vous envoyait faire le serveur en terrasse a Paris ou le cuistot dans une cave avec des Sri Lankais, ça vous plairait? on manque beaucoup de monde aussi dans ce domaine

le 21/05/2012 à 10:26
Signaler
tres mal soignes SI nous pourrions mettre PARIS en bouteille aussi mdr

à écrit le 21/05/2012 à 0:46
Signaler
Beaucoup de commandants de bord de 60 à 65 ans attendront leur licenciement à la fin de la période de négociation des conventions collectives de la compagnie, c'est à dire en mai 2013....

à écrit le 21/05/2012 à 0:16
Signaler
si ce chiffre est vrai. Pas suffisant. Ca veut dire qu'AF ne réforme pas en profondeur les escales.

le 21/05/2012 à 1:10
Signaler
@Bill: j'aime bien les "aut qu'om, y a qu'à", mais es-tu seulement capable de créer ta boîte au lieu de donner des conseils :-)

le 21/05/2012 à 13:40
Signaler
C'est marrant je ne te voyais pas du tout entrepreneur, mais alors pas du tout -)

le 21/05/2012 à 15:05
Signaler
Latres grande majorité des escales ne travaille plus avec du personnel AF mais la sous traitance ; le vrai problème réside dans un personnel administratif ou d autres services surdimensionnés et quelque bon cadres hors échelon dont on s est soi disa...

le 21/05/2012 à 17:30
Signaler
@dropzone: ah c'est ça c'est quinquas avec un kawa et un bloc notes dans la main équipés de costumes "tex" de chez carrefour que l'on croise dans les couloirs? je me disais aussi...

le 21/05/2012 à 20:20
Signaler
@patrickb. Plus sérieusement, on sait très bien que, au-delà de la productivité avion et des PN, l'autre gros différentiel de coûts entre AF et les low-cost, sont les escales. Je ne plaide pas pour de la sous-traitance à outrance. Je constate seuleme...

le 31/05/2012 à 10:32
Signaler
Allez c'est la fin de air France gestion public égale 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.