Le gouvernement va-t-il renforcer le droit de grève des pilotes ?

 |   |  287  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sept syndicats du transport aérien, dont le SNPL, demandent au gouvernement d'abroger la loi Diard, soutenue par le gouvernement Fillon, qui encadre le droit de grève dans le secteur. Alors dans l'opposition, la gauche s'était opposée à cette loi.

Soutenue par le gouvernement Fillon, la loi Diard, qui encadre le droit de grève dans le transport aérien, va-t-elle être abrogée ? Certes les élections sont passées mais le sujet n'en est pas moins sensible pour le gouvernement. Car, si la gauche s'était opposée à cette loi, estimant qu'il s'agissait d'une "atteinte au droit de grève", le texte n'en demeure pas moins populaire aux yeux d'un bon nombre de voyageurs, agacés par la multiplication des grèves des pilotes ou hôtesses ces dernières années, le plus souvent pendant les vacances scolaires. Sept syndicats du transport aérien, le puissant syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), les syndicats d'hôtesses et stewards Unac et SNPNC-FO, les fédérations CGT et FO des transports, l'Unsa et la CFDT aérien, demandent au gouvernement l'abrogation de la loi Diard sur l'application du droit de grève, qui serait, selon eux, "un signe fort de la volonté de changement de méthode".

Les pilotes avaient fait grève en février

Ils l'ont écrit dans un courrier envoyé au ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, le 18 juin. Un peu à la manière du dispositif mis en place par la SNCF et la RATP en 2007, la loi Diard, impose aux grévistes des préavis individuels 48 heures à l'avance et aux compagnies de publier des prévisions de trafic 24 heures en amont. Elle avait provoqué l'opposition des personnels de l'aérien, en particulier des pilotes, qui étaient montés au créneau en janvier en lançant une grève très suivie en février. Interrogé, le ministère des Transports n'était pas en mesure de faire un commentaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2012 à 12:43 :
Pour des raisons professionnelles, je suis un gros utilisateur d'AirFrance, (161 trajets en 3 ans). Je n'ai JAMAIS été bloqué ou retardé par un mouvement de grève du personnel navigant.
En revanche, j'ai subit:
- un retour à CDG suite à une panne mineure sur un réacteur, mais réacheminement à destination après mise en place d'un avion "spare";
- un retard conséquent suite à une tempête de neige, prise en charge correcte de la part d'AirFrance
- 18 retards conséquents suite à des mouvements de grève des services de la circulation aérienne Français. Et à chaque fois, prise en charge correcte de la compagnie nationale.
a écrit le 20/06/2012 à 12:23 :
Afin de ne pas être emmerdée par les grèves ... je ne prends jamais AIR FRANCE !
a écrit le 20/06/2012 à 12:21 :
... et Jean-Charles Corbet comme nouveau directeur !
a écrit le 20/06/2012 à 11:12 :
La grève à AF, parlons en un peu. Qui peut dire de quand date la dernière grève qui a bloqué le trafic. Il est vrai que beaucoup de syndicats très peu représentatifs annoncent un dépôt de préavis, ce qui ne manque pas d'être repris par la presse sans aucun discernement.
Si on regarde un peu les choses de maniere dépassionnée, on s'aperçoit que les autres ne font pas mieux ( BA ces dernières années, IB actuellement).
De plus, chaque fois que les aiguilleurs du ciel, les agents de sûreté dans les aéroports ou d'autres catégories de personnel arrêtent le travail, le passager met tout ça sur le compte de la compagnie aérienne.
Réponse de le 20/06/2012 à 11:58 :
oui pas dur la derniere c etait en decembre pendant les fetes de noel ...
Réponse de le 20/06/2012 à 13:15 :
Lorsque le preavis n est pas suivi d'une greve grandeur nature, c est que la direction a cede une fois encore aux revendications des pilotes ... d'ou leur manque de productivite au sein de l'entreprise alors meme qu il represente une part essentielle de la masse salariale ...
a écrit le 20/06/2012 à 10:35 :
Je propose un essai grandeur nature : droit de grève total et sans restriction , mais appliqué uniquement sur les avions ministériels ! Quand le personnel aérien est mécontent, ils bloquent ces avions-là, sans pénaliser les clients lambda qui ne sont pas responsables de l'économie !!! chiche ??
a écrit le 20/06/2012 à 10:35 :
Je propose un essai grandeur nature : droit de grève total et sans restriction , mais appliqué uniquement sur les avions ministériels ! Quand le personnel aérien est mécontent, ils bloquent ces avions-là, sans pénaliser les clients lambda qui ne sont pas responsables de l'économie !!! chiche ??
Réponse de le 20/06/2012 à 11:48 :
On a plus le temps là avec AF. Donc on tranche dans les salaires, on met au chomage partiel, on cesse de mettre 6 membres d équipages quand 3 suffisent (qui croit à la sécurité à 10 000 pieds ?) on ne descend plus les PN au Sheraton & Shangri là, Novotel ira très bien. On coupe les droits de faire voyager tout le monde gratis, retraités de la compagnie y compris. Pi on restructure le long courrier vers l Asie et on essaie de mettre en place un partenariat avec une compagnie du golfe.

Déjà vous maîtrisez las 6.5 milliards de dettes (118 % des fons propres il me semble) et vous redevenez rentables. On verra pour la suite
Réponse de le 20/06/2012 à 12:00 :
D'accord mais il faut changer le nom de la compagnie Air france est directement lié a retard et grève !!
a écrit le 20/06/2012 à 10:20 :
Les syndicats ont demandé, pas obtenu... Même si notre nouveau gouvernement ne semble pas avoir le bon sens comme principale qualité il serait étonnant qu'il réponde favorablement a cette demande ! Après, si Rottweiler s'en mêle via un tweet de soutien au SNPL ce sera une autre histoire... ;-p
a écrit le 20/06/2012 à 9:25 :
En renforçant le droit de grève des pilotes, l'actuel gouvernement ultra-libéral de la France a raison : il est temps d'achever définitivement Aeroflot France (oups, pardon, Air France), entreprise étatique nationale faussement privatisée de la petite URSS.
a écrit le 20/06/2012 à 8:34 :
pendant les campagnes électorales, j' avais été surpris que personne n' aborde le sujet du service minimum..

Pourquoi poser , maintenant la question.;

Bien sûr , que les socialo-communistes vont balayer cettte réforme Sarko !!
Ceux qui ont bien voté, vont pouvoir imputer de nombreuses journées de RTT, pour rester au chaud ou au frais, à la maison...
a écrit le 19/06/2012 à 20:25 :
Ah ca serait la meilleure celle là. Ca serait bien d'ailleurs que les pilotes lancent un préavis pour le 1er juillet pour faire pression...
a écrit le 19/06/2012 à 17:54 :
Renforcer le droit de grève des pilotes d'Air-France? Quelle bonne idée, en plus ce serait écologique, pendant qu'ils font grève, les avions ne volent pas et ne brulent pas de kérosène. Ah! Mais zut, j'oubliais, ces salauds de clients pourraient voler avec Lufthansa ou British Airways, au détriment de la compagnie nationale. Non mais ils ont fumé la moquette au gouvernement? Leur succès électoral récent les rend dingues ou quoi. Et pourquoi pas inciter les employés d'EDF à recommencer les grèves avec coupures de courant à la clé. Ce serait d'ailleurs très écologique puisque pendant ce temps là ces salauds d'usagers ne pourraient plus consommer d'électricité puisque EDF jouit d'un quasi monopole. Ubu n'est pas mort!
Réponse de le 20/06/2012 à 10:36 :
les clients pourraient piloter les avions eux même je suis sur que c est pas si compliqué que ca sauf en cas de pépins mécaniques ou climatiques Et pis ca serait marrant : " le commandant Mordrakheen vous invite a rejoindre vos siéges par qu on va essayer de se poser j ai foutu deux reacteurs sur 4 en rideau en faisant joujou avec les boutons le 3eme est en feu et le 4 émé fait un drole de bruit j ai pas trouvé la manette des trains d aterrisage on va faire un peu de luge sur le ventre Bah sinon la tour de controle nous freinera hein? Banzai !!!
a écrit le 19/06/2012 à 17:51 :
Et voilà la machine à gâter le corporatisme , le communautarisme, le journalisme et tout ce qui termine par "isme" se remet en route ; il faut satisfaire les électeurs ainsi que les soutiens. Hollande a promis de plomber les entreprises quitte à les faire partir...
Air France pourra se délocaliser à Londres
PSA en Slovénie , Renault en algérie ou en Russie.
Arcelor Mittal ira en Allemagne. etc .. etc... malheureusement
a écrit le 19/06/2012 à 16:42 :
Le droit de grève à Air France comme à la SNCF devrait être interdit.
Qu'elles disparaissent un jour ne sera qu'un bien pour notre économie et le portefeuille du contribuable.
Réponse de le 19/06/2012 à 17:47 :
t es surement chomeur toi
Réponse de le 20/06/2012 à 7:30 :
SNCF = public
Air france = privé
Faudrait quand même un peu réfléchir
Réponse de le 20/06/2012 à 7:51 :
Ou fonctionnaire
Réponse de le 22/06/2012 à 8:59 :
Vous êtes surement parisien, car quand vous habitez en province à part si vous êtes frontalier, vous n'avez que très peu d'alternative à AF.
a écrit le 19/06/2012 à 16:39 :
bonne idée et remerciements attendris des compagnies Lufthansa, Iberia, Ryanair, Easyjet et tant d'autres. Chaque jour, une bonne idée de ce gouvernement de Gugusses pour mieux couler l'économie Française.
Réponse de le 19/06/2012 à 16:49 :
pas toujours d'accord avec vous, mais là franchement ils mettent la surmultipliée dans la bêtise.
a écrit le 19/06/2012 à 16:32 :
Il faut abroger la loi ce qui permettra à AF de disparaître plus rapidement des tableaux d'affichage. Dans les régions frontalières les passagers empruntent depuis belle lurette les aéroport étrangers (Benelux, RFA ou Suisse).
Réponse de le 20/06/2012 à 3:57 :
vous etes au courant que le mur de Berlin a eté détruit en 1989, et que depuis, on parle de l'Allemagne ?...
a écrit le 19/06/2012 à 16:21 :
il faudrait plutôt renforcer les incitations au travail que les incitations à ne rien faire actuellement. AF va suffisament mal pour qu'une grève ne vienne pas encore aggraver la situation.
Réponse de le 19/06/2012 à 16:37 :
Ils prennent exemple sur SEA FRANCE,après se sera la SNCM,il ne faudra pas se plaindre d'être au chomage, ils l'auront bien cherchés.
Réponse de le 19/06/2012 à 17:07 :
oui mais cela coutera bien chere au contribuable avant de pouvoir solder la boutique.
Réponse de le 19/06/2012 à 17:46 :
@ RPR le travail ne paie plus, ça eu payé.
a écrit le 19/06/2012 à 16:05 :
Ce serait le bouquet que le gouvernement accepte ces propositions des syndicats.
a écrit le 19/06/2012 à 16:01 :
Etonnant que Air-France existe toujours avec toutes ces greves a repetition. Pourquoi KLM serieuse s'est alliee a un groupe moribond? a la fin tout va couler et les hollandais doivent le savoir.Sept syndicat dans cette maison c'est six de trop, la greve c'est demode, maintenant il faut bosser, rectructurer faire appel a un management etranger si on ne sait pas faire.
Réponse de le 20/06/2012 à 2:03 :
Comme quoi y a un certains économiste du dimanche ici qui commentent!! C est air France a une époque ou KLM n allait pas bien du tout qui l à racheté !!!!
Réponse de le 20/06/2012 à 9:56 :
Petit rappel, C'est Air France qui a racheté KLM, pas l'inverse
Réponse de le 22/06/2012 à 8:56 :
Raisonnement toujours stupide.
AF est un opérateur figé par les syndicats, les politiques qui interdisent de permettre à l'entreprise de s'adapter au nouveau marché, et aussi des managers qui n'osent pas prendre les mesures pour sauver l?entreprise. En fait il faut tout changer. Imaginez qu'AF perde le monopole qui reste bien protecteur!!
a écrit le 19/06/2012 à 15:32 :
ils font comme ils veulent, il y a belle-lurette que je passe par Genève , avec Easyjet :-))
a écrit le 19/06/2012 à 15:21 :
qu'est ce que les pauvres hollandais sont venus faire dand la galère idéolo-politico syndicale française ! ce sont les pilotes de la KLM qui demandent à ceux d'AIR FRANCE de renoncer à leurs grèves : évidemment les pauvres eux qui sont dans une compagnie qui ne perd pas d'argent voient les actions du Groupe AIR FRANCE / KLM fondre comme neige au soleil et les dividendes leur passer sous le nez parce qu'AIR FRANCE perd des centaines de millions avec sa gestion chaotique et son personnel en surnombre !
Réponse de le 20/06/2012 à 8:28 :
Primo KLM perd de l'argent, moins qu'AF, mais en perd néanmoins.
Secundo si KLM ne s'était pas alliée avec AF, KLM n'existerait plus aujourd'hui.
Réponse de le 20/06/2012 à 9:57 :
Mais il y a 7 ou 8 ans, c'était l'inverse, KLM était à la rue et
c'est AF qui a racheté KLM. Ne dites pas n'importe quoi.
Réponse de le 22/06/2012 à 8:53 :
Raisonnement stupide. Quand AF aura fait faillite il se sera bon de dire: "Oui mais il y a 10 ans, AF gagnait de l'argent"!!!!
a écrit le 19/06/2012 à 15:20 :
Je suis, petit, actionnaire d'AIR FRANCE. Continuez la lutte "camarades", je n'ai perdu que 80% de mon investissement!.

Réponse de le 19/06/2012 à 16:11 :
Reprenez une grosse louche alors !!
Réponse de le 19/06/2012 à 22:00 :
c'est ça quand on veut faire de l'argent sans rien foutre. il y a des risques.
mais a aucun moment tu te dis que c'est peut etre à cause d'une mauvaise stratégie d'entreprise? ben voyons, le seul coupable c'est toujours ce salaud d'employé.
Réponse de le 20/06/2012 à 9:58 :
Demandez à Gougeon de vous rembourser, il a reçu de quoi pour son départ.
Réponse de le 20/06/2012 à 10:59 :
Il ne faut vraiment rien entendre à la bourse pour prendre des actions d'une compagnie aérienne.
Réponse de le 20/06/2012 à 12:46 :
"Comment faire une petite fortune?
- Commencer avec un grosse et investir dans l'aérien"
Sir Richard Branson
a écrit le 19/06/2012 à 15:03 :
Excellente idée. Je trouve qu'il n'y a pas assez de grève dans le secteur aérien.
Vive les vacances!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :