Les retards de livraison de Siemens feront-ils dérailler cet hiver Deutsche Bahn ?

Le constructeur allemand Siemens retarde à nouveau la livraison de ses trains à grande vitesse à la Deutsche Bahn. Ce qui pourrait faire dérailler la saison hiver de l'opérateur allemand.

2 mn

Copyright Reuters

Difficultés en perspectives sur le rail allemand cet hiver. Siemens a reconnu la semaine dernière ne pas être en mesure de livrer comme prévu en décembre ses nouveaux trains à grande vitesse ICE à la compagnie ferroviaire allemande. Le constructeur a mis en avant un problème avec le logiciel du système de commandes des trains, sans donner de nouveau calendrier. La Deutsche Bahn (DB) comptait pourtant sur ces huit trains pour assurer sa saison hiver, période pendant laquelle la compagnie connaît des trafics record. Sans ces nouvelles rames destinées à sa flotte de réserve, le groupe se retrouve sans filet de secours en cas d'intempéries.

Trafic hivernal chaotique

Les hivers 2009 et 2010 restent dans toutes les mémoires outre-Rhin : beaucoup de neige, des caténaires gelés, des trains immobilisés ou annulés... et des passagers très mécontents. D'où le ton glacial de DB : "Je suis vraiment déçu. Ces sont nos clients et collaborateurs qui seront pénalisés. Ils paient les pôts cassés pour ces trains non disponibles", déclarait le patron de Deutsche Bahn, Rüdiger Grube vendredi au "Financial Times Deutschland". Siemens n'en est pas à son premier faux pas : outre des problèmes de climatisation dans ses trains l'été, le groupe aurait dû livrer dès 2011 les premiers trains de cette commande de seize ICE, passée en 2008, pour un montant total de 500 millions d'euros. Avant qu'il ne soit finalement décidé d'en livrer huit en décembre, et le reste en 2013.

Bombardier a également fait attendre DB dans le passé. Rebelote ce dimanche : le canadien ne livrera pas en temps et en heure ses 22 trains de type Talent 2 dans le Land de Hesse début décembre, leur immatriculation rencontrant des problèmes à l'office fédéral des chemins de fer allemand (EBA), rapportait hier le "Bild am Sonntag".

Concurrence internationale

Les problèmes répétés avec ses fournisseurs traditionnels incitent la Deutsche Bahn à se tourner vers la concurrence internationale. La compagnie ferroviaire a ainsi signé un contrat-cadre avec le constructeur polonais PESA pour la livraison de 470 trains diesel destinés au réseau régional pour 1,2 milliard d'euros lors du salon ferroviaire Innotrans à Berlin en septembre. Coup isolé ou revirement de long terme ? "Nous discutons avec des constructeurs non européens, nous avons notamment un ?il sur le marché asiatique", avertissait alors dans la presse Volker Kefer, responsable technique de la Deutsche Bahn. Pourtant, en avril 2011, DB confiait encore à Siemens une méga-commande de 300 trains à grande vitesse ICx pour environ 6 milliards d'euros.

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 29/11/2012 à 18:33
Signaler
Pourquoi la Chine n'équipe pas ses rames "grande vitesse" en matériel nippon?Probablem ent que Mitsubishi n'est pas prêt à procéder aux "transferts technologiques" exigés par les Chinois...

le 24/09/2014 à 10:15
Signaler
Il y a de bons economistes qui publient dans le Handelsblatt et des économistes partisans qui vont à la soupe...une politique inflationniste est toujours un aveu de faiblesse du pouvoir et un signe de mauvaise santé économique...quant à l'alea moral,...

à écrit le 29/11/2012 à 18:27
Signaler
2 sources de problèmes aux livraisons des rames TGV de Siemens:il suffit que certains or ganes(comme l'électronique)soient fabriqués hors des usines allemandes et ça coince à la finition,du point de vue de la fiabilité...Comme pour tous les construct...

à écrit le 27/11/2012 à 8:47
Signaler
arretez avec la qualite allemande,en voiture,elle n'y est pas plus elevee,ils sont simplement plus faux culs parce que quand il y a defaut,ils ne font pas de campagne de rappels contrairement a toyota par exemple,ils traitent au cas par cas et encore...

le 28/11/2012 à 14:39
Signaler
Vous avez raison, je pense qu'il faut voir le problème du côté des concessionnaires des marques françaises, et de la qualité technique (ou morale...) de leur personnel (mal payé?). Et aussi de l'esprit de mesquinerie des services commerciaux.

le 29/11/2012 à 13:48
Signaler
Faut pas abuser non plus. Les critères qualité ne sont pas les mêmes lors des conceptions de produit ce qui influe sur les prix. D'où le terme de qualité allemande. Si on exigeait la même chose en France, le parc de voitures qui a du mal à se renouve...

le 29/11/2012 à 18:53
Signaler
De toutes façons,la fiabilité allemande se paie en passant au garage,à chaque révision,cha que vidange,chaque passage au banc.En principe,rien comme "mauvaise surprise" avant 100000km...Auquel cas,c'est la garantie constructeur qui joue...Mais la fia...

le 16/09/2014 à 22:48
Signaler
l'inégalité devant l'impôt est aussi inévitable que la diversité des besoins financiers des pouvoirs publics ...Uniformiser l'IS est une bonne idée mais en se basant sur qui ?

à écrit le 26/11/2012 à 21:34
Signaler
@Tomibiker : il est sûr que les Chinois préfèrent Siemens puisque les allemands ont vendu les plans avec les trains. Sans doute pour ça que les trains chinois tombent aussi en panne....

à écrit le 26/11/2012 à 17:58
Signaler
@ Tomibiker les pb évoqués sont soit des corps étrangers sur la voie ou des incidents de cathénaires rien à voir avec le train par lui même. Je ne suis pas de la partie mais je pense que la grosse différence de conception se situe au niveau du positi...

à écrit le 26/11/2012 à 16:12
Signaler
les I C E sont des trains dits pendulaires peu fiables plombés par l'accident trés grave ( 128 morts ) du à un défaut de qualité des organes de roulement appelés BOCHUM 34 ! Achetez donc de vrais TGV fiables à 100%.

le 26/11/2012 à 17:23
Signaler
OUI, les TGV qui s'arrêtent en pleine campagne, les TGV bloqués par ci et par là, vous devez avoir la mémoire sélective ensuite le réseau allemand est quand même mieux entretenu et surtout les lignes régionales sont beaucoup plus performantes que les...

le 26/11/2012 à 17:24
Signaler
Deutsche qualitat comme persiflait la pub de Renault (la meilleure de l'année). Ils seront les derniers à acheter un TGV qui ne s'est, comme vous le dites si bien, jamais payé de pile de pont; ils préféreront acheter coréen ou chinois plutôt que fran...

le 26/11/2012 à 18:36
Signaler
Les pannes, cela arrive partout ! Un fait intéressant cependant, l'ICE Francfort - Paris est très régulièrement assuré en remplacement de la rame DB par un TGV SNCF... De quoi s'interroger sur la disponibilité réelle du très beau train allemand que ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.