Iberia : la compagnie qui attaque en justice ses pilotes pour leurs grèves à répétition

IAG, l'entité qui coiffe British Airways et Iberia dépose plainte contre les syndicats de pilotes d'Iberia pour les dommages causés par une série de grèves fin 2011-début 2012.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

De quoi dissuader les syndicats d'Iberia de faire grève pendant la lourde restructuration de la compagnie ? Cela y ressemble, même si le groupe s'en défend. International Airlines Group (IAG), l'entité qui coiffe British Airways et Iberia, a annoncé vendredi le dépôt d'une plainte contre le syndicat des pilotes d'Iberia pour les grèves lancées il y a près d'un an (fin 2011-début 2012) contre la création de la filiale à bas coûts Iberia Express.
"IAG et British Airways ont déposé une plainte auprès de la Haute Cour britannique contre SEPLA, le syndicat des pilotes d'Iberia, et la Fédération internationale des associations de pilotes d'avions en relation avec les grèves lancées par SEPLA contre la création de la filiale d'Iberia, Iberia Express, fin 2011 et début 2012", a indiqué IAG dans un communiqué.

Suppressions de 4.500 postes
Et de préciser que cette "plainte n'était pas liée à la restructuration récemment annoncée d'Iberia", alors que les syndicats d'Iberia ont annoncé jeudi six jours de grève en décembre contre le plan de restructuration de la compagnie qui prévoit la suppression de 4.500 emplois.
Les "compagnies aériennes sont libres d'établir des services aériens en Europe (...) or, nos droits européens ont été enfreints ", explique qui veut obtenir des dommages et intérêts car les grèves ont affecté son activité et lui ont causé des pertes financières". La compagnie britannique "demande aussi réparation pour les dommages faits à sa réputation en raison des fausses accusations de SEPLA qui a prétendu que British Airways avait détourné des fonds d'Iberia et que les grèves avaient pour but d'empêcher le transfert de l'activité d'Iberia à British Airways", poursuit IAG. "Les pilotes d'Iberia n'ont souffert d'aucun changement dans leurs conditions (de travail) et n'ont subi aucun licenciement en raison de la création d'Iberia Express", se justifie le groupe.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 30/11/2012 à 23:24
Signaler
IAG ET BA portent plainte au royaume uni contre le syndicat espagnol SEPLA pour des greves ayant eu lieu en espagne ? Il manque une info ou bien on marche sur la tete ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.