Air France : reprise des négociations avec les hôtesses et stewards

 |   |  343  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Quatre mois après le refus des syndicats de personnels navigants commerciaux (PNC) de signer les mesures du plan de restructuration de la direction (Plan Transform) pour améliorer l'efficacité économique de la compagnie de 20%, les négociations sur l'élaboration d'un nouvel accord collectif reprennent.

Quatre mois après le refus des syndicats de personnels navigants commerciaux (PNC) de signer les mesures du plan de restructuration de la direction (Plan Transform) pour améliorer l?efficacité économique de la compagnie de 20%, les négociations sur l?élaboration d?un nouvel accord collectif reprennent. De sources syndicales, deux réunions de négociation sur le sujet avec les trois syndicats représentatifs (SNPNC, UNAC et UNSA) sont prévues les 11 et 14 décembre prochains. Des réunions bilatérales entre direction et les syndicats ont déjà eu lieu la semaine dernière.

Echéance de l'accord, le 31 mars

Pour rappel, les PNC ont été la seule catégorie de personnels à avoir refusé de signer le Plan Transform. Ceux représentant le personnel au sol et les pilotes l?ont approuvé. De fait, en l?absence d?accord, une fois l?accord collectif à durée déterminée arrivé à échéance (le 31 mars 2013), Air France peut imposer de manière unilatérale ses conditions.

20% d'efficacité économique

Ce dossier est crucial. D?une part Air France est condamnée à réduire les coûts du personnel de cabine (largement inférieure à celle de Lufthansa ou des compagnies à bas coûts) si elle veut réussir son redressement. «Si on met en ?uvre tout le plan, il sera suffisant », explique un membre de la direction. Autrement dit que toutes les catégories de personnel contribuent à hauteur de 20%. D?autre part, alors que le personnel au sol et les pilotes ont signé, Air France ne peut mettre en place un régime plus favorable aux PNC au nom de l?équité.

« Air France a jusqu?à présent refusé de créditer aux PNC des mesures qui contribuent à améliorer l?efficacité économique sans pour autant augmenter la pénibilité du travail. Nous avons des pistes à proposer. Nous sommes conscients qu'il faut atteindre ces fameux 20% mais tous les moyens ne sont pas les bons. Il y a des choses qui resteront dans le projet qui a été refusé cet été», explique un syndicaliste.

 

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2012 à 20:46 :
- Et les 20% au niveau de la direction et de ses sbires vous les trouvez où ? ^^
a écrit le 11/12/2012 à 23:44 :
parfois je trouve les journalistes peu scrupuleux vous avez reçu qu'un seul son de cloche celui de la direction d'air France remarquez c'est bien normal air France est un des premiers acheteur de presse papier donc il ne faut pas fâcher la direction de cette compagnie qui apporte à vos rédactions beaucoup d'argent... et si il le faut cette même direction vous offre des avantages en billets ou surclassement à bord pour mieux vous acheter... Le plan a été signé par les pilotes oui mais sauf que seul le snpnl a signé avec une courte majorité ce qui représente tout au plus 37% des pilotes et quand au sol même chose alors renseignez vous un peu mieux. Quand aux pnc ils ne coutent pas plus cher qu'a la Lufthansa c'est faux et archi faux il y en a marre de lire des mensonges pareils !!
Réponse de le 13/12/2012 à 0:48 :
au vu de ce que j'ai pu lire dans Le Monde ( à moins que ce ne soit AUSSI un journal à la botte du Grand Capitalisme!) , le SNPL représentait 70% des pilotes ... ??
a écrit le 08/12/2012 à 11:25 :
Réflexion d'un PNC AF long courrier à ma question "pourrais-je avoir un verre d'au svp?", "Il y a un bar dans le galley, allez vous servir"... et je n'invente rien... Quand on entend cela on a tout compris et tout est dit... cqfd
Réponse de le 09/12/2012 à 14:46 :
Sincèrement, je vois mal un collègue vous parler sur ce ton...j ai franchement des doutes...si vous etes intallé à votre siège, on vous ramène le verre d eau avec plaisir. Si vous etes debout dans l espace galley, on vous invite à vous servir au bar en libre service, mais certainement pas sur le ton que vous décrivez... Ou alors vous êtes tombé sur un collègue très con...il doit y en avoir comme partout, mis s il vous paît ne faite pas de votre histoire, une généralité!
a écrit le 06/12/2012 à 14:06 :
Le PNC peut faire plus d'heures de vol dans le mois , car ils ne sont pas accablés par les charges de travail á bord , en tout cas ils ne le sont plus comme avant ou il y avait vraiment du service á bord.....
Si ils revendiquent la fatigue il suffit juste de mixer moyen et long courrier , soit un vol long courrier et un vol moyen courrier et la rentabilité sera au rendez-vous ..
Réponse de le 06/12/2012 à 14:41 :
Navigant? Non donc pass....ez votre commentaire.
Réponse de le 06/12/2012 à 18:24 :
iL serait interressant que les personnes qui ne connaissent pas le métier de navigant commercial évitent de faire des commentaires, en France la manipulation des chiffres ,la désinformation dans notre belle société est la réalité du quotidien. Attention à ce que vous lisez merci;.Alterner long et moyen courrier une belle ineptie si vous avez des idées aussi saugrenues allez y pour que l 'on puisse rigoler un peu
Réponse de le 06/12/2012 à 23:28 :
@Pass, mais sans illusion
Juste un exemple. La réglementation actuelle nous permet de faire 5 allers et retours dans le mois vers la côte est de l'Amérique du nord, sans déclencher le qu'il des heures supplémentaires. Cela représente donc 60 heures de décalage horaire, et cinq nuits blanches dans le mois. Ce n'est peut être pas grand chose selon vous, mais mois après mois, je peux vous assurer que cela use.
Quant au mix moyen et long courrier, je ne suis pas certain que l'entreprise soit très intéressée.
Réponse de le 09/12/2012 à 13:16 :
@ericko & @malagueno : c'est les PIRES réponses que j'ai jamis lu !!! Pass fait une remarque : répondez-y de manière argumentée. On dirait à vous lire que le passager n'a pas son mot à dire ??!!! Je préfère de beaucoup la position de serge qui explique pourquoi Pass aurait tord . Mais une réponse du genre "tais-toi, tu peux pas comprendre, c'est une discussion entre adulte ! " c'est franchement NUL !!
Réponse de le 09/12/2012 à 15:13 :
Oui, mais Pass ( comme Tant d autres!) s imagine que la seule penibilites du travail réside à faire le service à bord... Et. Imagine peut être que voyager, visiter des escales, dormir à l hotel, et prendre l avion sont uniquement un plaisir... Alors de quoi nous paginons nous quand on parle de pénibilité? Et bien, j imagine qu eriko et malagueno seront du même avis que moi... Les nuits blanches dans l avion, le stress lié au bruit et à l enfermement avec parfois qq centaine de personne pdt des heures, l éloignement de la Famille, amis et toute vie sociale parfois, les montées, les décentes qui s enchaînent et surtout les problèmes liés au décalage horaire que l on gère plus ou mois bien... Tout cela c est un vrai problème qui s installe petit à petit et qui rend ce métier difficile, même si on l aime.donc plus d heures de vol Dans le mois... Non merci! Certains disent que si les pnc d emirates peuvent le faire ( ils ont à 110 h par mois et nous a 80 en moyenne), on peut tous le faire. Remettons les choses a leur place et comparons ce qui est comparable...on est en france, et on ne peu pas tout accepter! À Dubaï, les équipages sont logés par la compagnie, n ont pas de soucis particuliers a régler mise à part leur rdv à la manucure, n ont pas d enfants (moyenne d age 23 ans), n ont en bref pas de "vie" pdt le temps ou ils sont en contrat et le turn over est tel que les jeunes commencent à fatiguer quand ils décident de quitter la boîte. Avec le stress d une vie en france,les parcours aéroport-maison en île de france ( car nous, nous ne sommes pas logés par la cpie), des enfants à gérer etc... Comment peut on dire qu on ne fait pas assez d heure? C est réellement la vie que vous voulez pour les futures génération? Sous prétexte de la mondialisation? Ok... Il y a un effort à faire, mais par pitié...arrêtons de critiquer et sachons dire STOP
Réponse de le 09/12/2012 à 21:01 :
@Lyon69 C'est dommage de le prendre comme ca. Car le post de pass :" car ils ne sont pas accablés par les charges de travail á bord"... Je sais pas trop comment le prendre moi.
Réponse de le 10/12/2012 à 13:21 :
Le passager a son mot a dire , mais avec toutes les betises que nous entendons a bord,il est difficile de porter du crédit à leurs delires (vol de 12heures "vous repartez tout de suite " et autres remarques auquelles nous ne répondons plus si ou d une question qui est de savoir si notre passager travaille 35heures d affilees ,que '4 moteurs c est mieux que 2 (pourquoi pas 6 ou 8)etc etc qu Airbus c est génial alors que nous preférons travailler sur Boeing (sur long courrier) plus rentables plus solides plus ergonomiques moins accidentogènes etc etc. En France il n y a que la jalousie qui prime et les idées préconçues!!
Réponse de le 13/12/2012 à 0:57 :
.. Vous pouvez même dire "vos délires", puisque je fait partie des NON-PN qui semble-t-il ne méritent pas de s'exprimer ! J'ai beaucoup d'empathie pour AF, (j'ai des amis qui y bosse), il m'arrive même de profiter de billets compagnons et j'en sais gré à la compagnie, mais je préfère de beaucoup une réponse franche et argumentée comme celle de FLY : De plus, il est certainement préférable pour le bien de la compagnie et de l'ensemble de ses collaborateurs, que les critiques s'expriment, fussent-elles désagréables à entendre, voire de mauvaise foi, plutôt qu'elles ne soient tues par des clients...qui fuieraient vers la concurrence en silence !! Toute critique est constructive, mais si cela ne signifie pas que n'importe quoi doit-être acceptée !! En tout cas, c'est le point de vue d'un simple "Touriste occasionnel" !!
a écrit le 06/12/2012 à 13:55 :
Et le 20% de productivité du management, detaillé et chiffré , c est pour quand???
Pour l'instant meme pas des Chffres precis concernant pourcentage de salaires des Cadres dans Masse Salariale Globale;Quel est le vrai cout des Managers expatriés-(zero connaissance des Marchés,peu ou pas de connaissances culturel-linguistiques).??
Réponse de le 06/12/2012 à 18:37 :
Les 20%, il y a plusieurs moyens d'y parvenir et là il n'y a pas eu négociations.
De plus dans l'esprit de la direction, les 20% sont à trouver uniquement sur le périmètre de fameux accord que les syndicats ont refusé de signer en l'état. Périmètre assez large mais qui n'est pas le seul sur lequel la direction souhaite demander des efforts.
Déjà un certains nombres de décisions ont été prises, hors périmètre des accords en négociation (gel des salaires sur 2012-13, réduction du nombre de PNC à bord, révision à la hausse des charges de travail, utilisation du DIF pour des formations non réglementaires etc...) que la direction ne veut pas inclure dans les 20% d'effort à fournir!
D'où blocage.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :