Les low-cost arrivent à Strasbourg, Air France arrête ses vols vers Roissy

 |   |  397  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'arrêt de la ligne Strasbourg-Roissy par Air France casse un peu une dynamique de hausse du trafic à l'aéroport de Strasbourg depuis le début de l'année en raison de la baisse de la taxe d'aéroport dont une partie est prise en charge par les collectivités territoriales. Un argument qui attire les low-cost.

L'arrêt de la ligne Strasbourg-Roissy par Air France casse un peu la dynamique du redécollage observé depuis quelques mois à l'aéroport alsacien. Mais elle ne peut que conforter la direction de la plateforme aéroportuaire de la nécessité de diversifier son portefeuille de clients alors qu'Air France représentait jusqu'en 2011 88% du trafic. Car depuis le début de l'année, l'aéroport strasbourgeois a entamé une nouvelle vie.

Succession de coups durs

C'était nécessaire au regard de la succession de coups durs qui se sont enchainés depuis une dizaine d'années. En 2003, Ryanair a quitté Strasbourg pour l'aéroport voisin allemand de Baden Baden à la suite d'une bataille juridique avec Air France sur les aides accordées par les collectivités à la compagnie irlandaise. En 2007, l'arrivée du TGV Est a fait chuter le trafic aérien entre Paris et Strasbourg. Après des baisses de trafic à deux chiffres, le trafic s'est enfin stabilisé en 2011, et une nouvelle stratégie a été initiée en 2012 : attirer les compagnies par une baisse des coûts aéroportuaires. Outre un incentive dégressif dans le temps sur le montant des redevances (pour accompagner les ouvertures de ligne) assorti d'une aide marketing, l'aéroport a décidé de réduire, en août, la taxe d'aéroport. Un argument pour attirer les compagnies à bas coûts. Les collectivités territoriales (Région, département, communauté urbaine, chambre de commerce) ont en effet décidé de prendre à leur compte une partie de cette taxe destinée notamment à couvrir les missions de sécurité et de sûreté.

14 nouvelles lignes en 2012

De 12 euros par passager au départ, celle-ci est passée à 7 euros. En test pendant un an, l'initiative sera poursuivie et renforcée si elle permet d'attirer des compagnies. Un bilan sera fait d'ici au 31 mars. « L'objectif ultime serait d'atteindre un montant de 2,20 euros par passager », explique Thomas Dubus, président du directoire de l'aéroport strasbourgeois. Pour l'heure, le bilan semble satisfaisant. Depuis le début de l'année, 14 nouvelles lignes ont été ouvertes à Strasbourg. L'aéroport qui était le seul parmi les grandes plateformes françaises à ne pas accueillir de low-cost, a su attirer Vueling, Volotea et Rynair. La baisse de la taxe d'aéroport lui permet de lutter avec les mêmes armes que ses rivaux allemand (Baden-Baden- et suisse (Bâle-Mulhouse).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2012 à 17:49 :
Air France devrait lancer un tgv strasbourg - Roissy, pour rester dans la course contre lufthansa à Strasbourg pour les vols long courriers
a écrit le 12/12/2012 à 13:51 :
C'était la seule stratégie viable pour l?aéroport de Strasbourg. S'affranchir de AF et s'ouvrir aux compagnies étrangères, low cost ou non. AF reste intéressant pour faire du point à point pour des vols Province. Il y a un potentiel sur cet aéroport même si la concurrence avec Baden Baden (low cost) et Mulhouse/Bale est rude.
a écrit le 12/12/2012 à 11:19 :
La pire betise de Strasbourg a été de mettre RyanAir à la porte.
Resultat RyanAir opere de Baden-Baden et a un succes fou ! En revanche Strasbourg ne joue qu un role ´aeroport de province. ET si un jour kle Parlement Europeen decide de plus se reunir a Strasbourg il ne restera plus grand chose autre que l´aeroclub !
a écrit le 12/12/2012 à 8:32 :
Ils ont fait la même chose vers Biarritz ce qui complique l'utilisation du hub de Roissy (plus de correspondances directe à CDG et obligé de faire le transfert entre orly et CDG). Une partie de la clientèle voyageant en Amérique ou ailleurs passe du côté espagnol avec Iberia et son excellent hub de Madrid. Amis Alsaciens, j'espère que vous pourrez faire de même avec Lufthansa.
Réponse de le 12/12/2012 à 10:08 :
Vous avez raison d encourager à aller ers ibéria ou lufthansa, quel patriotisme!! Pour moi airfrance est une excellente compagnie. J espÚre que vous travaillez chez Peugeot que j achete une wolswagen ou chez la SNCF que je puisse prendre la DB, ou bien chez carrefour que j aille faire mes courses chez lidl!!!!!
Réponse de le 12/12/2012 à 10:46 :
l?aéroport de Strasbourg, à cause de Air France, a raté Ryanair, et c'est ainsi que Ryanair s'est installé à Baden-Baden, aujourd'hui Strasbourg a enfin compris qu'il aurait mieux fallu accepter Ryanair.
Nous attendons donc des low cost à Strasbourg pour le développement de l'économie de Strasbourg
Réponse de le 12/12/2012 à 13:48 :
Vous commentez sans connaître visiblement. Plutôt que de garder une ligne Strasbourg Roissy devenue non rentable à cause de la concurrence du TGV, AF a décidé à juste titre de fermer cette ligne, mais les Alsaciens ont tout loisir de prendre le TGV pour se rendre à Roissy directement, ce qui leur prend moins de temps que l'avion aujourd'hui. CQFD. Ne comparez pas Biarritz et Strasbourg SVP...
Réponse de le 12/12/2012 à 15:23 :
@ colonie Pourquoi un pb de patriotisme.....Si Air France ne dessert plus CDG, le hub de Paris est beaucoup moins commode. Et comme nous n'avons pas de TGV comme les Lillois ou Strasbourgeois, nous n'avons plus vraiment le choix le choix.
Réponse de le 12/12/2012 à 23:50 :
Petit problème; si vous arrivez à Roissy à 12h il vous faut attendre le train de 18h30 et vous arrivez à 21h à Strasbourg.... Je ne vois pas le gain de temps,,ni le progrès? Et j'ai beau être une européenne convaincue et strasbourgeoise, je préfère alimenter un HUB français et l'économie française en faisant travailler des salariés français qui paient des impôts en France... etc

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :