Chine : Pékin-Canton, la ligne TGV la plus longue du monde

 |   |  256  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La Chine a inauguré mercredi la ligne de TGV la plus longue du monde qui relie Pékin à Canton en 8 heures. Avec 2.298 km de rails, c'est près de 3,5 fois la distance Paris-Marseille.

C'est un jour à marquer d'une pierre blanche. 119 ans après la naissance de Mao Tsé-toung, la Chine inaugure la ligne de TGV la plus longue du monde. Les 2.298 kilomètres de rails -près de 3,5 fois la distance Paris-Marseille- relient Pékin (nord-est) à Canton (sud-est) en huit heures. Soit un trajet trois fois plus court que jusqu'à présent. Sur cette ligne, les trains rouleront en moyenne à 300 km à l'heure et compteront 35 arrêts, dans les villes les plus importantes telles que Zhengzhou, Wuhan, ou Changsha.

China Central Television a diffusé en direct les images du départ du premier train effectuant cette liaison à grande vitesse. La chaîne diffusait également des reportages filmés à l'intérieur des wagons, montrant de nombreux passagers se prenant en photo lors de cette première.

Une date symbolique

Selon les médias officiels, la date du départ du premier train, le 26 décembre, n'a pas été choisie au hasard. Cette journée commémore en effet l'anniversaire de la naissance de Mao Tsé-tung, le 26 décembre 1893.

Tourner la page

Un éditorial paru la semaine dernière dans le quotidien Global Times estimait que cette ligne TGV permettait de tirer un trait sur la collision de deux TGV qui avait fait 40 morts le 23 juillet 2011 près de Wenzhou (est), le pire accident ferroviaire en Chine depuis 2008. Cette catastrophe avait suscité de graves inquiétudes sur la sécurité du réseau grande vitesse chinois. L'accident a aussi fortement pénalisé l'industrie ferroviaire chinoise sur les marchés étrangers.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/12/2012 à 23:43 :
a quand le canada va se decider d investir dans le reseau feroviere,et d arreter de subventionner Gm avec notre argent.
a écrit le 26/12/2012 à 14:18 :
A voir le design intérieur, ils ont à peu près un demi siècle de retard. Rassurant, ce type de train est invendable en occident.
Réponse de le 26/12/2012 à 16:24 :
Ils ont plutot 50 ans d'avance. Pour l'occident ils concevront des models specifiques.

Réponse de le 26/12/2012 à 16:39 :
Je me souviens des premières voitures japonaises que l'on voyait en occident les gens plaisantaient et avaient les m^me reflexions que vous. Aujourd'hui le n° 1 est japonais comme dans d'autres domaines. J'ai la chance par mon job de voyager depuis quelques décennies croyez moi l'asie a fait des bonds depuis 30 ans et nous sommes en retard de plusieurs wagons. J'ai employé des ingénieurs asiatiques mais aussi africains, arabes et chacun avait de grandes compétences. Croirent que nous sommes encore dans le top des pays est une erreur et si les français continuent à sourire face aux progrés des pays émergents la douche va être glacée dans moins de 10 ans. Voyez les multinationales il y a bien longtemps quelles ont compris que le développement et la volonté de se battre, la rage de gagner, de conquérir n'est plus chez nous. Si nous continuons dans nos petites idées arrogantes, étriquées dans moins de 10 ans nous serons en dehors de la compétition internationale et toujours avec nos idées du XIX sècle sur le reste du monde et la main tendue pour manger. N'oubliez pas qu'à partir de juillet de chaque année nous empruntons pour financer notre système obsolète.
Réponse de le 26/12/2012 à 18:05 :
Ne mélangeons pas tout, Ces trains peuvent avoir un design intérieur dépassé et nous, continuer à être effectivement surendettés.
Réponse de le 26/12/2012 à 18:08 :
@jeer: invendable ou non en Occident, ce train vise à améliorer les communications chez eux si je ne m'abuse. Je dis tout simplement bravo pour cette avancée technologique.
a écrit le 26/12/2012 à 11:42 :
N'a-t-il pas de nom spécifique ce train chinois ? Ou bien s'agit-il d'une contrefaçon de notre TGV ? Merci aux journalistes de péciser et d'arrêter d'utiliser des noms de manière abusive !
Réponse de le 26/12/2012 à 16:21 :
Ils en ont plusieur models

https://en.wikipedia.org/wiki/China_Railways_CRH380A
https://en.wikipedia.org/wiki/Shanghai_Maglev_Train
Réponse de le 26/12/2012 à 18:10 :
@YLZ74: on va pas pinailler puisque de toute manière la très grande majorité d'entre nous ne parle pas chinois, on va le baptiser le "pousse-pousse express" :-)
a écrit le 26/12/2012 à 11:07 :
La Chine utilise son pactole pour investir en masse dans son pays; il est bon de rappeler que les Chinois ont travaillé très dur pour se constituer ce pactole - je me souviens de négociations Chine-Europe où le ministre chinois avait tendu un tee-shirt au commissaire européen, en guise de plaisanterie, mais aussi pour rappeler combien de tee-shirts avaient été nécessaires pour se payer la technologie européenne.. et le commissaire avait éclaté de rire... ce qui avait donné une très chaleureuse négociation.
En ce qui concerne le TGV chinois, il serait intéressant de regarder quelles sont ses caractéristiques par rapport à nos machines; on a dit notamment, il y a déjà longtemps, que le plancher était beaucoup plus bas ce qui donnait moins de résistance à la pénétration dans l'air - mais aussi ce qui augmentait les effets électromagnétiques induits sur les voyageurs; quel ingénieur rapporte ces effets des TGV en général d' ailleurs? - l'analyse poussée des comparaisons pourraient permettre de prendre aux machines chinoises ce qu'il y a de bon pour en faire profiter les nôtres; je rappelle aussi que les labos chinois occupent maintenant le 2ème rang mondial après les américains.
a écrit le 26/12/2012 à 11:05 :
Bravo il faut voir dans le temps, Je pense que leur technique est bonne. Ils font pas de bruit eux et passent moins des temps a parler de politique comme chez nous pour en réalité rien faire de bon, FH ouvrez les yeux et faites des actions proactives plutôt que des spectacle a la tetelevision avec votre poule de luxe.
Réponse de le 26/12/2012 à 14:45 :
La Chine est devenue un modèle de société pour les réactionnaires! C'est vrai que là-bas on va en prison si on critique le régime. Des centaines de milliers de personnes débarquées de leurs provinces travaillent 16h par jour, sont parquées dans leurs usines; et attention à ceux qui revendiquent. Une société de rêve donc pour ceux qui pensent que les humains (enfin, ceux qui ne sont pas dans le cercle du pouvoir) sont nés pour produire et se reproduire.
a écrit le 26/12/2012 à 10:45 :
Nous les rentiers on se contrefout que les lignes déficitaires de TGV et nos 50% de réduction soient financées par la dette et les contribuables : ce qui compte c'est notre bon plaisir comme le golf ou la thalasso à quelques heures de train ... Les autres paieront
a écrit le 26/12/2012 à 10:20 :
Cela en dit long sur le dynamisme chinois. En France nous avons été les premiers mais on arrête le programme d'extension faut d'argent et certaines lignes (Rhin-Rhône par exemple) sont incomplètes. Manquent ici ou là 50 km...
Réponse de le 26/12/2012 à 10:45 :
En France nous avons été les 1ers : arrêtez ce chauvinisme, le Shinkansen japonais date de 1964...
Réponse de le 26/12/2012 à 11:17 :
La quasi gratuité pour les familles des salariés de la sncf est l'une des conséquences de ce manque d'investissement. De plus, la réduction pour les retraités, les militaires, toutes ces niches "politiques" pour acheter des voix à bon compte, tout cet argent dilapidé aurait pû servir à réaliser ces voies qui manquent ...
Réponse de le 26/12/2012 à 11:21 :
C'est vrai il y eut les Japonais mais dès 1981 notre réseau a commencé à croître. Malheureusement toujours avec Paris et encore Paris. Pas de liaisons directes vers Londres ou Bruxelles depuis les régions (sauf Lille bien sûr); Il faut toujours transiter par cette horrible Gare du Nord ! Heureusement qu'il y a EasyJet.
Réponse de le 26/12/2012 à 12:27 :
le shinkansen de 1964 que Lamartine cite n'allait guère plus vite que le corail.
Réponse de le 26/12/2012 à 12:30 :
La privatisation des autoroutes a enlevé une des sources de financement du TGV car une partie de l'argent des péages (celle grossissant les bénéfices des groupes genre Vinci) allait dans l'investissement ferroviaire. Un autre point était les recours retardant la construction des lignes de TGV (rappelez-vous le cas du TGV sud-est par encore achevé).
Réponse de le 26/12/2012 à 13:13 :
@ rryv: les premiers shinkansen roulaient à 210 km/h, le train commercial le plus rapide de la SNCF, le Capitole, atteignait 200 km sur le tronçon Les Aubrais-Vierzon. La plupart des trains ex Corail/Intercités/Lunéa/Téoz atteignent des pointes de 160 km/h.
Réponse de le 26/12/2012 à 14:51 :
@ BB7200: Voyager dans le Mistral ou le Capitole, cela n'avait rien à voir avec les TGV même en 1ère. C'était la grande époque de la SNCF !
Réponse de le 26/12/2012 à 16:57 :
J'ai souvenir avoir lu que des comparaisons d'usure avaient été faites voici déjà quelques années de cela, entre notre TGV et le shinkansen, je crois au millionième km, les chiffres je n'en suis pas sûr, si ma mémoire ne me trahie pas. Il semble que le train japonais était totalement délabré à côté de notre TGV qui paraissait neuf. Et je n'ai pas peur d'être chauvin car chinois et japonais, et bien d'autres encore, le sont plus que nous. D'ailleurs les chinois ne font jamais que nous copier qui plus est dans un contexte de concurrence totalement déloyale, déjà dénoncée par des politiques. Hélas avec les salaires qu'ils ont ils ne seront pas nombreux à pouvoir le prendre. Les chinois ne sont pas sur la même planète que nous! Déjà ne serait-ce qu'en raison de la disproportion des territoires. Ensuite, qu'ils procèdent déjà à l'harmonisation sociale, fiscale et monétaire, et discutons après.
Réponse de le 26/12/2012 à 18:25 :
Ca demande 10 fois plus de moyen de copier (TGV ou autre) que de concevoir.
Chaque année la Chine forme autant d'ingenieurs (200 000+) que la France importe de clandestins. Aussi la Chine emplois autant de personne dans la R&D que la France emploi de fonctionnaire.
Réponse de le 27/12/2012 à 11:01 :
En fait c'est une réponse qui élude totalement le problème essentiel de l'harmonisation. C'est quoi encore c'est histoire d'importation des clandestins, alors que ce sont eux qui ont fait le choix de venir en France, car ils savent très bien qu'ils n'ont rien à attendre de la Chine, où les salaires sont des misères. Quand à prétendre qu'il faut dix fois plus de moyen pour copier que pour concevoir pourquoi avoir fait le choix du transfert de technologie.Le tort de l'occident a été dès le départ d'avoir accepté des produits venant d'entreprises chinoises qui n'avaient pas un niveau comparable de salaires, et de prestations sociales et fiscales. L'accident du 23 juillet 2011 a par ailleurs, bien mis en relief le niveau de corruption qui sévit dans ce pays. et je ne voudrais pas manquer de balayer devant notre porte en disant que dans ce domaine nous avons également beaucoup à faire. Ce n'est pas une fatalité que de se trouver dans une crise qui n'en finit pas, c'est une volonté capitaliste, semer la confusion permet au plus nantis de s'enrichir encore plus. Ce n'est pas un hasard si on parle tant de la multiplication des milliardaires dans ce pays, en revanche on oublie les cinq cents millions de précaires qui errent à travers le pays à la recherche de la moindre activité qui leur permettrait de gagner une obole.
Réponse de le 29/12/2012 à 17:03 :
retraité rien ne sera trop vite en se monde ,après se sera quoi ou nous en allons nous tout ça va être un combat de pays en pays tout ça n,est q,une question d,orgueuil qui sera le meilleurs dans ce monde pour réussir a avoir le pouvoir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :