La Chine exporte pour la première fois du matériel TGV en Europe

 |   |  382  mots
La Chine exporte pour la première fois du matériel TGV en Europe. Copyright Reuters/Jason Lee
La Chine exporte pour la première fois du matériel TGV en Europe. Copyright Reuters/Jason Lee (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Chine va exporter en Europe du matériel de train à grande vitesse. C'est une première pour le pays qui a acquis une grande partie de ses connaissances par transferts de compétences. L'année dernière, ses ambitions internationales avaient été freinées par l'accident de TGV qui avait fait 40 morts.

Le constructeur de trains chinois CNR a annoncé ce mercredi qu'il allait commencer à vendre au conglomérat allemand Siemens des pièces issues de sa technologie pour la grande vitesse ferroviaire. Selon un responsable de la compagnie CNR, interrogé par l'AFP, le contrat dépasse les 11 millions d'euros. Il concerne des éléments en alliage d'aluminium de la structure des voitures. Siemens a lui informé qu'il « fera de nouvelles commandes si les premières réussissent leurs examens (de qualité) ». Il précise qu'il est probable que la Chine devienne un « fournisseur régulier » d'un tel matériel.

Le réseau chinois de TGV n'est entré en service qu'en 2007. Et aujourd'hui, le pays possède le plus long réseau du monde de lignes à grande vitesse. Il totalisait 8 358 kilomètres fin 2010. Il devrait dépasser 13 000 km en 2012 et 16 000 km en 2020.
Les fabricants chinois de matériel roulant CSR Corp et CNR Corp ainsi que le China Railway Group et la China Railway Construction Corp sont désormais capables d'affronter sur le marché mondial des multinationales comme le français Alstom, le canadien Bombardier et l'allemand Siemens.

Les transferts de technologies, à l'origine du TGV chinois

Ces performances de l'industrie chinoise proviennent essentiellement des transferts de technologies. Les Japonais, Canadiens et Allemands avaient noué ce genre d'accords avec les entreprises chinoises.
En août 2008, juste avant les Jeux Olympiques de Pékin, la Chine avait mis en service un train capable d'aller à 350 km/h. Cet exploit avait été réalisé grâce au transfert de technologies de l'ICE (Inter-City Express) allemand, créé par un consortium dirigé par Siemens.

Alors que la Chine voulait développer sa technologie de pointe à l'international, les exportations de matériel ferroviaire chinois ont beaucoup souffert en juillet 2011 de la collision entre deux trains sur la ligne Wenzhou-Shanghaï (dans l'est de la Chine). Un premier train était immobilisé en raison d'une panne d'électricité lorsqu'un second TGV était venu le percuter. La catastrophe avait fait au moins 40 morts et elle avait été vécue comme un drame national. Le gouvernement avait alors arrêté tous les projets ferroviaires en cours.
Les doutes sur la sécurité du réseau TGV chinois, combinés à des problèmes d'endettement et de corruption ont pendant longtemps mis un frein aux ambitions d'exportation chinoise.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/08/2012 à 20:21 :
Il ne faut pas perdre de vue que c'est Siemens qui a décidé de laisser ce sous-traitant lui fournir des pièces, et non le contraire, faut pas s'emballer ;)
a écrit le 09/08/2012 à 19:02 :
D'ici quelques dizaines d'années, le niveau de vie des chinois aura rejoint le nôtre : la concurrence sera plus égale ... si nous tenons jusque là !
a écrit le 09/08/2012 à 16:47 :
Le titre de l'article est mal choisi : L'Allemagne importe pour la première fois du matériel provenant de Chine pour ses TGVs (encore faudrait-il vérifier que c'est bien la première fois).
Les chinois ne vendent que parce qu'on leur achète leurs produits. Ces pièces sont le fruit de transfert de technologie (de la part de Siemens) et cet achat est peut-être une compensation pour un achat de matériel allemand passé ou à venir (comme les négos pour le Rafale au Brésil incluaient l'achat de matériel Brésilien par la France).
a écrit le 09/08/2012 à 16:24 :
Super les transferts de technologies!!!!!!!!!!!!nous avons coupé la branche sur laquelle nous étions assis!
a écrit le 09/08/2012 à 15:48 :
De toute façon tôt ou tard les Chinois ,avec ou sans transfert de technologie, seraient arrivés à construire des TGV performants comme nos TGV ou le ICE allemand.
Ils ont juste gagné quelques années .
Réponse de le 09/08/2012 à 18:57 :
Beaucoup de producteurs de train à grande vitesse dans le monde depuis quelques années... La technologie nécessaire ne doit pas avoir le même niveau de complexité que dans l'aéronautique de pointe. Et il y a moulte sociétés productrices de matériel ferroviaire, un peu partout, depuis le XIXe siècle.
a écrit le 09/08/2012 à 13:19 :
Les Chinois copient sur les autres! Pas bien,pas bien ! Il faut les exclure de la mondialisation pour tricherie !!
Réponse de le 09/08/2012 à 15:32 :
Toute la technologie moderne provient des autres pays, les maths des arabes, indiens, médecine des arabes, chimie pareil, etc.
Réponse de le 10/08/2012 à 9:01 :
Qu'est-ce que vous appelez "la technologie moderne"?
Les maths, on les doit aussi à Pascal, Descartes etc.
Et chaque civilisation a (eu) "sa" médecine (pas les arabes plus que les autres).
Force est de constater que l'ENORME majorité des avancées en sciences et médecine de ces 500 dernières années, on les doit aux savants européens ou américains.
Pour ce qui est de la "technologie moderne", on peut dire qu'on doit beaucoup aux Japonais, et de plus en plus aux Coréens. Mais pas les Chinois...
Réponse de le 10/08/2012 à 16:24 :
C'est un juste retour des choses: au Moyen Age, les Chinois (et les Indiens) étaient très en avance sur les Européens coté technologie, et les Européens ont copié les méthodes de fabrication de la soie, du papier, voire même de l'imprimerie etc au dépends des Chinois, pour pouvoir ensuite les dépasser .
Réponse de le 30/12/2012 à 8:21 :
Moralité : nous sommes tous des êtres humains qui inventons quelque chose de formidable pour le progrès de l'humanité à un moment donné de notre histoire ! Continuons à partager mais sous l'angle de la solidarité. On s'en sortira peut-être mieux qu'à ce jour.
a écrit le 09/08/2012 à 13:03 :
Qu'est-ce qu'on s'em....e vouloir travailler avec les Chinois. Ils sont plus d 1.5 milliards et nous en Europe 350 000 millions. Nous serons inexorablement pliés, tordus dans tous les domaines. Il y a largement assez de travail chez nous si on arrête de considérer que la solution c'est indéfiniment des coûts (coups aussi) bas, toujours plus de productivité etc...
a écrit le 09/08/2012 à 11:55 :
Nous ne jouons pas avec les mêmes régles.
D'un coté un pays dirigé d'une main de fer par des communistes et qui travaille sur le long terme. Pays qui ignore les brevets des autres, qui favorise la copie, qui fabrique avec du personnel encore mal payé, qui émet des régles drastiques pour les importations, qui se plaint à l'OMC dès que l'on essaie de lui renvoyer la monnaie de sa piéce.
De l'autre des pays obéses de leur système sociaux, des gouvernements sans vista. Des entreprises angéliques qui vendent pour un plat de lentille leur meilleure technologie, des directions uniquement financiéres qui ne vise que le profit immédiat etc etc..
Les civilisations naissent, progressent jusqu'à un certain niveau, puis périclitent quand la bêtise et l'incompétence sont errigées en système. Nous atteignons ce niveau.
Réponse de le 09/08/2012 à 16:23 :
des communistes qui travaillent sur le long terme?et de l'autre des entreprises libérales "angéliques" qui ne visent que profits immédiats! Vive le communisme aux intérêts bien compris.
a écrit le 09/08/2012 à 11:41 :
On a déjà copié toutes les technos chinoises : soie, poudre a canon, papier, encre, imprimerie, porcelaine, cerf-volant, éventail ...
a écrit le 09/08/2012 à 9:40 :
incroyable en 4 ans la prouesse réalisée., mais la RPC travaille, nous avons eu 1000 km de bouchon en 2 WeekEnd.chercher l'erreur. imaginons simplement travailler 200 heures de plus par an au nom du renouveau économique.
Réponse de le 09/08/2012 à 10:17 :
Travailler a quoi? A produire des voitures que personne ne veut nous acheter?
Et pourquoi pas former le pays aux langues etrangeres - un plan quinquennal visant a avoir une population active bi ou tri-lingue avec un focus sur le chinois ou l espagnol par exemple. Ca cela aurait surement plus d impact a moyen terme que de pedalez plus vite dans la mauvaise direction!
Réponse de le 09/08/2012 à 12:08 :
vous avez raison sur l'aspect bi tri lingue, mais nous ne pédalons plus ce n'est plus une question de sens. Un pays libre(non soviétiform) qui a oublié qu'une subvention c'est avant tout un impôt que l'on a prélevé est hors course. simple constat dans toutes les communes même petite des groupes "de contrats emploi s'occupant à 4 de 3 bacs à fleur, visible tous les jours.petit gaspi mais plus de 30 000 communes en France. donc répercussion sur le coût du travail.
a écrit le 09/08/2012 à 9:17 :
ce qui devait arriver arrive...
Mais le plus grave n'est même pas ces quelques millions d'euros de pièces, certe récurrentes, pour Siemens, c'est surtout le fait que lorsque nos économies seront mortes (nous sommes déjà en soin palliatif...), nous pourrons toujours nous brosser pour aller exporter quelques choses dans les territoires en croissance ... dans un marché fermé et réservé aux locaux ! Et les grands penseurs de l'OMC pourront toujours exprimer leur désaccord, la zone Asie a toujours fait un bras d'honneur à toutes ses règles, ce n'est pas quand elle sera devenue le seul avre de prospérité qu'elle changera sa manière de faire !
Réponse de le 09/08/2012 à 9:42 :
Et la zone Europe est elle ouverte ? On importe des produits français et allemands fabriqués en Asie. Quelle hypocrisie vous faites.
a écrit le 09/08/2012 à 8:17 :
La même pour les avions...
a écrit le 09/08/2012 à 7:31 :
Il va a plus de 500 avec des passagers dedant! Contre 320 pour le tgv...
Réponse de le 09/08/2012 à 8:24 :
Si c'était proportionnel à la population, il faudrait un TGV avec une capacité de 6.000 passagers : même pas cap !
Réponse de le 09/08/2012 à 9:26 :
Oui mais 40 morts en même pas 5 ans, voilà la différence.
Réponse de le 10/08/2012 à 2:28 :
500, c'est leur record, pas la vitesse "normale", de croisière.
Le record du TGV est supérieur (510 je crois)
Réponse de le 10/08/2012 à 19:13 :
Record tenu par la France : 574,80 Km/H le 3 avr. 2007
1/ Maintenant la vitesse de croisière dépend de la signalisation... calculée en fonction de l'espace entre deux trains
2/ On peut avoir une vitesse de croisière plus importante ; mais plus vous voulez rouler vite et plus la consommation électrique augmente et plus il faut de distance pour s'arrêter et plus il faut d'espace entre deux trains...Donc en France, vitesse de croisière de 320 Km/H (faits par des calculs)
a écrit le 09/08/2012 à 6:34 :
tres bien vive l europe merci deutchland
a écrit le 08/08/2012 à 19:01 :
Allez les europeens, sortez les brouettes de vaseline, les chinois arrivent avec de la haute technologie qu'ils ont developpe grace a VOS dirigeants d'entreprise. Ou comment se tirer une balle dans le pied pour des profits courts termes, demandez aux europeens qui ont transferé leur techno en Chine depuis 15 ans.
Réponse de le 09/08/2012 à 10:21 :
Allons, coordonnons nous entre europeens et on pourra efficacement resister aux chinois et aux americains: c est une chose de copier pour combler don retard, mais innover c est une autre paire de baguettes!
Réponse de le 09/08/2012 à 13:29 :
Oui Yann c'est sure que les chinois non plus grand chose à copier mais pour leur faire concurrence il faut investir dans la recherche avec les universités en collaboration avec l'industrie, cela me semble que c'est loin d'être actuel.
Le chinois investisse beaucoup plus que la France dans la recherche.
C'est une priorité du gouvernement Français ? Je croie que votre gouvernement n'a pas encore cerné le problème de la compétitive.
Réponse de le 09/08/2012 à 19:02 :
laissons les entreprises développer leur propre pole de recherche , en revanche reduisons leur charges et taxes!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :