SNCF : Ouigo, le TGV encore moins cher qu'en Chine

Selon le président de la SNCF, Guillaume Pepy, les billets à 10 euros disponibles sur Ouigo constituent la meilleure offre de la grande vitesse ferroviaire dans le monde. Même en Chine, les premiers prix sur le TGV sont à 15 euros, en promotion, a-t-il assuré.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

"10 euros. C'est une offre canon. C'est la meilleure offre tarifaire sur de la grande vitesse ferroviaire du monde. Nous avons regardé en Chine, le premier prix est à 15 euros, en promotion". Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, ne boudait pas son plaisir ce mardi en présentant Ouigo, les nouveaux TGV à bas prix de la société ferroviaire qui débuteront leur activité le 2 avril entre Marne-la-Vallée, dans l'est de Paris et Marseille (Saint-Charles) et Montpellier (Saint-Roch), via Lyon-Sain-Exupéry. Et ce sera même 5 euros pour tous les enfants de moins de douze ans accompagnés d'un adulte. "Ouigo sera 30 % moins cher", explique Guillaume Pepy. Le prix d'appel des iDTGV est à 19 euros et les billets Prem's à 20 euros. Au-delà du prix d'appel, les tarifs de Ouigo grimperont au maximum à 85 euros l'aller simple TTC.

Empoignades sur les bagages ?

Comme les compagnies aériennes à bas coûts, plusieurs services ne sont plus inclus dans le prix du billet et deviennent des options payantes. Ainsi, seul l'emport d'un bagage cabine est autorisé (avec un sac à main ou une poussette). Un second sera facturé 5 euros au moment de la réservation en ligne, 10 euros après l'enregistrement en ligne, et 40 euros si le paiement est effectué à la gare. Problème, c'est qu'il n'y a pas de définition du bagage payant, ce qui promet de sérieuses empoignades dans les gares. En outre, disposer d'une prise électrique coûtera 2 euros. Les billets ne sont pas remboursable. Ils sont modifiables au prix de 10 euros jusqu'à 4 heures avant le départ.

La capacité de trois A380

Pour ce prix, plusieurs services disparaissent. Il n'y a pas de première classe. Conséquence, les trains Ouigo ont une capacité de 1.268 sièges (1.000 pour une rame classique), plus de trois fois celle d'un A380 de Korean Air, de Qantas ou de Singapore Airlines (à peine plus de 400 sièges). Aussi faciliter l'embarquement, les passagers doivent  arriver 30 minutes avant le départ du train. A l'intérieur, pas de "voiture-bar". Les réservations ne sont possibles que sur Internet, sur le site de Ouigo, de Voyages SNCF et de plusieurs agences de voyages en ligne. Quant aux horaires, ils restent assez contraignants notamment pour des week-ends. "Cette nouvelle offre s'adresse aux quatre millions de Français qui habitent hors Paris et qui ont la tentation de prendre leur voiture plutôt que le train", a expliqué le président de la SNCF.

Baisse de coûts de 30 %

Pour arriver à baisser les prix, la SNCF a réussi à baisser ses coûts de production. Comme le choix pour des aéroports secondaires de certaines compagnies aériennes à bas coûts, des gares périphériques permettent de bénéficier de péages moins chers. Surtout, les TGV Ouigo vont rouler 13 heures par jour, deux fois plus que les TGV classiques. Ce qui permet de répartir les coûts fixes sur un plus grand nombre de voyages, qui plus est sur des trains disposant d'une capacité supérieure à celle d'un TGV classique. Pour la directrice générale de la SNCF, Barbara Dalibard, "ces trains ne changeront pas l'économie du TGV, ils seront à peu près neutres". Une manière de dire que Ouigo n'a pas vocation à remplir les caisses de la SNCF.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 25/02/2013 à 12:48
Signaler
Bien joli d'offrir des billets à prix réduits ......MAIS LE SITE EST INACCESSIBLE !! J'ai essayé à partir de 3 navigateurs différents et de 2 PC différents (suite à leurs conseils téléphoniques) MAIS RIEN A FAIRE ......LA RESERVATION N'ABOUTIT PAS! ...

à écrit le 20/02/2013 à 16:24
Signaler
Trouvez vous normal de payer le même prix pour 2 fois moins de km?exemple Chessy-Lyon et Chessy-Marseille?D'autres incohérences sont pléthoriques maintenant à lasenecefeu!!Et ils se plaignent de perdre des clients!!Quelle est la différence entre IDTG...

le 20/02/2013 à 17:16
Signaler
Il y a longtemps que le prix du billet TGV est déconnecté de la distance, ce n'est pas une nouveauté. Il faut savoir jongler avec le système, c'est tout. Néanmoins, cette nouvelle offre est assez originale , avec des tarifs vraiment bas, et des résas...

à écrit le 20/02/2013 à 10:48
Signaler
Ce genre d'arnaque est connue. on nous annonce des prix massacrés et on se retrouve à payer plus cher. la SNCF n'est plus qu'un vulgaire supermarché qui multiplie les mystifications.

à écrit le 19/02/2013 à 19:00
Signaler
Est-ce que chaque place est pourvue d'un pédalier pour faire avancer le convoi ?

le 19/02/2013 à 22:43
Signaler
Il y aura probablement une ou plusieurs voitures réservées à extraire du méthane "bio" à partir du mécontentement (cf. toilettes sèches) des "usagers" en employant le terme qu'affectionnent les CGTistes de la SNCF. S'il y a des retards dans ces condi...

le 20/02/2013 à 9:03
Signaler
De toutes façons vous n'êtes jamais contents, par contre vous êtes bloqués sur les autoroutes payants à cause de la neige, vous trouvez cela normal, vous êtes bloqués à l'aéroport des heures durant on vous interview, vous avez le sourire aux lèvres, ...

le 23/02/2013 à 8:05
Signaler
exactement completement d accord avec ap

à écrit le 19/02/2013 à 18:40
Signaler
hop, ouigo, mais qui sont à l'origine de ces marques

à écrit le 19/02/2013 à 18:34
Signaler
Dommage pour les lyonnais, que la navette aeroportuaire Rhonexpress soit aussi chère (25 euros l'aller-retour entre le centre ville et la gare de St-Exupery), ce qui rend cette nouvelle offre inintéressante pour eux, comparée aux offres classiques SN...

le 19/02/2013 à 22:58
Signaler
En effet, le regretté Satobus était bien plus abordable (8,90 euros l'aller) pour un coût modique supplémentaire de 2 minutes de son temps de transport. Le tramway Rhônexpress initialement facturé plus cher (13 euros l'aller) que le Satobus continue ...

le 24/02/2013 à 14:04
Signaler
On voit qu en l absence de concurrence le privé veolia ignore volontairement le service public.... Mais la, personne ne s en plaint, plus facile sans doute d être critique de notre belle EPIC!

à écrit le 19/02/2013 à 18:32
Signaler
Et encore... "une capacité de 1.268 sièges (1.000 pour une rame classique)" Non, une rame classique c'est quelque 500 places, il s'agit ici de doubles TGV, pour la version Ouigo comme pour l'autre. "plus de trois [fois?] celle d'un A380": Non, 50% d...

le 19/02/2013 à 20:00
Signaler
Non, un A380 c'est pas 800 places. L'article parle des A380 de Korean Air et de Singapore Airlines les plus spacieux puisqu'ils ont autour de de 410 sièges... La config de base d'Airbus, c'est 525 sièges.

le 19/02/2013 à 20:44
Signaler
Ou avez-vous des A380 de 800 sièges? A part Air Austral qui ne les prendra jamais, toutes les compagnies ou presque (EK a une version à plus de 600 sièges biclasses), ont entre 400 et 550 sièges.

à écrit le 19/02/2013 à 18:25
Signaler
Il est bourré de fautes, le papier! Et il manque des mots... "Les billets ne sont pas remboursables et non modifiables au prix de 10 euros jusqu'à 4 heures avant le départ." ?????? "que des secondeS" (pas de S) "plus de trois ...?......... celle d'un...

à écrit le 19/02/2013 à 18:13
Signaler
Pourquoi ne pas faire tourner autant (13h) les TGV "normaux" et baisser le tarif en conséquence ???

le 19/02/2013 à 18:24
Signaler
Parce que pour les remplir, il y a des horaires creux ou les trains perdent de l'argent. Horaires creux ou l'on espère faire venir des gens avec des billets à 10 euros

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.