Même dans le tourisme, la France perdrait en compétitivité

 |   |  505  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le secteur du tourisme français, l'un des premiers au monde, perd quatre place dans le classement réalisé par le Forum économique mondial. Ce dernier lance un signal d'alerte: la priorité ne serait pas suffisamment donnée à la compétitivité du tourisme en France.

La Tour Eiffel ne suffit plus. La France manquerait de compétitivité en matière touristique. C?est du moins ce qu?il ressort de la dernière étude du Forum économique mondial publiée ce jeudi. D?après son classement, réalisé tous les deux ans, la France sort du podium des pays où le secteur du tourisme est le plus compétitif au monde. Entre 2011 et 2013, le pays a perdu quatre place, passant du 3e au 7e rang. Du coup, l?Espagne lui passe devant, tout comme l?Autriche, Royaume-Uni et les Etats-Unis. La Suisse et l?Allemagne restent en tête.

>> [opinion] Secteur du tourisme: les raisons d'une déchéance, syndrome d'un mal français

"Les politiques ne soutiennent pas suffisamment le développement du secteur"

Pourquoi un tel recul ? ?Les politiques dans leur ensemble et le cadre législatif ne soutiennent pas suffisamment le développement du secteur?, est-il écrit dans le rapport. Celui-ci pointe notamment le fait que le secteur ne figure pas suffisamment parmi les priorités du gouvernement (il est au 35e rang mondial de ce point de vue). En outre, ?la qualité et la disponibilité de la main d??uvre qualifiée dans le pays?, s?y serait affaiblie. Cependant, parmi les données qui font reculer le classement de la France, la question de la compétitivité-prix, qui nuit pourtant à l?attractivité, n?est pas mise en avant.

Un levier de croissance

Pourtant, le tourisme constituerait un levier de croissance capable de résister à une conjoncture atone. ?Le secteur du voyage et du tourisme a résisté au ralentissement économique mondial et joue actuellement un rôle important dans la réponse apportée aux défis graves qui se posent sur le plan mondial, y compris le chômage des jeunes?, écrit ainsi Thea Chiesa, directrice du département aviation, voyage et tourisme du Forum économique mondial.

Entre 3,7 et 9,3% du PIB français

En France, l?industrie du tourisme au sens strict a généré 103,4 milliards de dollars en 2012 en valeur absolue, soit 3,7% du PIB total. Et pour l?économie du tourisme au sens large, qui comprend aussi l?impact sur les fournisseurs, on passe à plus de 257, 2 milliards de dollars (9,3% du PIB) et 2.781 emplois créés. Côté recettes (dépenses d'hébergement, de nourriture, de transports, de loisirs des seuls tourtistes entrant dans le territoire), l'organisme aboutit au chiffre de 54,5 milliards de dollars (42 milliards d'euros environ), soit bien moins que les 77 milliards prévus par la ministre du Tourisme, Sylvia Pinel. En tout, la France a tout de même accueilli 81,4 millions de touristes, un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes.

Encore quelques atouts

La France ?continue d?attirer de nombreux touristes grâce à son riche héritage culturel?, est-il ainsi écrit dans le rapport. Autres atouts mis en avant: ses salons et expositions internationales, ses infrastructures de transport au sol et notamment ses routes, pour laquelle,  elle reste classée numéro 1.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2013 à 12:17 :
Je connais ce genre d'enquête ...qui défie le bon sens. Il y a quelque temps, elles avaient classe Vancouvers comme la ville la plus touristique du monde, Zurich également alors que Rome, New-York, Londres et Paris étaient dans les profondeurs du classement. Manifestement, on n'a pas tous les même critères et je préfère le L'ouvre ou la chapelle Sixtine, aux McDonald....
a écrit le 22/03/2013 à 12:09 :
nous irons tous à Pompei à révivre les derniers jours......meme dans le tourisme,nous ne
sommes plus capable de faire autant que nos concurrents.Vendons la tour Eiffel aux
chinois pour renflouer la caisse.
a écrit le 21/03/2013 à 12:56 :
Peut être la vraie question à poser est elle ou passe l'argent du tourisme?? dans les salaires de certains "dirigeant incompétent" conféré CDT Vendee directrice générale demissionnée à 110 000 euros hors frais et prime...
Peut être est il nécessaire de comparere les investissements en Espagne, Portugal, Crête, Grèce, Italie tous pays d'ailleurs en grave difficulté, nous avons utilisé l'argent de l'Europe de façon inégale, nous avons préfére construire du locatif à coup de subvention ou de lois défiscalisante, notre hotellerie est vieille, nos hoteliers ont le moral en baisse, depuis 15 ans tous les ans nous avons le droit à des augmentations de charges qui diminuent d'autant notre rentabilité, quand je lis certains arcticles je me pose la question, comment le journaliste se renseigne t'il?, aupré de Protourisme, une agence gouvernemental, aupré de tous ces soit disant spécialiste du web hotelier qui ne savent même pas ce que gérer un hotel veut dire et j'en passe...
a écrit le 09/03/2013 à 9:01 :
Baisse du nombre du tourisme ? J espere qu on va se poser les bonnes questions, hotel trop cher et qualite des prestations non correlee, accueil des touristes plus que limite, meme quand vous parlez parfaitement la langue. Cause consequence, mesdames messieurs les francais(e)s.
a écrit le 08/03/2013 à 8:29 :
La France est en train de devenir au tourisme ce que Lidl est au commerce. C'est la stricte vérité. Depuis des années, même l'Espagne qui reçoit moins de touristes en nombre gagne plus d'argent que la France. C'est incroyable que les français ne puissent pas intégrer dans leur tête que le nombre de touristes n'est qu'un critère parmi d'autres... faut il encore savoir si ces touristes dépensent ou s'ils viennent avec leur pâtes et leur pots de sauce tomate dans le coffre de voiture. Nous sommes arrivés à un tel point que dans certaines régions de France, notamment en PACA et Languedoc, la vie est devenue invivable en été pour les habitants et les espaces naturels - du moins ce qu'il en reste - se retrouvent en grand danger. Chaque automne, on vient ensuite claquer des millions d'euros pour réensabler les plages. Cela n'a ni queue ni tête !
a écrit le 08/03/2013 à 4:01 :
L'Allemagne, La Suisse et l'Autriche devant la France pour le Tourisme !!! Il faut pas exagerer ! Ce classement n'est pas serieux ! Rien que Paris est devant la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche reunis ! La Bretagne est devant la Suisse ! La Cote d'Azur devant n'importe lequel de ces pays! Give me a break !
Réponse de le 08/03/2013 à 8:21 :
... Sauf que vous n'avez rien compris, tout comme la plupart des journalistes qui parlent du sujet depuis des années (enfin eux, ils se bornent à copier-coller les communiqués du ministère histoire d'avoir la paix). L'important n'est pas le nombre de touristes qui viennent, mais combien ils dépensent. Mieux vaut avoir seulement 1 000 000 de touristes chaque année qui ont du pouvoir d'achat plutôt que 10 000 000 qui n'ont pas un rond, usent vos routes et vos infrastructures et viennent même avec leurs courses alimentaires. C'est mieux pour l'économie, mais aussi pour l'environnement et la qualité de vie des résidents à l'année. Les français sont obsédés par le tourisme de masse alors que cela ne leur rapporte que des ennuis et très peu d'argent !
Réponse de le 08/03/2013 à 8:27 :
@De Tocqueville,WPB,FL. Combien de jours, voire heures, restent les touristes par exemple à Paris? ou ailleurs? connaissez vous les prix des hôtels parisiens? La Côte d'Azur, il y surtout quelques riches russes, arabes etc. !! I give you the break!
Réponse de le 08/03/2013 à 9:14 :
En Ile de France, 2011, 13,8 millions de touristes étrangers pour 35 millions de nuitées. Toutes les stats détaillées sur : http://www.dgcis.redressement-productif.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/stats-tourisme/chiffres-cles/chiffres-Cles-
a écrit le 07/03/2013 à 21:08 :
"Les politiques ne soutiennent pas suffisamment le développement du secteur" encore une demande d'assistanat ! quand les français seront-ils adultes et sauront s'autodiriger ?
a écrit le 07/03/2013 à 20:36 :
Arrêtez de broyer du noir a longueur de journée !!! ; la Françe du tourisme a encore de beaux jours , je vis du tourisme
et c'est encore loin d'être un désastre contrairement a ce que l'on essaie de nous faire croire .....C'EST MËME UN DES SEULS SECTEURS QUI EMPLOIE
a écrit le 07/03/2013 à 20:03 :
Très franchement, aller dans un pays dont la plupart des habitants passent leur temps à râler et gémir, il faut avoir sacrément envie.
Et je ne parle pas des cafés où le serveur apporte une pinte quand un touriste commande une bière histoire de gonfler le chiffre.
Réponse de le 07/03/2013 à 20:49 :
democratix pour quelqu'un qui critique Sarko et son discours , tu es bien virulant contre les cafetiers et certains francais raleurs!!!! Ca sent bon aussi le Mussolini!!!....Aller sans rancunes mais la prochaine fois soit honete avec toi meme....
ouf!!ouf!!!ouf!!!.
a écrit le 07/03/2013 à 19:51 :
La Françe du tourisme a encore de beaux jours ; arretez de broyer du noir comme vous le faites a longueur de journées et ayez un petit peu d'optimisme et vous verrez tout ira mieux.
Réponse de le 07/03/2013 à 23:36 :
Tu peux être heureux tout en étant lucide sur le déclin de ton pays. C'est pas incompatible.
a écrit le 07/03/2013 à 19:36 :
Comme certain l' évoque à juste titre Paris n' est pas la France....Et si les responsables du tourisme mettaient
l'accent sur les régions....il y a une mine à exploiter . Mais il est urgent de ne rien faire .
a écrit le 07/03/2013 à 19:34 :
La seule chose qui compte, c'est le résultat, et le résultat est là. Jamais la France n'a attiré autant de touristes et il y a plus: la dimension culturelle française n'est guère égalée que par l'Italie. Cela comptera de plus en plus, car les touristes veulent être intéressés et s'intéresser et non pas seulement "bronzer idiots"... Cela, ce type d'études le prend rarement en compte.Parmi les commentaires ci-dessous, on trouve aussi l'habituel dénigrement, qui constitue une véritable maladie mentale vue de l'extérieur. Certains devraient faire soigner d'urgence leur "pétainisme" récurrent....
Réponse de le 07/03/2013 à 23:42 :
Tout à fait mais la culture ça ne ramène pas de sousous , c'est les services, le shopping qui paient.
a écrit le 07/03/2013 à 19:04 :
Quand ils voient que + de 50% des francais ont voté flamby ....il y a de quoi faire peur!!!!
ouf!!!ouf!!!!ouf!!!!
Réponse de le 07/03/2013 à 20:01 :
Ils ont surtout eu peur de SARKO avec son discours à DAKAR traitant les africains d'incapables. Et je ne parle pas du programme d'identité nationale qui fleurait bon le grand Reich.
Réponse de le 07/03/2013 à 20:18 :
@democratix: tes extrapolations sont idiotes, mais si tu veux accueillir toute la misère du monde, bien t'en prenne, mais fait-le avec tes propres deniers :-)
a écrit le 07/03/2013 à 17:32 :
Bientôt je vais finir par croire que la France n'est plus dans le Top du tourisme si tout le monde continue à dire que la France perd dans ce secteur.
a écrit le 07/03/2013 à 17:30 :
le problème de ce genre d'article, c'est qu'en fait, à part des chiffres... on ne sait rien... pourquoi allemand et italiens sont bien meilleur en ratio touriste/chiffre d'affaire...... l'important n'est pas le nombre en tant que tel.... , mais ce qu'il dépense.......

quant à la côte d'azur..... il est certain qu'un petit saut en espagne fait baisser le prix de vos vacances... surtout en ce moment....... et les espagnols sont des gens de la nuit.....
Réponse de le 08/03/2013 à 18:38 :
Votre a priori quant à l'Espagne est faut. Malgré le coût moins élevé des vacances las bas, leur tourisme est plus compétitif que le notre. Avec moins de nuitées, ils gagnent plus d'argent que nous. C'est incroyable... mais malheureusement vrai, et ce depuis des années !
a écrit le 07/03/2013 à 16:53 :
Tu m'étonnes ! Lorsque mes amis russes arrivent en France, l'image d'Epinal en prend un gros coup sur la figure. Paris, capitale de .... de quelle nation au fait ? Pareil pour mes amis américains, les deux couples se sont fait volés leurs affaires dans le métro. Pour eux, la France, c'est terminé et je ne vous parle même pas de l'image qu'ils ramènent dans leur bagage.
a écrit le 07/03/2013 à 16:09 :
je ne comprends pas:les politiques s'occupent mal du tourisme?quand je pense qu'il y a 7 organismes de tourisme responsables pour une petite ville:mairie,conseil général,région,agglomération,métropole,intercommunalité,ministère du tourisme etc...
a écrit le 07/03/2013 à 15:20 :
Le problème principal est que pour beaucoup (français comme étrangers) la France c'est Paris, or Paris c'est assez crade, (il y a pire malgré tout) avec des transports certes fonctionnant très bien mais pas mal délabrés et remplis en prime de gens tirant la gueule, etc...(voir les commentaires précédents)
Bref, allez voir en Province, le Tarn et Albi, les Chateaux de la Loire, la Bretagne, le Périgord, etc.. On y est bien reçu, on y mange bien et c'est splendide.
A ceux qui frenchbashinguent à tout va, allez voir ailleurs cependant. Ex l'Islande magnifique, mais les français paraissent super accueillants à coté des islandais, etc...
Réponse de le 07/03/2013 à 16:01 :
Les parisiens devraient prendre les transports à Londres ou Shangai, grandes métropoles mondiales et s'apercevront que les problèmes de transport à Paris sont des problèmes de riches. C'est du vécu.
Réponse de le 08/03/2013 à 2:31 :
Je suis d'accord avec vous mais je me suis mal exprimé. J'ai vécu au Canada où un service de transport pas en grève fonctionne moins bien qu'un en grève en France (mais personne ne rouspète, par manque de cet esprit critique que nous devrions exporter), mais pour les gens qui tirent la gueule, c'est vrai que les parisiens ne sont pas très joyeux
La densité des lignes de métro est fabuleuse aussi, par rapport à London ou Montréal ou autres villes du monde entier, et des villes moyennes comme Toulouse ou Strasbourg possèdent des réseaux de transport à faire pâlir d'envie pas mal de capitales étrangères
a écrit le 07/03/2013 à 14:52 :
je n'ai pas lu le rapport avec le classement, mais l'article manque singulièrement d'élements tangibles. La Suisse, pays cher s'il en est, serait le plus compétitif ?
a écrit le 07/03/2013 à 14:50 :
Pour améliorer la compétitivité française il faudra donc baisser les salaires dans le tourisme et encourager les investissements. Décisions saluées par les marchés avec une hausse du CAC de 3 points le lendemain.
Réponse de le 08/03/2013 à 8:34 :
Pas du tout... Il faudrait au contraire développer des produits plus haut de gamme avec de meilleurs services et sans doute des salaires plus élevés (avec moins de charges dessus peut-être...). Le tourisme français est très bas de gamme et ne rapporte rien. Mieux vaut cibler 100 000 Suisses que 1 000 000 de Hollandais (bien que je n'ai rien contre eux, mais il faut avouer qu'ils ne dépensent rien pour la plupart et emporte même leur nourriture).
a écrit le 07/03/2013 à 14:48 :
Et allez, c'est reparti pour un tour de "french bashing" ! Le pire, c'est que c'est de l'auto-french bashing... Vous n'avez rien de mieux à faire, les gars ?
Réponse de le 07/03/2013 à 16:42 :
Il est très sain que le linge sale se lave en famille .... Les français d'en bas ont bien raison de cibler la vermine des voyous et des traitres de la France ... sinon c'est les encourager à abuser un peu plus ... on en a assez des pleurnichards du tourisme et des patrons crads du Medef qui se comportent en assistés permanents depuis 10 ans ... et souillent la France en prenant leurs hôtes touristes pour des gogos ... CA SUFFIT LE MERDIER -
Réponse de le 07/03/2013 à 16:57 :
Pour progresser, il faut savoir faire un bilan de l'existant, sans quoi, on finit toujours par se voir très au dessus de ce que l'on est vraiment et la réalité de la chute est autrement plus dure.
Réponse de le 08/03/2013 à 8:38 :
Malheureusement, si vous vous intéressez un tant soi peu à l'économie du tourisme vous arriverez aux même conclusions que cette étude et cela ne date pas d'hier ! Depuis des années, nous battons les records de fréquentation touristique en nombre de nuitées et nous gagnons moins d'argent que les autres qui pourtant on moins de touristes. Il y a un moment où il faut tout de même se poser des questions au lieu de continuer comme des idiots à foncer droit devant ? Est il vraiment intéressant d'accueillir tant de touristes si cela nous rapporte si peu ?
a écrit le 07/03/2013 à 14:01 :
Essayez une fois de venir à Paris en touriste. On s'y emmerde, fini depuis longtemps le Paris des années 30-60 avec ses quartiers fabuleux et avant-gardistes, et les gens sont très désagréables et vous méprisent. Ca coûte en plus une fortune et on a l'impression de se faire arnaquer à tous les coins de rue, ce qui est d'ailleurs une réalité.
En plus, comme on leur a appris que "Paris, c'est la France", ils ont moyennement envie de revenir après dans le pays.
a écrit le 07/03/2013 à 13:51 :
Il faut pondérer le chiffre de 81 millions de touristes accueillis en France, 20% étant en transit. Pour les recettes, la France est 4ème derrière les US, l'Espagne et la Chine et en ratio recettes/nb de touristes, les italiens et les allemands sont bien meilleurs.
Réponse de le 07/03/2013 à 18:32 :
D'où sortez vous le chiffre sur le pourcentage de transit? J'étais à une conférence en Sept 2012 sur le tourisme (avec AtoutFrance et le CNT) et il semblait encore impossible d'avoir des chiffres fiables sur le nombre de touristes, justement du fait des transits encore mal comptabilisés.

voir http://www.iris-france.org/docs/kfm_docs/docs/cr-conferences/2012-09-tourisme.pdf
Réponse de le 08/03/2013 à 8:53 :
@ RussoScopie: voici le lien, en transit signifie 1 nuitée.
http://www.dgcis.redressement-productif.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/stats-tourisme/chiffres-cles/chiffres-Cles-
a écrit le 07/03/2013 à 13:50 :
Bah mince alors, pas un commentaire sur Flamby ! Déçu !
a écrit le 07/03/2013 à 13:48 :
80 % des immigrés illégaux étaient venus avec un visa touriste...
Réponse de le 07/03/2013 à 16:57 :
Bien vu !
Réponse de le 07/03/2013 à 23:31 :
Et 70% des peintures a l huile sechent en moins de 12 minutes...
a écrit le 07/03/2013 à 13:46 :
C'est encore une activité économique pour laquelle notre arrogance et notre obscurantisme en matière économique font des ravages. Nous nous complaisons dans les légendes : nous sommes les meilleurs et la France est championne du monde : à mettre en perspective avec l'accueil à Roissy ....!!! (files d'attente aux heures de pointe avec le gag des guichets vides digne de Dany Boon, avec des taxis assis sur leur monopole, rares et sales, désagréables et parfois malhonnêtes avec les étrangers, avec la saleté de nos trottoirs, avec un métro sale + mendiants + voleurs à la tire + faiseurs de bruits (pas de musique...) etc..etc.., avec "nos" serveurs trop souvent désagréables et expéditifs et parfois eux aussi malhonnêtes avec les étrangers...., avec le niveau de prix élevé qui souvent ne correspond pas au "niveau" de la médiocrité de la prestation....etc...etc....Au regard de ces constats.....Paris est exemplaire , la province s'en tire souvent mieux sauf que, pour les "notateurs faiseurs d'opinion", la France, c'est Paris. Nous perdons de la compétitivité tout simplement parce que nous sommes français, incapables de nous réformer en particulier en allant voir ailleurs ce qui se "fait de bien", avec des dirigeants incompétents et qui n'oseront jamais, par démagogie et clientélisme, "toucher" aux causes réelles de notre perte de compétitivité dans ce domaine comme dans tous les autres (faible productivité, coût salariaux, monopole dépassé des taxis, laxisme en matière de petite délinquance...etc...etc)
a écrit le 07/03/2013 à 13:34 :
Compétitivité, toujours ce mot galvaudé pour formater le cerveau des français à la baisse future des salaires ! Y'en a vraiment marre ! Que vaut votre "compétitivité" face au fait que la France reste la destination n°1 des touristes dans le monde ?
a écrit le 07/03/2013 à 13:30 :
le tourisme est une donnée peu quantifiable, tout ce qu'on peut dire c'est que les départements touristiques affichent des niveaux de vie plus élevés que les autres en moyenne.
Le très dommage est le très faible impact de régions exceptionnelles comme la vallée de la loire et ses 1000 châteaux, et surement d'autres régions non marines.
Ou c'est très nul bien qu'essentiels pour eux c'est l'insuffisance de tourisme dans nos dom toms.
L'île de la Réunion ne recçoit que 500000 visiteurs (moins que la vendée) mayotte 50000.
La guyane aussi c'est minimum.(la le transport ça craint)
Restent les Antilles qui ont un déficit d'image en terme d'acceuil alors que c'est un chapelet d'îles extraordinaires.
Nous ne savons pas vendre notre pays.
Bien souvent ceux qui viennent dans des sites peu connus même de nous (vallée du loir ,aveyron) c'est du bouche à oreilles.
Comment expliquer aux gens du nord qu'octobre est plus agréable à vivre qu'au mois d'août chez-eux.
Je me souviens de remarques d'Italiennes à la vue des profusions de fleurs de la ville d'angers alors que chez-eux ça n'éxiste-pas.
a écrit le 07/03/2013 à 13:13 :
Bien sur qu'il y a une reposabilite des pouvois publics mais pas seulement. Il faudrait aussi que les pro se remuent aillent voir des pays qui avec 2 fois moins d'atouts font mieux en terme de qualite notamment. C'est meme d'ailleurs aux pros de reagir et d'arreter de tout attendre de l'Etat avec un seul mot d'ordre qualite. La encore on vit depuis trop longtemps sur notre rente mais rien est eternel.
Réponse de le 07/03/2013 à 14:03 :
OUI ce qui n'est pas compétitif, c'est la restauration industrielle dans les faux restaurants .. c'est l'amateurisme et les prétentions arrogantes des patrons des commerce dans les régions touristiques, il faut aussi plaindre l'esclavagisme organisé par les commercçants avec leurs employs, en témoigne les saisoniers qui meurent brulés vifs dans des camions-logements de fortune sur des parkings isolés comme à Chamonix, Mégève, La Clusaz près d'Annecy terre richissime de l'ex Président de l'Assemblée Nationale monsieur Bernard ACCOYER sous l'ère SarkozyFillon !!!
a écrit le 07/03/2013 à 13:12 :
Attention "compétitivité-prix" ne veut RIEN DIRE ! Il faut lire "rapport compétitivité/prix".
a écrit le 07/03/2013 à 12:59 :
Les étoiles des hôtels sont souvent attribuées à tort. Dans les restaurants les professionnels assomment le client avec les boissons (eau et vin). Il suffit de comparer avec l'Italie ! Comme toujours les Français s'imaginent qu'ils sont au centre du monde. Chaque jour le pays se paupérise un peu plus. Car loin s'en faut, il n'y a pas que Paris que l'on nous sert à toutes les sauces.
Réponse de le 07/03/2013 à 13:55 :
Durant ces 10 dernières années, la France est devenue le pays de l'arrogance et de l'autosatisfaction ... Hervé Novelli, Estrosi ont créé les auto-machin auto entrepreneur autosatisfaction et en bons à rien et mauvais à tout ils n'ont pas cessé de faire croire que la France était incontournable ... grossière erreur d'analyse qui les conduits à encourager cette arrogance française ... il faut bien avouer que Ayrault est bien partit pour pérenniser les erreurs de ses amis de l'UMP... Il n'y a aucun changement dans les incantations stupides et il n'y aura aucune surprise dans les résultats minables à venir !!!
a écrit le 07/03/2013 à 12:52 :
Normal il suffit de se promener sur la plus belle avenue du Monde : les Champs Elysées; Autrefois c'était un lieu divin. Aujourd'hui c'est crado, il y a des mendiants tous les cinq mètres, des usines à frites grasses et des magasins tristounets comme LVMH. De plus les touristes et les promeneurs se font agresser et voler par des voyous. La saleté envahie les villes et les prix flambent : un sandwich : 7 euros. Tout est dit.
Réponse de le 07/03/2013 à 14:17 :
tout se délite..tout se délite grave .
Réponse de le 07/03/2013 à 14:19 :
Enfin bref, pour faire court, on se la casse mal, en tout !
a écrit le 07/03/2013 à 12:47 :
la france, c'est hors de prix, alors si en plus c'est pour beneficier de la legendaire bonne humeur des serveurs, et du sens de l'hospitalite ' a la francaise', merci...
Réponse de le 07/03/2013 à 15:16 :
Foui ! Foui ! Allemagne = pays de tourizm ! Je fais aller au bord de la mer Baltique, pour avoir bien chaud pendant mes fakanzes !
Réponse de le 07/03/2013 à 18:23 :
l'allemagne de l'est c'est pas terrible, c'est du tourisme ' gauche plurielle', immeubles staliniens et pauvrete ( ups, pardon, ' richesse egalitariste') a la cle... la foret noire et la baviere c'est tres joli... la mediterranee c'est bien aussi vu que les allemands vont y passer leurs vacances

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :