IAG confirme l'achat de 18 Dreamliners supplémentaires pourtant toujours interdits de vol

 |   |  222  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
IAG (British Airways et Iberia) convertit son option d'achat de 18 B787 en commande ferme. L'avion, toujours cloué au sol depuis janvier, a repris ses essais en vol. Les pilotes d'All Nippon Airways ont repris leur entraînement sur simulateur.

IAG ne renonce pas au Dreamliner. La maison-mère des compagnies aériennes British Airways et Iberia a converti son option d'achat de 18 B787 en commande ferme. Cette commande s'ajoute aux 24 exemplaires déjà commandés par le groupe.

"IAG prévoit de convertir 18 options d'achat sur des Boeing 787 en commandes fermes pour British Airways. Ces appareils permettront de remplacer certains des Boeing 747-400 de la compagnie aérienne, à partir de 2017 et jusqu'en 2021," a annoncé le groupe dans des documents transmis aux autorités boursières madrilènes.

IAG a pris cette décision alors que l'avion est toujours interdit de vol depuis une série d'avaries survenue en janvier dernier. Boeing a récemment indiqué avoir trouvé une solution pour mieux isoler les batteries dont la surchauffe a causé des débuts d'incendie. L'avionneur américain a été autorisé par la direction de l'aviation civile américaine (FAA) à effectuer des vols d'essai. Le dernier en date s'est déroulé lundi 1er avril.

La réattribution de l'agrément de vol pourrait toutefois prendre encore plusieurs semaines, voire plusieurs mois. D'après Reuters, les pilotes de All Nippon Airways (ANA) vont reprendre les entraînements sur simulateur en vue d'une reprise des vols en juin. ANA qui avait donné l'alerte sur les problèmes du B787 après plusieurs incidents, exploite 17 exemplaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2013 à 18:14 :
La re-certification de la fameuse batterie pourrait se faire avec quelques vols d'essais et des milliers d'heures de simulation?

Si je comprends bien, ce qui n'a pas pu être fait pendant des années d'études et de test par Yuasa, Boeing avec le constructeur de batterie, le peuvent en quelques mois!

Franchement, c'est un peu facile même si je leur souhaite que cela fonctionne.

Soit Yuasa n'est pas assez loin dans ses tests, et donc, que boeing a failli à sa mission de contrôle de sous-traitant, soit Boeing et Yuasa connaissaient la problématique de ces batteries mais il était trop tard pour changer le design de l'APU (Auxiliary Power Unit) et ont croisé les doigts qu'aucun problème ne surviennent.

Tout cela me laisse un goût d'inachevé ou pire d'inconscience.
Cet avion est mal né, j'espère pour tout le monde qu'il renaîtra avec cette solution.

a écrit le 04/04/2013 à 15:26 :
Si quelqu'un pense encore que le dream est juste cloué au sol uniquement pour une pauvre batterie, c'est qu'y'a un souci quelque part... Pour rappel, les essais et la "certification" ont été faits à l'arrache par des gars qui ne connaissaient rien au polymère. Te dire l'ambiance... Que cette compagnie persiste vient d'ailleurs que du zing.
Réponse de le 04/04/2013 à 16:51 :
C'est la philosophie de Boeing developpée (un peu trop) pour le 787: sous-traiter à mort et faire confiance au "risk sharing partner". Dans le cas des batteries: elles sont conçues par Yuasa qui s'y connait en batteries - on nous dit que c'est bon - on les prend à bord - on fait une certif en faisant mine d'être sûr que la techno Li-ion est au point, même si au final on sait pas trop....ça part en cacahouète? c'est trop tard pour revenir à une nickel-cadmium donc on persiste jusqu'à que ça passe....les Nippons sont serieux donc j' espere sincerement que Yuasa va nous sortir une batterie incendie-free
a écrit le 04/04/2013 à 14:57 :
Des 787 pour remplacer des 747? ah bon? un 787 de 250 places pour remplacer un de 747-400 de 395 sieges en config BA.....et les mecs à la bourse vont gober ça tout cru....
a écrit le 04/04/2013 à 14:34 :
Est-on Europeen oui ou non? Alors ras le bol de ces anglais qui ne rêvent que d'une chose, c'est de couler l'UE ! !
Réponse de le 04/04/2013 à 15:01 :
Air France a aussi acheté des B787 et a pelin de 777 ds sa flotte -)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :