LeCab (VTC) lève 5 millions d'euros pour doubler sa flotte face aux taxis

 |   |  252  mots
A partir du 1er janvier 2014, un délai de 15 minutes sera appliqué aux VTC entre le moment de la commande et la prise en charge du client, ce qui donne une position de monopole aux taxis.
A partir du 1er janvier 2014, un délai de 15 minutes sera appliqué aux VTC entre le moment de la commande et la prise en charge du client, ce qui donne une position de monopole aux taxis.
La start-up qui se targue d'être le leader des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), réalise une augmentation de capital pour se doter de 800 véhicules d'ici la fin de l'année prochaine.

Les VTC contre-attaquent. Alors que le gouvernement vient d'annoncer la mise en place d'un délai de 15 minutes entre la commande et la prise en charge du client pour les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), l'une de ces sociétés, LeCab a fait part d'une augmentation de capital de quelque 5 millions d'euros, dans le quotidien économique Les Echos.

Créée en 2012 par un jeune entrepreneur de 26 ans Benjamin Cardoso, la jeune start-up qui se dit leader des sociétés de véhicules de tourisme avec chauffeurs - SnapCar, Chauffeur-privé, Uber, Voitures Juanes, Allo Cab et consorts -, souhaite ainsi plus que doubler sa flotte (300 véhicules) en un an pour atteindre environ 800 voitures fin 2014.

Les VTC, un modèle économique solide ?

LeCab doit également lancer un centre de formation pour ses chauffeurs. Ce qui répondra notamment aux interrogations des taxis sur la question.

Ce signe fort tend à prouver la viabilité du modèle économique de ces rivaux des taxis qui récusent d'ailleurs leurs accusations de "concurrence déloyale", assurant proposer une prestation "différente", de "qualité", cherchant à satisfaire au mieux les besoins des clients.

Quoi qu'il en soit, à partir du 1er janvier 2014, date à laquelle le délai doit s'appliquer - seul un communiqué a été publié en octobre, mais un décret doit paraître très prochainement au Journal officiel (JO) - , les taxis seront officiellement en situation de monopole pendant 15 minutes.

Pour aller plus loin: Taxis, VTC: et si le gouvernement n'avait rien compris?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2013 à 11:07 :
Je ne prends que les taxis me prend pas la tete et tres satisfait
a écrit le 01/12/2013 à 23:28 :
Steve à très bien résumer la société lecab, c'est du salariat déguisé tout simplement il profite de leurs chauffeur qui pour s'en sortir sont obliger de travailler 80h semaine, bref il tue le métier de la grande remise
a écrit le 20/11/2013 à 20:53 :
A la différence des taxis, les VTC n’ont pas le droit de stationner sur la voie publique en attente de clientèle. Ils ne doivent fonctionner que sur réservation. En effet, le terme exact pour « licence de taxi » est « autorisation de stationnement sur la voie publique ».
Lorsqu’un VTC n’est pas commandé, il doit rentrer à son siège social, ce qui implique des kilomètres à vide en plus de l’essence gaspillée inutilement.

Quelqu'un peut me dire où stationne le VTC entre deux courses?
Est ce que le VTC rentre à son siège social quand il n'a plus de course? J'en doute fort.....
Où alors est-il toujours en réservation? J'en doute fort, même avec les applis Iphone.
Si les taxis étaient toujours en réservation, cela fairait longtemps qu'ils seraient tous millionnaires…

Dernière chose. Comment garantir un chauffeur dans les embouteillages de Paris en moins de 10 minutes, alors que les VTC n'ont pas le droit aux voies de bus et de plus, la plus grosse société de VTC parisienne compte une centaine de voitures tout au plus, contrairement à la G7 qui dispose de plusieurs milliers de taxis ?

Le modèle VTC est un modèle amené à se casser la gueule car tout effet de mode a une fin.
Lorsque vous commandez un chauffeur via une application, les VTC sont répartis de manière homogène sur la carte (et stationnent illégalement sur la voie publique en attente de clientèle) de manière à se trouver « proche » de n’importe quelle demande.
Dès lors que le VTC rentre à son siège social en fin de course, ce modèle n’est plus valable.

Les millions d’euros investis ne changeront rien à la réglementation.
Réponse de le 26/11/2013 à 4:14 :
entre 2 courses ils se garent et attendes et certain prenne les voie de bus
a écrit le 19/11/2013 à 22:32 :
Bonjour,

Comme d'habitude les journalistes ne s'intérèssent qu'a ce qu'on leur raconte!
Dans un reportage sur direct 8 la soi disant cliente lecab, n'est autre que la compagne de mr Cardoso!!
Ils feraient bien de s'intéresser aux conditions de travail des chauffeurs tous indépendants qui permettent à mr Cardoso de faire le Beau.
Ce qui est mon cas.
Déjà je doute fortement que l'on soit 300, vu le turn over chez les chauffeurs on doit plus être autour de 200, ayant déjà fait des variations de 230 à 165!!!!
Des horaires de connexions et un quota de nombres de courses hebdomadaires nous est imposé pour ne pas payer la location de la voiture un prix frôlant l'escroquerie (-50 courses 400€ ht la semaine, 51 à 60 300€ ht, 61 à 72 150€ ht, plus de 73 50€ht)celui ci est actuellement de 73 courses ce qui représente 70 heures de travail par semaine.
Tout ça étant proche du salariat déguisé.
Cela va peut être faire réfléchir les clients de savoir qu'ils paient moins chère que les autres vtc, voir que les taxis, mais que leur chauffeur en est à sa 14éme ou 15ème heures de travail consécutives!!!
Pour un Ca de 1000 euros par semaine, une fois leur environ 30% de commission déduit, restant le gazole et les charges à déduire, ce qui au final ne fait pas un smic horaire. A méditer pour les clients!
Mr Cardoso peut remercier le statut autoentrepreneur, qu'est ce qu'il en sera quand tous devront passer en entreprise pas dit qu'il reste. Et l'entreprise ne serai pas viable avec les charges si les chauffeurs étaient salariés, sinon il l'aurai fait.
A méditer, avant de s'extasier
a écrit le 18/11/2013 à 16:05 :
bonne nouvelle , moi je ne prends plus de taxis depuis deja 2 ans, les prestations vtc sont meilleures les chauffeurs plus sympas et en plus ils ont le courage d affronter le monopole de cette corporation sclérosée et truande
a écrit le 18/11/2013 à 15:46 :
Quelqu'un peut expliquer comment seront vérifiées ces 15 minutes d'attente ?
a écrit le 18/11/2013 à 15:06 :
Très belle boite. Je ne prends plus de taxi mais utilise Le Cab pour mes déplacements Paris Orly ou CDG.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :