Vol MH370 : l'Australie annonce la détection de nouveaux signaux dans l'océan Indien

 |   |  244  mots
Nous n'avons pas encore trouvé l'avion, a-t-il insisté. En outre, il faudra être patient. Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour confirmer que ces détections proviennent du (vol) MH370. En mer, à de grandes profondeurs, rien ne se passe rapidement, a expliqué Angus Houston, patron du centre de coordination des recherches basé à Perth (ouest de l'Australie)
"Nous n'avons pas encore trouvé l'avion", a-t-il insisté. En outre, il faudra être patient. "Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour confirmer que ces détections proviennent du (vol) MH370. En mer, à de grandes profondeurs, rien ne se passe rapidement", a expliqué Angus Houston, patron du centre de coordination des recherches basé à Perth (ouest de l'Australie) (Crédits : reuters.com)
Deux signaux compatibles avec ceux émis par les boîtes noires des avions auraient été captés par la sonde d'un navire de la marine australienne.

Nouvel espoir dans les recherches du Boeing 777 disparu de la compagnie Malaysia Airlines. Un navire de la Marine australienne Ocean Shield "a détecté des signaux compatibles avec ceux émis par les boîtes noires des avions", a déclaré Angus Houston, patron du centre de coordination des recherches basé à Perth (ouest de l'Australie).

"La piste la plus prometteuse"

La sonde tractée déployée par le navire a en effet capté deux signaux, dont l'un pendant deux heures et 20 minutes, l'autre pendant 13 minutes, selon l'ancien chef des armées australiennes. Ces résultats, "la piste la plus prometteuse jusqu'ici", ont "encouragé" les enquêteurs dans l'idée qu'ils sont désormais "très près de l'endroit où (ils) doivent être".

Il a néanmoins renouvelé ses appels à la prudence en soulignant qu'ils ne disposaient pas de la confirmation qu'il s'agit bien des boîtes noires du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord.

Patience

"Nous n'avons pas encore trouvé l'avion", a-t-il insisté. En outre, il faudra être patient. "Plusieurs jours pourraient être nécessaires pour confirmer que ces détections proviennent du (vol) MH370. En mer, à de grandes profondeurs, rien ne se passe rapidement", a-t-il expliqué.

Au total, neuf avions militaires, trois appareils civils et 14 navires étaient déployés lundi dans l'océan Indien, à environ 2.000 km des côtes occidentales de l'Australie, pour tenter de retrouver l'épave du Boeing dans un périmètre de 234.000 km2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2014 à 18:54 :
Un périmètre de recherche 234000 km2 et ils tombent pile sur les balises ! Étonnant non ?
J'aurais tendance à penser que des militaires ( US, Chinois et/ou autres ....) qui surveillent en permanence le détroit de Malacca ont suivi l'avion jusqu'au bout et savent à peu près où il est tombé.
Par contre, personne ne sait pourquoi il est arrivé là et tout le monde à envie de le savoir, y compris les militaires en question.
a écrit le 07/04/2014 à 11:36 :
quels sont les intérêts pour ne pas le retrouver ? J'attends la réponse de la tribune ?!
Réponse de le 07/04/2014 à 11:55 :
A l'heure actuelle ni les autorités locales , ni la compagnie , ni les constructeurs de l'appareil sont tenus pour responsable.Si il s'avère qu'une ou plusieurs de ces partis soient responsable ça serait très préjudiciable pour eux donc, selon moi, ils se tiennent tous par la barbichette.
Réponse de le 07/04/2014 à 11:57 :
En fait tout le monde préfèrerait retrouver cet avion.
Les familles pour des raisons affectives évidentes, Le transporteur, pour prouver que la faute est technique et non humaine, le constructeur pour prouver l'inverse, les autorités civiles aéronautiques internationales pour améliorer la sécurité aérienne, les militaires pour comprendre comment un gros porteur a pu leur échapper.

Par ailleurs, la mesure des moyens déployés pour retrouver cet avion invalide la théorie complotiste.
Réponse de le 07/04/2014 à 17:01 :
Bien entendu que tout le monde veut savoir ce qui est arrivé, je suis certain qu'ils retrouveront l'épave, l'inconnu c'est de savoir quand.
Réponse de le 07/04/2014 à 19:39 :
si l'avion a été détourné et abattu
par les US on n'a peut être pas intérêt à sortir du flou..
mais ce serait la thèse d'une menace sur Diego Garcia!!!
Et si le détournement était le fait de l'équipage l'effet psy serait plus grave
à long terme que les détournements du 11/9

GÉMISSONS ET ESPÉRONS !!!
a écrit le 07/04/2014 à 11:28 :
je comprends les familles ! dans cette gabegie !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 07/04/2014 à 11:25 :
J'ai vraiment l'impression que l'on cherche à noyer le "poisson" ! j'ignore les raisons !
Réponse de le 07/04/2014 à 13:43 :
Arrêtez de vous monter le bourrichon. Sortez prendre l'air, il fait beau, ça vous aèrera la tête.
a écrit le 07/04/2014 à 11:23 :
De plus, on sait, depuis l'accident du Rio-Paris que les boîtes peuvent être séparées... et loin des morceaux de l'avion !
a écrit le 07/04/2014 à 11:21 :
on dit que ces balises émettent pendant 90 jours .... après c'est 30 .... on nous enfume ????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :