La flotte d'Emirates compte désormais 50 A380

 |   |  233  mots
Plus gros client de l'A380, Emirates a encore 90 appareils de ce type en commande. (Photo : Reuters)
Plus gros client de l'A380, Emirates a encore 90 appareils de ce type en commande. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
La compagnie des Émirats arabes unis dispose dans sa flotte de plus du tiers des A380 déjà livrés par Airbus dans le monde. Elle aspire à deveni le "premier transporteur aérien international".

Et de 50. La compagnie Emirates de Dubaï, déjà premier opérateur de l'avion géant A380, a annoncé jeudi avoir réceptionné le 50ème exemplaire de cet appareil du constructeur européen Airbus. À ce jour, 136 A380 ont été livrés  

"L'A380 a largement contribué à notre succès, confirmé par le vif intérêt manifesté par nos clients et le coefficient de remplissage élevé dans tous les aéroports accueillant cet appareil", a déclaré Sir Tim Clark, Président d'Emirates Airline, cité dans un communiqué.

Plus gros client de l'A380, Emirates a encore 90 appareils de ce type en commande. À ce jour, 136 ont été livrés dans le monde selon Airbus. 

"Premier transporteur aérien international"

La compagnie aérienne des Émirats arabes unis a assuré dans le communiqué que cette nouvelle livraison, qui porte sa flotte d'avions à fuselage large à 224, allait renforcer son ambition de devenir le "premier transporteur aérien international". Elle vient par ailleurs de finaliser une commande de 150 long-courriers Boeing 777X d'une valeur de 56 milliards de dollars.

>> Lire : Emirates, Etihad, Qatar, le nouveau "Yalta du ciel" viendra du Golfe

Thierry Antinori, directeur commercial d'Emirates, avait déclaré mi-juin, dans une interview publiée en exclusivité par La Tribune, prévoir une progression continue de son trafic, misant "en 2020, sur 70 millions de passagers, contre 44,5 millions en 2013 tandis que notre flotte devrait passer de 219 aujourd'hui à au moins 250 avions en 2020".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2014 à 11:33 :
J'attend qu'ils soient obligés de casser les prix pour pouvoir aller en Australie en 380 en passant par chez eux. On trouve déjà des billets A/R à moins de 1000 euros et beaucoup moins. Ce n'est pas moi qui leur ai demandé de se mettre dans leur merde de course à l'échalote. .
a écrit le 11/07/2014 à 1:29 :
une petite voie me dit que cette course à l'armement entre les compagnies aériennes est en train de tourner à la bulle....
Ok ils ont l'argent du pétrole mais là leur liste des courses commencent a être vraiment énorme. Que se passerait il si subitement on s'apercevait que les compagnies du golf n'avaient pas autant de réserve financière?
a écrit le 10/07/2014 à 17:38 :
Comme souvent, la photo ne correspond pas à l'article: c'est probablement un B777.
Réponse de le 10/07/2014 à 19:45 :
Effectivement. Tout cela est maladroit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :