Les compagnies du Golfe ont détruit de l’emploi à Air France dit l’Europe

 |   |  546  mots
(Crédits : reuters.com)
Le Parlement européen a validé ce mardi une aide de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France, au motif, que ces suppressions de postes résultent, notamment, de la concurrence des compagnies du Golfe.

Le Parlement européen a validé ce mardi une aide «de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France». Il s'agit de l'aide "la plus importante jamais attribuée dans le cadre du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation" (FEM), a souligné dans un communiqué le Parlement. Déjà approuvée par la Commission européenne, l'aide doit être acceptée par le Conseil des ministres, comme les trois autres validées ce mardi pour d'anciens salariés du détaillant grec Odyssefs Fokas, de Whirlpool en Italie et du fabricant italien automobile Fiat en Pologne.

« Le transporteur français a demandé de l'aide après avoir licencié 3886 personnes en raison de la rude concurrence en provenance principalement de trois compagnies aériennes dans le golfe Persique et de l'augmentation du prix des carburants. Les conséquences des licenciements sont aggravées par la fermeture d'une entreprise Peugeot dans la région d'Île-de-France, où est basée Air France », explique le communiqué du Parlement, qui utilise un mauvais vocable dans la mesure où les 10.000 suppressions de postes en cinq ans chez Air France ne sont pas des licenciements.

Mondialisation

Les départs qui se sont multipliés résultent du non remplacement des personnes qui quittent l'entreprise par le gel des embauches et par la mise en place depuis 2009 de trois plans de départs volontaires.
En fait, ce Fonds européen a pour objectif de fournir une aide aux salariés «licenciés économiques» (ou assimilés, comme dans le cas d'un plan de départs volontaires) «à la suite de changements structurels majeurs survenus dans le commerce international en raison de la mondialisation ou du fait de la crise économique et financière mondiale», explique un parlementaire.

Compétitivité

Néanmoins, les motifs invoqués peuvent surprendre un peu. Car la concurrence des compagnies du Golfe et la hausse du prix du carburant sont deux phénomènes qui ont touché l'ensemble des compagnies européennes, lesquelles n'ont pas toutes rencontré les mêmes difficultés qu'Air France. Au contraire, la France étant le pays le plus restrictif en termes d'attribution des droits de trafic, la pression d'Emirates, Qatar Airways ou Etihad Airways est «moindre» dans l'Hexagone que dans d'autres pays européens comme le Royaume-Uni par exemple (ce qui n'empêche pas British Airways d' affiche des excellents résultats).

En fait, explique un député français à La Tribune, «si Air France a moins bien résisté c'est en à cause du coût du travail qui est élevé en France. Il y a un problème de compétitivité».

C'est indéniable. Si Air France-KLM transférait son siège social de Paris à Amsterdam, il ferait une économie de 700 millions d'euros. Pour autant mettre l'intégralité des difficultés d'Air France sur le compte du manque de compétitivité de l'Hexagone est pour le moins exagéré. Si Air France a dû supprimer des postes, c'est aussi parce qu'elle est entrée dans la crise de 2009 la moins bien préparée des Majors européennes et qu'ensuite qu'elle a tardé à réagir puisqu'il a fallu attendre 2012 pour que soit lancé un plan de restructuration d'envergure.

Lire ici : Comment Air France en est arrivé là

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2014 à 3:56 :
ENCORE UNE FOIS DES AFFIRMATIONS DE DEPUTES QUI NE CONNAISSENT RIEN A LA STRATEGIE COMMERCIALE ?eux qui voyagent au frais de la princesse comme bon nombre de priviliégés.
LES FACTEURS QUI ONT INFLUENCES la chute de l'activité, sont liées à la compétitivité,mais aussi à leur politique commerciale.
En tant que Français, j'ai jamais voyagé avec air france , et pourtant je voyage beaucoup avec départ principalement en Allemagne ( Francfort) , zurich , Bruxelles.
Lufthansa offre des tarifs , au départ de la France avec des tarifs meilleure marché que AF
Mon prochain vol vers Bangkok avec Emirates de francfort est à 490 euros + compris le billet de train AR de n'importe quelle gare ( allemagne) vers Aéroport de Francfort.
Je crois que Air France aurait besoin de faire des efforts dans le domaine du marketting.
Réponse de le 18/12/2014 à 9:32 :
Oui, mais ceci est effectivement dû au coût du travail plus élevé en Europe en général et en France en particulier. Si je suis bien d'accord sur le fait qu' AirFrance ait des efforts à faire pour réduire ses couts, comparez à données égales le cout au siège des compagnies du Golfe et d'AF. Malheureusement, une partie de ces coûts est absorbée par le gel des salaires et autres "sacrifices", mais ce sont les salariés qui paient le prix.
a écrit le 17/12/2014 à 21:07 :
Super ! Donc si les TPE et PME du bâtiment doivent licencier à cause de la conccurence de nouvelles sociétés d'europe de l'Est elles peuvent aussi demander l'aide de l'état !!!

Quand doit avoir lieu les prochains mondiaux du Cirque ? La France devrait sortir vainqueur avec un N° qu'elle maîtrise à la perfection : Marcher sur la tête !!!!!!
a écrit le 17/12/2014 à 17:43 :
On finance les compagnies du Golfe pour leur vendre des avions et aussi défoncer le marché de l'Asie Afrique. A terme elles feront faillite techniquement et seront peut-être reprises par Air France. En attendant il faut bien leur accorder des gates correspondant à leur masse en progression. Le moins possible mais quand même. Aussi leur livrer plus d'avions pour casser les marchés et obtenir plus de trafic ailleurs qu'il faut bien se partager. Ce mécanisme mondialiste force à l'embauche dans des pays lointains et à la purge des faux emplois chez nous. L'assemblée européenne met donc un jeton pour calmer les esprits, il en faudra d'autres. Pour ma part je serais content de connaître le nom du député qui se permet des affirmations aussi stupides et des chiffres aussi loufoques.
a écrit le 17/12/2014 à 16:46 :
Je voyage un peu, les USA, le Canada, l'Australie, la Nouvelle Zélande le Japon et j'avoue je voyageais surtout sur les compagnies de la Star afin de cumuler les fameux miles....Comme les compagnies ont toutes rendu le mileage accrual très difficile, entre billets premium et autres subtilités telles associer le nombre de miles au prix du billet, la Star n'est plus ma compagnie préférée alors je fais comme les abeilles, je vais voir un peu partout et Emirates est vraiment très bien. Le principal atout? Des sièges souvent plus confortables, une nourriture de qualité et la possibilité de choisir son siège, privilège que AF fait payer si on opte pour les sorties de secours etc...Si AF veut gagner des parts de marchés, il n'y a pas que les businessmen et la Première....Un repas décent, des sièges plus larges avec un pitch de 33-35 comme sur Emirates et peut-être.....
a écrit le 17/12/2014 à 14:48 :
En général j’ai toujours préféré AF aux autres compagnies, mais il y a peu j’ai du décaler un voyage avec un billet classic en prévenant la veille AF par téléphone en précisant un report sous 2 à 3 semaines sans pour autant donner la date exact, réponse AF ok mais aurez une « pénalité ». Une nouvelle date est définie et là pb car ce qui m’avait été annoncé ne tenait plus, et pour couronner le tout je devais donner le numéro tél avec lequel j’avais contacté la compagnie pour qu’elle fasse des recherches afin de retrouver l’interlocuteur, avec un sous entendu il va se faire taper sur les doigts. N’étant un adepte de la dénonciation qui n’a d’objet que de punir un « pion »,certainement sous pression permanente du petit chef du plateau, j’ai pas voulu aller plus loin. Se rajoute le silence de la compagnie pour rembourser la taxe aéroport?, un nouveau moyen de faire de la petite marge??. Je ne vais pas relancer car si la compagnie ne respecte pas ses clients il y a une autre manière de gérer la situation ce que j’ai fait depuis avec des voyages intérieurs par Easyjet et autres pour les moyens courriers et dans le fond je me dis qu’avoir voulu privilégier la compagnie française j’ai commis une erreur car je suis le dindon du non respect du client . Au revoir AF peut-être de temps en temps s’il n’ ya pas d’autres possibilités, plus surement un beau voyage avec les milliers miles de mon compte.
Question la commission a-t-elle été bien inspirée par le lobby AF ou par la réalité du marché je penche pour la première hypothèse.
a écrit le 17/12/2014 à 13:59 :
Et la Luft? et British? et Brussels? et Iberia? les compagnies du Golfe ont détruit de l’emploi chez elles aussi?
Les emplois détruits chez Air France relèvent plutôt de la responsabilités des irresponsables, ou incompétents, qui prétendent diriger la compagnie!
Comment ne pas réagir à cette aide pour le moins indécente de 25,9 millions d'euros du Parlement Européen pour soit disant financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés "licenciés" par la compagnie...
Et les pilotes, hôtesses et autres steward qui sont tombés sous le couperet discriminatoire et inique de l'article L.421-9 du Code de l'Aviation Civile ainsi que du décret n° 2004-1427 du 23 décembre 2004 fixant leur limite d'''âge à 55 ans...on les a aidés eux? Non.
Le cynisme, c'est que c'est... la Cour Européenne des Droits de l'Homme (à Strasbourg) qui les a débouté lorsqu'ils ont déposé une requête en annulation desdits article et décret.
Bref, ecoeurant...
a écrit le 17/12/2014 à 13:05 :
A tous les ultra-AF qui nous sortent insolemment et régulièrement qu' AF est une "compagnie privée" et qu'elle est libre de ses mouvements: vous comprenez maintenant que vous n' êtes qu' une pompe à fric public et que vous nous DEVEZ des comptes? pensez-y lors de votre 53 eme grève de l' année! vous êtes là uniquement parce que les autorités injectent de NOTRE argent dans votre entreprise sans arrêt
a écrit le 17/12/2014 à 13:00 :
............Le Parlement européen a validé ce mardi une aide de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France........

pour travailler chez Transavia?
a écrit le 17/12/2014 à 12:58 :
Qui a donné les hubs de Air France à Roissy aux compagnies du Qatar et d'Abu Dhabi ? Sarkozy. Que lui a t'on promis en échange ? Des contrats que nous n'avons jamais vu.
Réponse de le 17/12/2014 à 14:46 :
Des contrats d'avions civils oui , mais des contrats dans le militaire , nada. Du moins pas grand choses mais peut être que le Qatar va enfin acheter du Rafales . Bref wait and see... En tout cas, Sarko s' est bien fait avoir par les emiraties qui eux ne sont pas pressés pour acheter nos rafales.
Réponse de le 18/12/2014 à 14:22 :
@Jason Bourne

C'est normal, chez Dassault Aviation on préfère la stratégie de l'échec plutôt que de faire le bilan de ses erreurs pour se projeter dans l'avenir... l'armement ce n'est pas de la joaillerie pour milliardaires mégalo.
a écrit le 17/12/2014 à 12:29 :
"...si Air France déplaçait son siège de Paris a Amsterdam elle économiserai 700 millions d'euros..." Et elle attendait quoi Air France pour le faire? Trop de scrupules a ne plus contribuer aux prélèvements et taxations francais? Moi j'en aurai pas tellement tout le monde vomi sur cette entreprise.
a écrit le 17/12/2014 à 12:25 :
La masse salariale est trop importante chez AF par rapport aux autres "majors".
a écrit le 17/12/2014 à 11:15 :
Et demain elles en feront de même avec nos clubs de foot. C'est une véritable honte pour la France que nos équipes soient sponsorisées par des compagnies venues d'ailleurs, une preuve plus qu'éloquente que nos entreprises n'ont pas les sous, ou que ne s'intéressent pas à notre sport. Cherchez l'erreur.
a écrit le 17/12/2014 à 11:15 :
Soit la concurrence est loyale, et c'est à Air France et ses salariés (je pense ici au suicidaire SNPL!) doivent assumer, ... soit la concurrence est déloyale et c'est des décisions en terme de droit qu'il faut prendre !! En tout cas, nos impôts n'ont pas à être distribués comme ça, fussent-ils partagés avec les autres européens !!!
a écrit le 17/12/2014 à 11:02 :
la solution c'est qu'il ne faut pas vendre des Airbus européens aux compagnies du Golfe c'est tout. Europe veut du beurre et de l'argent du beurre
Réponse de le 17/12/2014 à 11:17 :
Pour cela, il faudrait que AirFrance privilégie Airbus plutôt que Boeing, comme LH !
Idem pour Transavia ... et Easyjet prouve que Airbus est compétitif, meme pour les low-costs !!
a écrit le 17/12/2014 à 10:46 :
C'est AIR FRANCE qui s'autodétruit ! Client de la compagnie depuis des années, je ne voyage dorénavant plus qu'avec Emirates, car service, amabilité, ponctualité, sécurité
Réponse de le 17/12/2014 à 11:04 :
et surtout du couscous royal avec du harissa à gogo ho ho
Réponse de le 17/12/2014 à 13:09 :
C'est sur que faire une escale à DUB de quelques heures, c'est bien mieux que prendre AF en direct ;-)
Et quand vous allez aux USA, vous passez aussi par DUB ?
Plus sérieusement, j'ai le regret de vous informer que les hôtesses de EK que vous appréciez tant ne paieront pas votre retraite. Par contre, pour chaque emploi détruit en France, c'est vous qui payez...
Autrement dit, voyager sur ces compagnies signifie scier la branche sur laquelle est appuyée notre système social.
a écrit le 17/12/2014 à 10:20 :
Quand l'Europe décide d'une taxe carbone pour les compagnies aériennes, les compagnies étrangères pèsent de tout leur poids pour l'annuler et elles y arrivent. Quand les compagnies étrangères bénéficient de l'aide massive de leurs états d'origine, Quatar, Emirats, USA, sous une forme ou une autre (fiancement direct, aéroports, protection, ...), elle écrasent la concurrence. Dont AFKLM. La Commission montre alors ses muscles et ...accorde une aumône aux licenciés européens ...
Réponse de le 17/12/2014 à 10:55 :
Peut être que les Etats du Golf et les Américains considèrent que le secteur aérien est stratégique. Ils font tout pour le développer. En France nous faisons tout pour l'affaiblir: taxe Chirac, redevance des aéroports qui augmentent chaque année...
a écrit le 17/12/2014 à 10:13 :
Le titre est un peu "fort". On ne peut pas se lamenter des dégâts "collatéraux" des pays du Golfe alors qu'ils nous achètent par milliards des avions et des armements qui sont nos dernières productions rentables !
Réponse de le 17/12/2014 à 10:21 :
s'ils les achètent c'est que ça leur convient. Je ne les vois pas fabriquer des avions, ou être mono fournisseur ...
a écrit le 17/12/2014 à 9:10 :
Air France en est arrivée là d'abord à cause de sa piètre stratégie et des syndicats du personnel. La concurrence des compagnies du Golfe a certes joué, d'autant plus que le grand réseau d'Air France était particulièrement exposé. Mais est-ce au contribuable européen de payer pour les erreurs d'Air France et l'inconscience de ses syndicats?
N'est-il pas plus utile d'aider une société à lutter efficacement contre la concurrence plutôt que payer les pots cassés en pure perte? L'aide de l'état de 20 milliards de francs en 1994 a-t-elle eu une autre utilité qu'engraisser le mamouth?
Faudra-t-il aider aussi les ex salariés d'Iberia et toutes les autres victimes de la concurrence?
a écrit le 17/12/2014 à 9:02 :
C'est surtout que l'on laisse faire tous ces pays qui ne respectent rien

Impossible d'ouvrir un compte en banque ou de créer une entreprise au quatar
En Chine idem il faut un chinois a 51 %
Si vous ajoutez le non respect de norme écologique social etc

Les français ont voté FN pour cette très bonne raison
Et les énarques de Bruxelles continuent
a écrit le 17/12/2014 à 8:55 :
Le transfert du siège social de Paris à Amsterdam n'aurait aucun effet sur le coût du travail des salariés français en France. Les 700 millions économisés porteraient sur l'IS. Et d'ailleurs, comment est calculé ce chiffre que sort régulièrement AF-KL ? On apprécierait là un petit travail d'investigstion et d'explication de notre journaliste préféré.
Réponse de le 17/12/2014 à 11:08 :
Je pense qu'AF a fait le même calcul que Renault pour installer son siège au Pays-Bas (Renault-Nissan), idem pour Airbus, ou que Lafarge pour installer son nouveau siège en Suisse... on continue la liste ??! ... mais je suppose que vous savez mieux qu'eux ce qui est bon pour eux !! C'est marrant, c'est la politique des socialistes de croire qu'ils savent mieux que les intéressés ce qui est bon pour eux ! Heureusement, les électeurs savent mieux que les élus socialistes ce qui va être bon pour eux aux prochaines échéances électorales !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :