Les compagnies du Golfe ont détruit de l’emploi à Air France dit l’Europe

Le Parlement européen a validé ce mardi une aide de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France, au motif, que ces suppressions de postes résultent, notamment, de la concurrence des compagnies du Golfe.
Fabrice Gliszczynski

3 mn

(Crédits : reuters.com)

Le Parlement européen a validé ce mardi une aide «de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France». Il s'agit de l'aide "la plus importante jamais attribuée dans le cadre du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation" (FEM), a souligné dans un communiqué le Parlement. Déjà approuvée par la Commission européenne, l'aide doit être acceptée par le Conseil des ministres, comme les trois autres validées ce mardi pour d'anciens salariés du détaillant grec Odyssefs Fokas, de Whirlpool en Italie et du fabricant italien automobile Fiat en Pologne.

« Le transporteur français a demandé de l'aide après avoir licencié 3886 personnes en raison de la rude concurrence en provenance principalement de trois compagnies aériennes dans le golfe Persique et de l'augmentation du prix des carburants. Les conséquences des licenciements sont aggravées par la fermeture d'une entreprise Peugeot dans la région d'Île-de-France, où est basée Air France », explique le communiqué du Parlement, qui utilise un mauvais vocable dans la mesure où les 10.000 suppressions de postes en cinq ans chez Air France ne sont pas des licenciements.

Mondialisation

Les départs qui se sont multipliés résultent du non remplacement des personnes qui quittent l'entreprise par le gel des embauches et par la mise en place depuis 2009 de trois plans de départs volontaires.
En fait, ce Fonds européen a pour objectif de fournir une aide aux salariés «licenciés économiques» (ou assimilés, comme dans le cas d'un plan de départs volontaires) «à la suite de changements structurels majeurs survenus dans le commerce international en raison de la mondialisation ou du fait de la crise économique et financière mondiale», explique un parlementaire.

Compétitivité

Néanmoins, les motifs invoqués peuvent surprendre un peu. Car la concurrence des compagnies du Golfe et la hausse du prix du carburant sont deux phénomènes qui ont touché l'ensemble des compagnies européennes, lesquelles n'ont pas toutes rencontré les mêmes difficultés qu'Air France. Au contraire, la France étant le pays le plus restrictif en termes d'attribution des droits de trafic, la pression d'Emirates, Qatar Airways ou Etihad Airways est «moindre» dans l'Hexagone que dans d'autres pays européens comme le Royaume-Uni par exemple (ce qui n'empêche pas British Airways d' affiche des excellents résultats).

En fait, explique un député français à La Tribune, «si Air France a moins bien résisté c'est en à cause du coût du travail qui est élevé en France. Il y a un problème de compétitivité».

C'est indéniable. Si Air France-KLM transférait son siège social de Paris à Amsterdam, il ferait une économie de 700 millions d'euros. Pour autant mettre l'intégralité des difficultés d'Air France sur le compte du manque de compétitivité de l'Hexagone est pour le moins exagéré. Si Air France a dû supprimer des postes, c'est aussi parce qu'elle est entrée dans la crise de 2009 la moins bien préparée des Majors européennes et qu'ensuite qu'elle a tardé à réagir puisqu'il a fallu attendre 2012 pour que soit lancé un plan de restructuration d'envergure.

Lire ici : Comment Air France en est arrivé là

Fabrice Gliszczynski

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 18/12/2014 à 3:56
Signaler
ENCORE UNE FOIS DES AFFIRMATIONS DE DEPUTES QUI NE CONNAISSENT RIEN A LA STRATEGIE COMMERCIALE ?eux qui voyagent au frais de la princesse comme bon nombre de priviliégés. LES FACTEURS QUI ONT INFLUENCES la chute de l'activité, sont liées à la com...

le 18/12/2014 à 9:32
Signaler
Oui, mais ceci est effectivement dû au coût du travail plus élevé en Europe en général et en France en particulier. Si je suis bien d'accord sur le fait qu' AirFrance ait des efforts à faire pour réduire ses couts, comparez à données égales le cout a...

à écrit le 17/12/2014 à 21:07
Signaler
Super ! Donc si les TPE et PME du bâtiment doivent licencier à cause de la conccurence de nouvelles sociétés d'europe de l'Est elles peuvent aussi demander l'aide de l'état !!! Quand doit avoir lieu les prochains mondiaux du Cirque ? La France dev...

à écrit le 17/12/2014 à 17:43
Signaler
On finance les compagnies du Golfe pour leur vendre des avions et aussi défoncer le marché de l'Asie Afrique. A terme elles feront faillite techniquement et seront peut-être reprises par Air France. En attendant il faut bien leur accorder des gates c...

à écrit le 17/12/2014 à 16:46
Signaler
Je voyage un peu, les USA, le Canada, l'Australie, la Nouvelle Zélande le Japon et j'avoue je voyageais surtout sur les compagnies de la Star afin de cumuler les fameux miles....Comme les compagnies ont toutes rendu le mileage accrual très difficile,...

à écrit le 17/12/2014 à 14:48
Signaler
En général j’ai toujours préféré AF aux autres compagnies, mais il y a peu j’ai du décaler un voyage avec un billet classic en prévenant la veille AF par téléphone en précisant un report sous 2 à 3 semaines sans pour autant donner la date exact, r...

à écrit le 17/12/2014 à 13:59
Signaler
Et la Luft? et British? et Brussels? et Iberia? les compagnies du Golfe ont détruit de l’emploi chez elles aussi? Les emplois détruits chez Air France relèvent plutôt de la responsabilités des irresponsables, ou incompétents, qui prétendent diriger ...

à écrit le 17/12/2014 à 13:05
Signaler
A tous les ultra-AF qui nous sortent insolemment et régulièrement qu' AF est une "compagnie privée" et qu'elle est libre de ses mouvements: vous comprenez maintenant que vous n' êtes qu' une pompe à fric public et que vous nous DEVEZ des comptes? pen...

à écrit le 17/12/2014 à 13:00
Signaler
............Le Parlement européen a validé ce mardi une aide de 25,9 millions d'euros pour financer la recherche d'emplois de 3,686 salariés licenciés par Air France........ pour travailler chez Transavia?

à écrit le 17/12/2014 à 12:58
Signaler
Qui a donné les hubs de Air France à Roissy aux compagnies du Qatar et d'Abu Dhabi ? Sarkozy. Que lui a t'on promis en échange ? Des contrats que nous n'avons jamais vu.

le 17/12/2014 à 14:46
Signaler
Des contrats d'avions civils oui , mais des contrats dans le militaire , nada. Du moins pas grand choses mais peut être que le Qatar va enfin acheter du Rafales . Bref wait and see... En tout cas, Sarko s' est bien fait avoir par les emiraties qui eu...

le 18/12/2014 à 14:22
Signaler
@Jason Bourne C'est normal, chez Dassault Aviation on préfère la stratégie de l'échec plutôt que de faire le bilan de ses erreurs pour se projeter dans l'avenir... l'armement ce n'est pas de la joaillerie pour milliardaires mégalo.

à écrit le 17/12/2014 à 12:29
Signaler
"...si Air France déplaçait son siège de Paris a Amsterdam elle économiserai 700 millions d'euros..." Et elle attendait quoi Air France pour le faire? Trop de scrupules a ne plus contribuer aux prélèvements et taxations francais? Moi j'en aurai pas t...

à écrit le 17/12/2014 à 12:25
Signaler
La masse salariale est trop importante chez AF par rapport aux autres "majors".

à écrit le 17/12/2014 à 11:15
Signaler
Et demain elles en feront de même avec nos clubs de foot. C'est une véritable honte pour la France que nos équipes soient sponsorisées par des compagnies venues d'ailleurs, une preuve plus qu'éloquente que nos entreprises n'ont pas les sous, ou que n...

à écrit le 17/12/2014 à 11:15
Signaler
Soit la concurrence est loyale, et c'est à Air France et ses salariés (je pense ici au suicidaire SNPL!) doivent assumer, ... soit la concurrence est déloyale et c'est des décisions en terme de droit qu'il faut prendre !! En tout cas, nos impôts n'on...

à écrit le 17/12/2014 à 11:02
Signaler
la solution c'est qu'il ne faut pas vendre des Airbus européens aux compagnies du Golfe c'est tout. Europe veut du beurre et de l'argent du beurre

le 17/12/2014 à 11:17
Signaler
Pour cela, il faudrait que AirFrance privilégie Airbus plutôt que Boeing, comme LH ! Idem pour Transavia ... et Easyjet prouve que Airbus est compétitif, meme pour les low-costs !!

à écrit le 17/12/2014 à 10:46
Signaler
C'est AIR FRANCE qui s'autodétruit ! Client de la compagnie depuis des années, je ne voyage dorénavant plus qu'avec Emirates, car service, amabilité, ponctualité, sécurité

le 17/12/2014 à 11:04
Signaler
et surtout du couscous royal avec du harissa à gogo ho ho

le 17/12/2014 à 13:09
Signaler
C'est sur que faire une escale à DUB de quelques heures, c'est bien mieux que prendre AF en direct ;-) Et quand vous allez aux USA, vous passez aussi par DUB ? Plus sérieusement, j'ai le regret de vous informer que les hôtesses de EK que vous appré...

à écrit le 17/12/2014 à 10:20
Signaler
Quand l'Europe décide d'une taxe carbone pour les compagnies aériennes, les compagnies étrangères pèsent de tout leur poids pour l'annuler et elles y arrivent. Quand les compagnies étrangères bénéficient de l'aide massive de leurs états d'origine, Qu...

le 17/12/2014 à 10:55
Signaler
Peut être que les Etats du Golf et les Américains considèrent que le secteur aérien est stratégique. Ils font tout pour le développer. En France nous faisons tout pour l'affaiblir: taxe Chirac, redevance des aéroports qui augmentent chaque année...

à écrit le 17/12/2014 à 10:13
Signaler
Le titre est un peu "fort". On ne peut pas se lamenter des dégâts "collatéraux" des pays du Golfe alors qu'ils nous achètent par milliards des avions et des armements qui sont nos dernières productions rentables !

le 17/12/2014 à 10:21
Signaler
s'ils les achètent c'est que ça leur convient. Je ne les vois pas fabriquer des avions, ou être mono fournisseur ...

à écrit le 17/12/2014 à 9:10
Signaler
Air France en est arrivée là d'abord à cause de sa piètre stratégie et des syndicats du personnel. La concurrence des compagnies du Golfe a certes joué, d'autant plus que le grand réseau d'Air France était particulièrement exposé. Mais est-ce au cont...

à écrit le 17/12/2014 à 9:02
Signaler
C'est surtout que l'on laisse faire tous ces pays qui ne respectent rien Impossible d'ouvrir un compte en banque ou de créer une entreprise au quatar En Chine idem il faut un chinois a 51 % Si vous ajoutez le non respect de norme écologique social ...

à écrit le 17/12/2014 à 8:55
Signaler
Le transfert du siège social de Paris à Amsterdam n'aurait aucun effet sur le coût du travail des salariés français en France. Les 700 millions économisés porteraient sur l'IS. Et d'ailleurs, comment est calculé ce chiffre que sort régulièrement AF-K...

le 17/12/2014 à 11:08
Signaler
Je pense qu'AF a fait le même calcul que Renault pour installer son siège au Pays-Bas (Renault-Nissan), idem pour Airbus, ou que Lafarge pour installer son nouveau siège en Suisse... on continue la liste ??! ... mais je suppose que vous savez mieux q...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.