Air France-KLM a perdu plus de 3 millions d'euros par jour au premier trimestre

 |   |  532  mots
(Crédits : Reuters)
Confronté à une hausse de la facture carburant et à la baisse de la recette unitaire, le groupe aérien a publié ce vendredi une perte d'exploitation de 303 millions d'euros au premier trimestre de l'exercice 2019, 2,5 fois plus importante que celle enregistrée l'an dernier. Air France a perdu 256 millions d'euros et KLM 56 .

Traditionnellement plus difficile, le premier trimestre a été décevant pour Air France-KLM. Ce vendredi, le groupe français a publié une perte opérationnelle de -303 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année 2019, 2,5 fois supérieure à celle enregistrée l'an dernier au cours de la même période (-118 millions d'euros), laquelle avait été pourtant été pénalisée par des grèves à Air France. En moyenne, Air France-KLM a perdu 3,3 millions d'euros par jour ! Une performance sanctionnée par les marchés qui avaient anticipé une perte d'exploitation de 251 millions d'euros. Le cours a dévissé de plus de 4% ce vendredi. Air France-KLM n'est néanmoins pas le seul à souffrir. Le groupe Lufthansa a en effet récemment publié une perte de -336 millions d'euros contre -52 millions d'euros l'an dernier.

Hausse de la facture carburant

Air France-KLM a notamment souffert de la hausse de la facture carburant de 140 millions d'euros, de la faiblesse de la recette unitaire et de l'effet négatif des devises qui ont, selon la direction, "plus que contrebalancé les progrès sur les coûts unitaires".

"Le transport aérien européen et le groupe Air France-KLM ont évolué dans un environnement de marché complexe au premier trimestre. L'exercice a été marqué par une importante hausse des capacités pendant une période creuse conduisant à une pression sur la recette unitaire", a expliqué le directeur général d'Air France-KLM, Ben Smith, dans un communiqué.

Les coûts unitaires ont en effet baissé de 0,4% à change constant. Mais en tenant compte de l'évolution des différentes devises, ils ont augmenté de 1,2% alors que dans la même temps les recettes unitaires ont diminué de 1,4% (et de 2,2% à change constant). Par ailleurs, "les coûts nets salariaux ont augmenté de 6,4% sur le trimestre par rapport à l'an dernier, en raison des embauches accompagnant la hausse des capacités, de la mise en place des accords salariaux pour les personnels d'Air France et de KLM et de la grève de l'an dernier", a fait remarquer Air France-KLM dans son communiqué.

Compte tenu d'une "perspective plus favorable de l'offre de l'industrie cet été", le groupe a confirmé son objectif annuel prévoyant une réduction de coûts entre -1% et 0%, une facture carburant en augmentation de 650 millions d'euros et un plan d'investissement de 3,2 milliards d'euros.

KLM dans le rouge

Le premier trimestre a confirmé l'écart qui sépare Air France de KLM. Air France a creusé sa perte opérationnelle au premier trimestre de 78 millions d'euros, à 256 millions d'euros, tandis que KLM, bénéficiaire l'an dernier à hauteur de 60 millions, est tombée dans le rouge, à 56 millions d'euros.

La persistance de cet écart constitue la principale raison des tensions entre les deux compagnies. Le chantier pour le résorber s'annonce immense. L'une des priorités est de redresser la barre sur le réseau intérieur, dont l'activité de "point-à-point" prend l'eau face à la concurrence des compagnies à bas coûts et du TGV. Pour y remédier, Air France prévoit de réduire le nombre de rotations de 10 à 15% et de lancer un plan de départs volontaires pour le personnel en escale.



Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2019 à 19:24 :
Le syndicat des pilotes d'Air France va faire grève. Sans doute cela permettra à l'entreprise de s'enfoncer encore plus. On peut se demander pourquoi ces professionnels - qui ont beaucoup moins d'heures de vol que leurs concurrents- torpillent ainsi leur employeur. ... Pourvu que ça dure !
a écrit le 06/05/2019 à 19:23 :
Le syndicat des pilotes d'Air France va faire grève. Sans doute cela permettra à l'entreprise de s'enfoncer encore plus. On peut se demander pourquoi ces professionnels - qui ont beaucoup moins d'heures de vol que leurs concurrents- torpillent ainsi leur employeur. ... Pourvu que ça dure !
a écrit le 04/05/2019 à 15:58 :
Bon d accord AIR.FRANCE a d'énormes progrès à faire cela n'est pas nouveau.
Mais question résultat financier il me semble que la compagnie Air france à du payer je ne sais combien de millions pour la caisse de retraite de nos amis pilote de KLM
Quelqu'un aurait il des infos là dessus svp
Merci
a écrit le 04/05/2019 à 11:04 :
Voyageur aerien très régulier 6 fois par mois, mon angoisse est de prendre Air France. Vous arrivez au Teminal 2F siège de AirFrance et commence les ennuis. Votre petite valise avec 2 chemises, trousse de toilette et un change complet pèse 10kg mais votre mallette avec Ordinateur, quelques documents pèse 2,5 kg et alors, un cerbère pas aimable vous annonce que vous devez aller payer 40 euros et mettre votre valise minuscule en soute. Votre billet a couté 370 euros pour un Roissy Bologne par exemple et le parking 50 euro par jour. Alors, vive Beauvais et Ryanair, parking 83 euro pour 10 jours à Beauvais, billet AR vers 150 Euro, pas d'attente pour les bagages au débarquement et directement dans l'avion sans bus, avion à l'heure au contraire de Air France toujours à chercher le personnel de nettoyage avant d'embarquer (du vécu 2 fois). Alors continuer de licencier le personnel au sol qui souvent est brave mais dépassé. Vive la concurrence.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :