Air France : les pilotes approuvent le projet de Ben Smith

 |   |  415  mots
(Crédits : Christian Hartmann)
La signature de cet accord clôt le cycle des négociations catégorielles menées par le nouveau directeur général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, arrivé en septembre pour mettre un terme au conflit social au sein de la compagnie française.

Les pilotes d'Air France se sont prononcés à plus de 85% en faveur de la signature d'un accord catégoriel avec la Direction, lors d'une consultation lancée par le syndicat majoritaire SNPL Air France, a annoncé ce dernier mardi dans un communiqué.

"Les pilotes d'Air France ont approuvé l'accord par 85,42% de votes positifs" et "le taux de participation a atteint 70,51%", selon le SNPL.

Après les hôtesses et stewards et le personnel au sol, la signature de cet accord clôt le cycle des négociations catégorielles menées par les équipes du directeur général d'Air France-KLM Benjamin Smith, arrivé à la tête du groupe en septembre, pour mettre un terme au conflit social au sein de la compagnie française.

Le "taux de participation illustre, sans ambiguïté, la volonté des pilotes d'Air France de s'impliquer dans l'avenir de la compagnie", a souligné le syndicat, représentatif des pilotes à 65% mais qui avait choisi d'interroger tous les pilotes (environ 4.000) d'Air France lors de ce référendum lancé le 1er février.

Le projet de montée en gamme de Smith approuvé

"Par ce vote, les pilotes soutiennent le projet stratégique de montée en gamme initié par Benjamin Smith et acceptent les revalorisations salariales, mettant ainsi un terme à près de douze mois de conflit", a commenté le SNPL, qui avait été en première ligne dans le mouvement de grève mené entre février et mai 2018 pour réclamer une hausse des salaires. Le SNPL avait ensuite refusé de signer l'accord sur la hausse générale des salaires dans l'attente des négociations propres aux pilotes.

"Après des mois de conflit, il était temps d'entrer dans une nouvelle ère de dialogue social", estime Guillaume Gestas, président du SNPL Air France, cité dans le communiqué. Mais "la confiance exprimée par les pilotes envers la nouvelle direction d'Air France ne sera pas un blanc-seing", met-il en garde, précisant que "le SNPL Air France sera particulièrement attentif au strict respect des garanties de l'accord qu'il s'apprête à signer".

Dissensions entre syndicats de pilotes

L'accord catégoriel porte notamment sur l'équilibre entre Air France et KLM dans l'évolution de leur flotte, la productivité des pilotes et une augmentation salariale catégorielle d'environ 4%, avait récemment indiqué à l'AFP Guillaume Schmid, vice-président du SNPL.

Le Spaf, deuxième syndicat de pilotes, avait appelé les pilotes à voter contre cet accord catégoriel, le jugeant inabouti.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :