Brittany Ferries réduit ses traversées entre France et Angleterre

 |  | 363 mots
(Crédits : Britanny Ferries)
Brittany Ferries a annoncé ce 19 août baisser le nombre de ses traversées entre la France et l'Angleterre et procéder à des mesures de chômage partiel. La compagnie maritime française a enregistré des milliers d'annulation suite à la mise en place d'une quarantaine britannique pour les voyageurs venant de l'Hexagone.

Il semble loin le temps où les ferries reliant la France à l'Angleterre étaient plein à craqué. Particulièrement le 14 août dernier quand, pris de cours par l'annonce du gouvernement britannique de l'instauration d'une quarantaine pour les voyageurs ayant séjourné Outre-Manche, des milliers d'Anglo-Saxons ont voulu rentrer chez eux avant la mise en place de la mesure dès le lendemain matin.

Cette nouvelle surprise n'a pas tardé à avoir des conséquences. Depuis le week-end dernier, la compagnie maritime bretonne Brittany Ferries, dont 85% des passagers sont Britanniques, a enregistré 35.000 annulations ou reports de voyages. « En raison de cette baisse de fréquentation, et comme les réservations pour l'automne tombent dramatiquement, Brittany Ferries annonce ce jour consolider ses traversées », indique la compagnie dans un communiqué.

Lire aussi : La quarantaine imposée par Londres met le port de Calais sous tension

Le navire Bretagne, qui opérait la ligne reliant Portsmouth à Saint-Malo, sera ainsi désarmé à compter du 7 septembre et ne devrait pas reprendre du service avant mars 2021. Quant au navire Armorique, qui effectuait la rotation Roscoff-Plymouth s'arrêtera le 31 août et ne sera remplacé par le Pont-Aven qu'à compter du 10 septembre à raison de trois allers-retours par semaine.

Chômage partiel indispensable

Brittany Ferries annonce également qu'elle aura recours à des mesures de chômage partiel. « Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser naviguer nos navires avec peu de passagers à bord », a déclaré Christophe Mathieu, directeur général de la compagnie bretonne, cité dans le communiqué.

« Il est indispensable que le prochain Conseil des ministres puisse examiner un plan de relance qui tienne compte des mesures d'accompagnement du Transmanche (...) mesures qui sont les seules à même de venir à bout de cette tempête sanitaire mondiale sans égale », a ajouté le président du groupe, Jean-Marc Roué.

Lire aussi : Fraude au chômage partiel : 10.000 entreprises contrôlées, 50.000 d'ici la fin de l'été

Basée à Roscoff (Finistère), Brittany Ferries emploie entre 2.400 et 3.100 personnes selon la saison et a réalisé 444,2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019. La compagnie a transporté l'an dernier 2,6 millions de passagers, près de 900.000 voitures et 205.400 camions entre la France, le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Espagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2020 à 14:05 :
" plein à craqué...." ? merci de corriger la faute , svp, merci !
a écrit le 20/08/2020 à 14:04 :
" plein à craqué...." ? merci de corriger la faute , svp, merci !
a écrit le 20/08/2020 à 10:18 :
La presse "en général" a décidé depuis longtemps de se passer de secrétaires de rédaction, ces relecteurs et correcteurs indispensables.
Je me suis surpris à lire le même jour un article sans faute dans Voici la semaine dernière et un autre qui en était truffé dans Libé. Les temps changent...
a écrit le 19/08/2020 à 11:20 :
"étaient plein à craqué". C'est facile de ne pas se tromper. Remplacer un verbe du premier groupe par un verbe du deuxième ou troisième groupe. Cela fait "plein à pondre ou plein à pondu?" Donc, plein à craquer. Elémentaire, je veux dire de l'école primaire, et si j'ai fait des fautes, tapez mois sur les doigts.
Réponse de le 19/08/2020 à 11:35 :
Moi et pas mois!
Pan sur les doigts avec la règle en fer, perception du bonnet d'âne et au piquet.
Très quordiallemand
Réponse de le 19/08/2020 à 14:51 :
@lerivage.
Allez, soyez indulgent.
La Tribune a decide depuis longtemps que lortografe n'etait pas un bidule necessaire a la comprehension d'un texte.
Et puis les participes.......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :