Brussels Airlines se voit un avenir "structurellement rentable"

 |  | 515 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Rafael Marchante)
La Commission européenne a validé l'aide du gouvernement belge à Brussels Airlines de 290 millions d'euros. Cette somme s'ajoute aux 170 millions d'euros apportés par son actionnaire à 100%, Lufthansa. Le gouvernement belge par ailleurs obtenu le maintien de la marque Brussels Airlines et du siège social à Bruxelles.

Brussels Airlines ne rejoindra pas l'emblématique Sabena au cimetière des transporteurs aériens. Née sur les cendres de Sabena en 2001 (emportée par la déroute de son actionnaire Swissair), Brussels Airlines survivra au Covid-19.

La Commission européenne a validé ce vendredi l'aide du gouvernement belge au transporteur aérien à hauteur de 290 millions d'euros, laquelle s'ajoute à l'enveloppe de 170 millions d'euros apportée par Lufthansa, la maison-mère de Brussels Airlines.

Egalement propriétaire de Swiss et d'Austrian Airlines, l'aide publique reçue par l'ensemble du groupe allemand s'élève à près de 11 milliards d'euros :...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/08/2020 à 9:35 :
Où quand les "victoires" empestent la défaite.

Vite un frexit.
a écrit le 22/08/2020 à 23:16 :
Le principal c'est d'attirer des actionnaires sinon on n' en voit pas la finalité!
a écrit le 22/08/2020 à 18:12 :
Pendant les quarante années qui suivirent la perte du Congo la défunte Sabena n'avait connu au total que trois ou quatre exercices à l'équilibre. Sa grande spécialité était de tailler des croupières à ses voisins français ou néerlandais en pratiquant un dumping forcené sur leurs marchés, la Belgique mettant au pot pour renflouer. Depuis la reprise par le groupe Lufthansa, la situation n'a guère changé, mais manifestement on a à nouveau réussi à persuader une Commission déjà un peu borgne de fermer les deux yeux.
a écrit le 21/08/2020 à 19:13 :
Je les trouve bien optimistes.
"Structurellement rentable", c'est encore un "truc" où on n'y est pas !
En Français compréhensible:
"Une couillonade".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :