Contrôle technique des deux-roues motorisés : gêné, le gouvernement tente de rassurer les motards

Sale temps pour les motards : après le stationnement payant à Paris, la décision du Conseil d'Etat vient d'imposer au gouvernement de réinstaurer un contrôle technique des deux-roues motorisés. Clément Beaune, le ministre des Transports, promet un dispositif « le moins pénalisant possible ».
(Crédits : GEERT DECLERCQ)

Le gouvernement va « très probablement » instaurer un contrôle technique pour les deux-roues, conformément à la décision prise lundi par le Conseil d'Etat, mais il devra être « le moins pénalisant possible » pour les motards, a indiqué mardi le ministre délégué aux Transports Clément Beaune. « Il faudra très probablement mettre en place un contrôle technique », a reconnu le ministre sur France 2.

« Une fois qu'on a dit « potentiellement un contrôle technique », il y a des modalités, tout ça peut être discuté », a-t-il ajouté, annonçant « une concertation dès la fin de semaine » avec les associations de routards et de sécurité routière. La règlementation européenne laisse « une marge de manoeuvre importante » aux gouvernements, a estimé le ministre, évoquant « quelque chose qui soit le moins pénalisant possible ». « Ses modalités, son calendrier, restent à définir », a-t-il noté. « Je crois qu'il faut qu'on soit raisonnable et proportionné », a-t-il insisté.

Le Conseil d'Etat a réinstauré lundi le contrôle technique pour les deux-roues, dont l'application était prévue début 2023 avant son annulation par le gouvernement, indiquant toutefois que cette mesure pourrait être « échelonnée dans le temps ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 02/11/2022 à 9:43
Signaler
Je comprends la haine que peuvent avoir les urbains vis-à-vis des 2roues bruyants en ville. En tant que motard, je regrette que certains croient encore que "le bruit sauve",.. Néanmoins, la mesure ne s'applique qu'aux 2roues de plus de 125 cm3, soit...

le 02/11/2022 à 10:37
Signaler
Ah parce qu'en plus ça ne s’applique même pas aux pétarous... La vache ils ne savent plus quoi inventer pour nous faire ch.. Scandaleux, on voit que la moto c'est trop dangereux pour ces pleutres de technocrates européens qui formatent nos vies, des ...

à écrit le 02/11/2022 à 9:38
Signaler
Ma cousine s'est mise il y a quelques années à la moto, ma cousine de 62 ans hein, et elle s'est trouvée une magnifique honda 700 qui consomme 3.5 litres aux cents kilomètres. Le contrôle technique sur les motos est autant une aberration qu'une vérit...

à écrit le 01/11/2022 à 23:13
Signaler
L'argumentaire de la décision du CE est "surprenant". Il y est question d'environnement, qui aurait nécessité une consultation préalable à la suppression du CT, alors que la directive de 2014 ne vise que la sécurité routière. Le CE estime, sans légit...

à écrit le 01/11/2022 à 18:38
Signaler
Le Conseil d’État juge que la suppression de cette obligation de contrôle technique périodique des deux-roues motorisés aurait dû être précédée d’une participation du public, conformément aux dispositions de la loi prises en application de la Charte ...

à écrit le 01/11/2022 à 18:29
Signaler
Les sauvageons sans casque, gant et blouson renforcé en scooter de 50 cm3 à pot d'échappement bruyant au pied des tours HLM pas concernés... Merci Abraracourcix!

à écrit le 01/11/2022 à 16:56
Signaler
@ Eric : double peine.... Quand on a deux voitures, on a deux contrôles; normal.... Il semble qu'être motard handicape la raison !

à écrit le 01/11/2022 à 12:19
Signaler
« le moins pénalisant possible » pour les motards, alors que pour les automobilistes c'est tout le contraire, de plus en plus pénalisant et onéreux. Les deux roues pourront continuer de circuler avec des pots d'échappement illégaux et très bruyants e...

le 01/11/2022 à 12:57
Signaler
@cloclo87 S'il ne devait y avoir qu'un contrôle sur les 2 roues, ce serait celui sur le bruit. J'habite une région de montagnes et UNE seule moto à 10 km en contrebas pollue toutes les montagnes autour jusqu'à 3000m d'altitude ...et sans doute plus...

le 01/11/2022 à 16:15
Signaler
La plupart des motards ont aussi une voiture, donc en ce qui les concerne, c'est la double peine. De plus croire que le contrôle technique va éliminer les pots trafiqués est illusoire, un pot se démonte en 5 minutes et les motards ont l'habitude de ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.