Et si Norwegian desservait les Antilles au départ de Paris ?

La compagnie low-cost utilisera les 9 Boeing B787 qu'elle recevra en 2017 pour ouvrir de nouvelles lignes entre l'Europe et les Etats-Unis mais aussi vers les Caraïbes. Rares routes long-courriers à plus d'un million de passagers à l'année, les lignes reliant la métropole à la Martinique et à la Guadeloupe font partie des lignes à l'étude. Norwegian dessert déjà les Antilles françaises au départ des Etats-Unis.
Fabrice Gliszczynski
L'hypothèse d'une desserte des Antilles françaises n'est pas à exclure, vu l'importance de ce marché.
L'hypothèse d'une desserte des Antilles françaises n'est pas à exclure, vu l'importance de ce marché. (Crédits : © TT News Agency / Reuters)

L'annonce de l'arrivée, en juillet prochain, de Norwegian entre Paris (CDG) et les Etats-Unis a fait grand bruit. Mais le développement que prépare la low-cost norvégienne pour 2017 et les années suivantes pourrait en faire davantage encore. En effet, la compagnie utilisera les 9 nouveaux B787 qu'elle recevra en 2017 pour ouvrir de nouvelles lignes entre l'Europe et les Etats-Unis mais aussi les Caraïbes. Le renforcement de l'offre sur Paris est dans les cartons. Et, dans ce cadre, l'hypothèse d'une desserte des Antilles françaises n'est pas à exclure, vu l'importance de ce marché. D'autant plus que la compagnie a déjà commencé à desservir les Antilles au départ des Etats-Unis. Le trafic entre la métropole à la Guadeloupe et la Martinique dépasse en effet le million de passagers sur chacune des deux îles.

«C'est un gros marché. Cela peut faire partie du plan, mais rien n'est décidé», expliquait à "La Tribune" Thomas Ramdalh, le directeur commercial de Norwegian lors de son passage à Paris le 18 février dernier.

Ciel ouvert

Même si la Norvège ne fait pas partie de l'Union européenne, elle est rattachée au marché européen du transport aérien, lequel est entièrement libéralisé depuis vingt ans. Norwegian peut donc ouvrir des vols intra-européens comme bon lui semble, et donc se positionner sur des lignes vers les Antilles françaises au départ de Paris.

C'est d'ailleurs en raison de ce statut que la compagnie peut ouvrir des lignes entre l'Europe et les Etats-Unis. Depuis l'accord de ciel ouvert de 2008, cet espace est en effet entièrement libéralisé. N'importe quelle compagnie européenne peut desservir n'importe quelle ville aux Etats-Unis au départ de n'importe quel aéroport européen. Et vice versa. Selon Thomas Ramdalh, Porto Rico fait partie de cet accord et Norwegian aurait également la possibilité de la desservir au départ de Paris.

Pour l'heure, rien n'est arrêté. Mais, comme le soulignent plusieurs observateurs:

«Il n'y a pas beaucoup de lignes long-courrier avec un potentiel aussi important que les Antilles françaises au départ de Paris.»

Guerre des prix

Si Norwegian devait un jour se positionner sur les Antilles, la guerre des prix serait terrible avec les autres opérateurs déjà en place (Air Caraïbes, Air France, Corsair, XL). Pour mémoire, la compagnie a lancé, il y a moins d'un mois, Paris-New York avec des prix d'appel de 179 euros TTC l'aller simple.

En 2012, la compagnie à bas coûts française, XL Airways, avait cassé les prix en déboulant sur les Antilles avec un prix d'appel de 399 euros TTC aller-retour, un tarif 30% moins cher que les prix pratiqués à l'époque. Les concurrents s'étaient tous alignés. Au bout d'un an, XL avait dû réduire la voilure.

En 2003, avant de mourir, Air Lib avait quant à elle commercialisé les Antilles à 99 euros l'aller simple au départ de Paris.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 10/03/2016 à 8:48
Signaler
@christophe Votre haine pathologique d'AF vous empêche de réfléchir. Concernant les tarifs, Lyonnais vous a répondu. Quant à moi, je parlais des compagnies desservant les Antilles, c'est à dire AF, mais également Air Caraïbes, Corsair et XL.

à écrit le 10/03/2016 à 2:08
Signaler
Un desserte des Antilles par Norwegian serait fluctuante...peut-être 5 vols / semaine en periode haute et 1-2 vols / semaine (ou aucun) en période basse avec des tarifs équivalents des autres cies déjà présentes (AF, Air Caraîbes et Corsair n'ont pas...

à écrit le 09/03/2016 à 17:59
Signaler
En prenant comme base de prix l'équivalent proposé par Norwegian sur JFK, cela fait quasiment 360€ l'aller/retour. A cela, il faudra ajouter le prix d'un bagage en soute à l'aller et au retour, le prix des repas, des boissons et des divertissements e...

le 09/03/2016 à 18:27
Signaler
Excusez moi mais entre payer 600 euros au moins chez Air France avec des grèves récurrentes, un personnel arrogant et pas aimable, mon choix est vite fait. Tant qu'AF ne voudra pas se réformer en supprimant plus d'emplois je volerai chez la concurren...

le 09/03/2016 à 19:10
Signaler
Tout est dit dans cet article. http://m.deplacementspros.com/Norwegian-le-buzz-du-bas-tarif-ne-supporte-pas-la-realite-du-test_a36870.html J'imagine meme pas le bordel a bord de ce genre de vol. Chacun avec son piquenique, son coussin perso etc etc...

le 09/03/2016 à 20:45
Signaler
Site AirFrance.fr : rubrique promotions/caraïbes : aujourd'hui, on peut réserver Fort de France et Pointe à Pitre pour 431€ AR bagages compris et repas compris... parler de 600€, ça ne correspond pas aux prix que l'on peut obtenir ! Après, si vous vo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.