La compagnie Virgin Atlantic bientôt introduite en Bourse ?

Selon la presse britannique, l'opération pourrait avoir lieu à l'automne sur la place de Londres. L'entreprise détenue à 51% par son fondateur milliardaire et à 49% par la compagnie américaine Delta Airlines se positionne pour profiter du rebond du trafic aérien avec la sortie progressive de la crise sanitaire.

2 mn

La compagnie fondée en 1984 verrait vraisemblablement la part de Richard Branson au capital passer sous la barre des 50%.
La compagnie fondée en 1984 verrait vraisemblablement la part de Richard Branson au capital passer sous la barre des 50%. (Crédits : Reuters)

La compagnie aérienne Virgin Atlantic de l'homme d'affaires britannique Richard Branson prépare son entrée en bourse à Londres, a affirmé la chaîne Sky News samedi. Jointe par l'AFP, la compagnie s'est refusée à tout commentaire sur des "spéculations".

Selon Sky News, la compagnie, qui a bénéficié il y a cinq mois d'une injection de capital de 160 millions de livres sterling (118 millions d'euros), mise sur un rebond du trafic transatlantique après la pandémie de coronavirus. La chaîne cite des sources à la City selon lesquelles le projet a rencontré une réponse positive, et évoque une possible annonce à l'automne. Selon elle, les banques Citi et Barclays seraient en charge du dossier.

Une lourde perte en 2020

La compagnie fondée en 1984 verrait vraisemblablement la part de Richard Branson au capital passer sous la barre des 50%. Le milliardaire de 71 ans, qui a fait un voyage dans l'espace le mois dernier, détient actuellement 51%, les 49% restants sont détenus par la compagnie américaine Delta Airlines.

Durement frappé comme l'ensemble du secteur par la pandémie, Virgin Atlantic a enregistré une perte avant impôts de 659 millions de livres sterling (777 millions d'euros) en 2020, année la "plus difficile" de son existence, avec une chute de 80% de son nombre de passagers.

En mai 2020, La compagnie aérienne britannique avait annoncé la suppression de 3.150 emplois et le déplacement de ses opérations de l'aéroport de Gatwick vers celui d'Heathrow, également à Londres, pour tenter de surmonter la crise du transport aérien provoquée par la pandémie de nouveau coronavirus.

En juillet 2017, dans le cadre d'un vaste schéma d'alliances commerciales et capitalistiques impliquant également la compagnie américaine Delta, une prise de participation d'Air France-KLM dans le capital de Virgin Atlantic à hauteur de 31% avait été envisagée, avant d'être abandonnée  unilatéralement par Virgin Atlantic en 2019.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 08/08/2021 à 9:50
Signaler
L'économie sous perfusion d'argent public. Vous me direz une de plus ou une de moins... Notre système est une imposture totale. L'empire des faibles qui détruisent le monde en ronflant.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.