"Qui vous dit qu'en 2029, il n'y aura pas de loi climat qui interdira de faire des lignes de TGV" ? (PDG d'ADP au Paris Air Forum)

Alors que la loi climat va interdire certains vols intérieurs pour des raisons écologiques, Augustin de Romanet, le PDG du groupe ADP, place de grands espoirs dans les avions électriques, dont la mise en service à l'horizon 2028 permettrait d'assurer des vols de courte distance sur le réseau domestique. Augustin de Romanet s'est exprimé ce lundi à l'occasion d'un débat sur l'intermodalité au Paris Air Forum.
Fabrice Gliszczynski

3 mn

Alors que l'interdiction des vols intérieurs sur les axes assurés par le train en moins de 2h30 (hors vols vers les hubs comme Roissy) est en cours d'examen au Sénat, une question taraude bon nombre de professionnels de l'aérien. Qu'adviendra-t-il si l'aviation réussit sa décarbonation, grâce à l'utilisation d'avions à faible ou zéro émission de CO2 ? Reviendra-t-on en arrière ? C'est la question qu'a posée ce lundi au Paris Air Forum Augustin de Romanet, le PDG du groupe ADP, à l'occasion d'un débat sur l'intermodalité intitulé "Comment réconcilier le train et l'avion", auquel participaient également Anne Rigail, directrice générale d'Air France, Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF et Florent Menegaux, président du groupe Michelin.

Des avions électriques en 2028

Citant les convictions du constructeur d'avions légers Pipistrel de mettre en service des avions électriques avec 19 passagers en 2028, Augustin de Romanet a déclaré :

"Le fait que la collectivité nationale veuille freiner la carbonation de l'économie est une bonne idée. Mais qui vous dit qu'en 2029 il n'y aura pas de loi climat qui interdira de faire des lignes de TGV parce que la construction d'une ligne de TGV est très émettrice en CO2, et qu'on ne privilégiera pas l'avion électrique pour les courtes distances ?"

Les constructions des LGV (lignes à grande vitesse) sont souvent pointées du doigt par les professionnels du transport aérien. Leur bilan carbone est en effet souvent oublié par les partisans du train, à l'heure où le gouvernement, après quatre ans de pause sur les grands projets, a relancé la construction de lignes à grande vitesse, en annonçant en mai un financement pour la ligne Bordeaux-Toulouse et en accélérant Montpellier-Béziers.

Pour Augustin de Romanet, les avions électriques seraient une bonne chose pour les petits aéroports.

"Les avions électriques pourront être extrêmement utiles pour aller d'un point à un autre du pays sans beaucoup de contraintes. Pour aller de Lannion à Auxerre, il vaudra mieux prendre l'avion électrique que le TGV', a-t-il dit.

La décarbonation de l'aéronautique sera plus rapide que dans l'automobile

Augustin de Romanet n'a pas caché sa confiance sur la capacité du secteur aéronautique à réussir sa décarbonation.

"La direction est très claire. Il y aura des avions électriques pour les courtes distances, des avions propulsés à l'hydrogène sur les moyennes distances et des avions propulsés par des carburants durables sur les longues distances", a-t-il fait valoir.

Dans le dernier numéro de la Revue T de la Tribune, il avait déjà déclaré :  "il aura fallu un quart de siècle à l'automobile pour passer des combustibles fossiles à l'électrique. Il en faudra beaucoup moins pour que l'aérien échange une propulsion à 100% au kérosène au profit de l'hydrogène et des carburants durables."

Lire aussi 4 mnAirbus et Safran vont tester dès cette année un "avion vert", sans une goutte de kérosène

Fabrice Gliszczynski

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 23/06/2021 à 17:47
Signaler
Depuis le début de cette décision stupide d'interdire les lignes aériennes intérieures, j'ai toujours pensé qu'on était en pleine gestion ubuesque et administrative de l'écologie ... On aurait mieux fait de décréter, par exemple, que tout déplacemen...

à écrit le 23/06/2021 à 17:31
Signaler
"Qui vous dit qu'en 2029, il n'y aura pas de loi climat qui interdira de faire des lignes de TGV" Impossible,la sélection a déjà été faite : À quoi ressemble le voyageur type dans les TGV ? C’est la question à laquelle tente de répondre une enq...

le 18/07/2021 à 11:42
Signaler
Le TGV (l'avion aussi) ça sert beaucoup pour les déplacements professionnels (on avait un billet 1ère classe, cadre oblige, même si la 2nde pouvait nous convenir). Ai jamais pris le TGV pour les loisirs, ai ma voiture, moins rapide, mais trajets plus...

à écrit le 23/06/2021 à 11:00
Signaler
"Qui vous dit que si ma tante en avait ce serait mon oncle"?

à écrit le 23/06/2021 à 8:09
Signaler
Et pourquoi pas ? Il y a tant de décalage avec la réalité économique de nos soit disant écolos entre parenthèse tous gauchos comme si l écologie n'était que l apanage de cette pensée... Quand on voit que les créneaux avions Francais cédés par Air Fr...

à écrit le 22/06/2021 à 18:12
Signaler
Interroger le pdg d'ADP sur ce genre de questions c'est comme demander a 40 millions d'automobiliste ce qu'il pensent des ZFE, il y a un énorme biais ... Toutefois, ils semblent tous avoir leurs business plans parfait, en avant la transition énergét...

à écrit le 22/06/2021 à 15:25
Signaler
En 2029, la dictature racialo-ecologiste aura pris le pouvoir. Elle interdira les liaisons ferroviaires dont l'électricité est issue des centrales nucléaires, interdira les rames mixtes et plantera des éoliennes tout au long des lignes de chemin de f...

le 22/06/2021 à 20:42
Signaler
Merci pour ce commentaire qui m'a bien fait rire !

à écrit le 22/06/2021 à 14:19
Signaler
En 2029, il sera trop tard pour une loi climat! C'est en 2022 qu'il faut planifier notre futur!

à écrit le 22/06/2021 à 13:23
Signaler
Perso je pense à des avions de plus petite taille :100 places, monocouloir tout temps tout tarmac comme le dernier avion russe capable d'utiliser les plus de 460 aérodromes français hors militaires. Evidement électriques et évidement automatiques, ...

le 22/06/2021 à 14:00
Signaler
On peut toujours rêver, bien sûr. Le dernier avion russe comme vous dites est de la classe d'un A321 donc, merci, on a déjà en stock. Le léger détail est qu'il brûle du kérosène, comme tout le monde. D'ailleurs les moteurs sont faits en coopération a...

le 22/06/2021 à 14:17
Signaler
L avion électrique ? Faudrait déjà une démultiplication de aérodrome par préfecture ( qui n sexiste pas à l heure actuelle) des transports reliant les centre villes à l aéroport , un tgv c est 800 passagers l’ avion tel que vous le décrivez 100-150…

à écrit le 22/06/2021 à 12:59
Signaler
Le débat, c'est la place des transports, pas seulement en termes d'émetteurs de pollution, mais de leur finalité, de leur utilité. Le transport de masse sera au centre des débats parce qu'il concentre toutes les problématiques environnementales...e...

à écrit le 22/06/2021 à 12:19
Signaler
penser qu on sera capable de produire en serie des avions electrique en 2029 (soit dans moins de 10 ans) est du delire ! On est incapable aujourd hui de faire un seul prototype d avion electrique. Il y a plein d eparametre non maitrisé donc si on ar...

le 22/06/2021 à 23:29
Signaler
Ben il y a des projets en cours avec une hélice avec une forme inhabituelle à l'arrière, on suppose 600 km/h ce qui ferait pas tellement moins qu'à réaction, pour les accus on attend la fabrication en série des mégacondensateurs au graphène ou alu g...

à écrit le 22/06/2021 à 12:07
Signaler
La probabilité est très forte que l'interdiction de nouvelles lignes TGV soit prise. Sur le fond, cela se comprend, très polluant une ligne ferroviaire. Mais cela souligne aussi le fait que derrière les EEL and co se cachent en fait des partisans de ...

le 22/06/2021 à 23:04
Signaler
J'avoue avoir été intéressé par la ligne lgv le mans Rennes, mais quand j'ai vu les dégàts invraisemblables dans des régions de bocage reliées par plein de chemins et de petites routes toutes coupées un pont tous les 10 km, les collines à moîtié dé...

à écrit le 22/06/2021 à 10:58
Signaler
"Qu'adviendra-t-il si l'aviation réussit sa décarbonation, grâce à l'utilisation d'avions à faible ou zéro émission de CO2 ?" les gens ne parleront plus de CO2 mais d'énergie, "ça consomme trop de courant pour les charger". Il suffit de trouver le b...

le 22/06/2021 à 14:04
Signaler
Sans rien vouloir enlever aux mérites de M. Thébault veuillez noter que les hydrofoils remontent à 1894. Il est donc légèrement abusif de le considérer comme l'inventeur du concept. Quant aux Taxis bulle, il est vrai que l'on n'en croise guère sur la...

à écrit le 22/06/2021 à 10:57
Signaler
Des avions commerciaux en 2028, c'est aussi improbable que de prévoir des touristes sur Mars en 2050. On peut toujours dépenser en recherche et développement, cela occupe des ingénieurs et l'argent coule à flot puisque nos énarques sont des littérair...

le 22/06/2021 à 12:50
Signaler
Je ne sais pas d'où vous tenez vos sources sur sea bubbles ? Déjà , Alain Thébault est l'inventeur des hydrofoils qui équipent les bateaux de course à l'heure actuelle . Nous avons pu suivre les années de développement sur l'excellente émission thal...

le 22/06/2021 à 18:59
Signaler
Je ne remets pas en cause la théorie de l'hydrofoil, mais ces fumeux sea bubbles que l'on devait voir sur la Seine, en 2017 puis 2020 ne verront jamais le jour car le coût de transport est dissuasif. L'énergie électrique pour faire déjauger un engin ...

à écrit le 22/06/2021 à 10:45
Signaler
L'UMPSLV ne reviendra jamais en arrière car la désindustrialisation du pays est une priorité pour se vassaliser à la Chine...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.