Transavia : l'appel à la grève est suspendu

Le SNPNC a suspendu l'appel à la grève les 7 et 8 novembre des hôtesses et stewards de Transavia.
(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

L'appel à la grève les 7 et 8 novembre des hôtesses et stewards de Transavia, la filiale low cost d'Air France, "contre la course à la précarisation" est suspendu, a annoncé lundi soir le SNPNC-FO, le syndicat minoritaire qui en était à l'origine.

Cet appel à la grève, lancé jeudi dernier, était une première chez Transavia.

Dans un communiqué, le SNPNC-FO annonce qu'il "suspend" son mouvement de grève, prenant acte de la décision du syndicat majoritaire, le SNPNAC, "qui s'est finalement rétracté et a indiqué ce jour qu'il ne signerait pas l'accord de contribution à l'amélioration des performances économiques de Transavia France".

"Pas le choix"

Le SNPNC-FO avait appelé à la grève pour dénoncer un projet de la direction de "supprimer l'augmentation annuelle contractuelle de 2%", "seule garantie d'évolution" des salaires, ainsi que "divers procédés" pour "amputer la rémunération des hôtesses et stewards en matière d'heures complémentaires et supplémentaires".

Il fustigeait une "course à la précarisation des conditions de travail et de rémunération des hôtesses et stewards du groupe AF-KLM".

"On avait appelé à la grève vraiment parce qu'on n'avait pas le choix", a dit à l'AFP Grégoire Jacta, délégué du SNPNC-FO. "On ne veut pas abîmer l'image de notre entreprise", a-t-il ajouté.

Dans son communiqué, le syndicat écrit que la direction est "pour l'instant dans l'incapacité d'appliquer son accord", mais "rien n'indique qu'elle abandonne définitivement ce  projet", poursuit-il, en soulignant qu'il "active la clause de veille sociale" pour les trois semaines à venir.

"Si la direction maintient ses exigences démesurées", le SNPNC indique qu'il "n'exclut pas de déposer un nouveau préavis".

Une réunion direction-syndicats (SNPNAC, majoritaire, et SNPNC-FO) est prévue ce mardi.

(AFP)

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.