Nouveaux smartphones 5G : les défis du reconditionnement et du recyclage

 |  | 842 mots
Lecture 5 min.
Apple, qui entend réduire à zéro son impact sur le climat d'ici 2030, a annoncé mardi que les nouveaux iPhone utiliseront pour la première fois des terres rares recyclées à 100% dans tous les aimants, notamment ceux du nouvel appareil photo.
Apple, qui entend réduire à "zéro" son impact sur le climat d'ici 2030, a annoncé mardi que les nouveaux iPhone "utiliseront pour la première fois des terres rares recyclées à 100% dans tous les aimants", notamment ceux du nouvel appareil photo. (Crédits : BROOKS KRAFT/APPLE)
L'arrivée sur le marché de centaines de millions de nouveaux appareils inquiète les ONG. Les opérateurs multiplient les engagements.

Comment limiter l'empreinte environnementale des smartphones alors que des centaines de millions d'appareils 5G s'apprêtent à inonder le marché ? Dans le sillage du gouvernement français, opérateurs et entreprises spécialisées accélèrent dans le recyclage et le reconditionnement pour allonger la durée de vie des mobiles.

Les analystes sont unanimes: le nouvel iPhone, présenté mardi par Apple, est le "catalyseur" qui manquait pour lancer le boom des smartphones 5G. Pile au moment où la nouvelle génération de téléphonie mobile commence à prendre forme avec des premières offres commerciales effectives d'ici la fin de l'année. De quoi accélérer le phénomène de renouvellement des terminaux, qui représentent déjà 80 % de l'empreinte environnementale du numérique, selon un rapport du Sénat, et une hausse mécanique de la consommation des ressources naturelles, craignent plusieurs ONG et associations de défense de l'environnement.

Lire: Obsolescence programmée: "Les nouveaux iPhone montrent qu'Apple persiste"

...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2020 à 9:40 :
Apple n'est pas forcément un bon exemple, encore moins le modèle à 2000 euros, leur modèle économique étant le moins mauvais même des constructeurs de smartphones, ils ont fait de leurs téléphones comme on fait et achète des bijoux.

Ils ne sont pas les meilleurs technologiquement, les coréens sont plus performants mais on su parier sur la fiabilité de leurs machines les faisant payer très cher cela incite le consommateur à ne pas le jeter de suite.

Même les vieux iphones se revendent encore un bon prix, il est évident que leur durée de vie est bien supérieure à celle des chinois qui font du pas cher mais qui vaut pas beaucoup plus en fiabilité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :