L'immobilier dope les bénéfices de JPMorgan

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La première banque des États-Unis a réalisé un bénéfice net de 5,71 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 34% sur un an.

JPMorgan se félicite d'un "record". La première banque outre-Atlantique a annoncé vendredi un bénéfice de 5,7 milliards de dollars au titre du troisième trimestre. Celui-ci s'affiche en hausse de 34% sur un an. Il est meilleur qu'attendu, grâce à une hausse du chiffre d'affaires et une baisse des provisions pour pertes.

De fait, les résultats du trimestre comportent de nombreux éléments exceptionnels. Le bénéfice par action ressort à 1,36 dollar, hors éléments exceptionnels. Sachant que les analystes tablaient en moyenne sur 1,21 dollar. Le chiffre d'affaires, lui, a augmenté de 6% sur un an à 25,1 milliards de dollars. Ici aussi, c'est mieux que les 24,5 milliards de dollars prévus par les analystes en moyenne.

"Une solide performance"

De plus, la banque d'investissement a vu ses recettes progresser de 37% sur un an à 1,4 milliard de dollars. Tandis que celles de transactions en propre ont bondi de 49% et celles de prêts immobiliers de 72%. A l'inverse, le courtage d'actions a vu son chiffre d'affaires chuter de 25% sur un an, et les provisions pour pertes liées aux prêts ont reculé de 26% à 1,8 milliard de dollars.

Dans un communiqué, Jamie Dimon, le PDG de la banque, s'est réjoui d'"une solide performance à travers toutes (ses) activités au troisième trimestre". Il a notamment souligné notamment de bons résultats liés au courtage obligataire, à la hausse des dépôts, des prêts aux entreprises et des prêts immobiliers. "Nous estimons que le marché immobilier a repris", a fait valoir Jamie Dimon, qui s'est dit "fier de la dynamique [observée] à travers [ses] activités".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2012 à 16:11 :
Quelqu'un pour m'expliquer en quoi cette situation est saine et normale ?
a écrit le 12/10/2012 à 14:36 :
Magique et magnifique... Dire que la FED rachète de la créance immobilière pour "aider" le secteur...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :