Les éconolinks : la Russie dans le monde, affaire Bettencourt, bank run, Volvo, taux d'intérêts...

 |   |  466  mots
Copyright Reuters. Pour sa première sortie officielle, Xi Jinping a choisi Moscou, dont la Chine convoite les richesses.
Copyright Reuters. Pour sa première sortie officielle, Xi Jinping a choisi Moscou, dont la Chine convoite les richesses. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La crise chypriote a braqué les projecteurs sur la Russie, qui détient une part non négligeable des actifs dans les banques de l'île. Très présent sur la scène économique et politique mondiale, ce très grand pays, riche de nombreuses ressources naturelles, attire la convoitise, à commencer par celle de la Chine, comme le raconte La Croix. L'objet du désir chinois : le gaz et le pétrole russes, entre autres. Le site La Russie aujourd'hui revient sur la success story de Rosnef, qui devient le plus grand producteur de pétrole mondial grâce au rachat de TNK-BP. Puissance économique en devenir, la Russie dispose aussi, selon Jol press, d'une grande influence, en partie grâce une diaspora puissante et bien organisée, disséminée dans de nombreux pays de Chypre aux Etats-Unis, en passant par Israël. Mais The Moscow Times remarque que l'ex-empire soviétique entretient des relations empreintes de méfiance avec les pays européens, qui regardent le « poutinisme » avec circonspection... sauf les partis d'extrême-droite.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Russes de tous les pays, une puissante diaspora. Depuis la chute de l'URSS, les Russes se sont installés dans de nombreux endroits du globe. Si certains ont élu domicile à Chypre, d'autres se sont installés aux Etats-Unis, en Israël ou encore au Royaume-Uni. Le point sur l'influence russe dans le monde par Jol Press.

Chine-Russie : un demi-siècle de relations tumultueuses. Pour son premier voyage à l'étranger, le nouveau président chinois Xi Jinping a choisi la Russie, un allié de circonstance face aux tensions avec le Japon et la suspicion américaine. Mais aussi un pays plein de ressources naturelles, dont la Chine a cruellement besoin, explique La Croix.

Le russe Rosnef, plus grand producteur de pétrole mondial. La compagnie a annoncé lundi la finalisation de son contrat sur le rachat de 100% de TNK-BP. La compagnie unifiée va produire environ 4 millions de barils par jour (206 millions de tonnes par an), ce sera le plus important volume au monde, raconte La Russie aujourd'hui.

Poutine, le modèle de l'extrême-droite européenne (en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :