Paris recycle plus efficacement ses déchets

La ville de Paris a décidé de recycler l'huile usagée des restaurants pour en faire du biocarburant et par ailleurs de transporter le verre collecté par voie fluviale.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Paris tente de polluer moins. Pour cela, la ville va mettre en place une double expérimentation écologique.

Les machines chargées de nettoyer les trottoirs seront équipées de biocarburant. Veolia va être chargée de récupérer l'huile alimentaire de fritures dans les restaurants et la transformer pour que les véhicules roulent avec un diesel mélangé avec 30% de biodiesel d'huile." Une façon astucieuse de nettoyer tout en recyclant nos déchets !" Dans un premier temps, seules 4 ou 5 laveuses seront équipées, a annoncé François Dagnaud, adjoint au maire de Paris chargé de la propreté et du traitement des déchets.

L'autre expérimentation concerne le transport fluvial. Le but est de transporter la collecte de verre usagé par voie maritime.  "Depuis 2002 et le passage de la collecte du verre en porte à porte, on est passés de 20.000 tonnes de verre collectés à un peu plus de 65.000 tonnes collectées par an" dans Paris, a déclaré Didier Dely, directeur général de la propreté et de l'eau à la ville de Paris.

Mais aujourd'hui, cette collecte se révèle polluante puisqu'elle nécessite 2.500 trajets en camions par an.  La mairie de Paris veut donc "voir si nous pourrions transporter tout ce verre par voie fluviale, jusqu'à l'usine de traitement dans l'Aisne (environ 160 km). Nous menons à partir d'aujourd'hui cette expérience en partenariat avec l'organisme Eco-Emballages".
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/02/2010 à 6:54
Signaler
Bientôt Marseille !? Pierre

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.