Marseille se couvre de panneaux solaires

 |   |  473  mots
Dans la cité phocéenne, les projets photovoltaïques foisonnent. Il y avait déjà le projet privé de grande centrale solaire sur les toits du Port autonome, quatre petites centrales photovoltaïques et une centrale au sol d'envergure sur des terrains municipaux. La ville récidive et affiche sa volonté de garder une longueur d'avance en accordant le développement de centrales sur 115 bâtiments publics à 5 sociétés, pour une puissance cumulée de l'ordre de 13 MW.

Dans la cité phocéenne, les projets photovoltaïques foisonnent. Il y avait déjà le projet privé de grande centrale solaire sur les toits du Port autonome, quatre petites centrales photovoltaïques et une centrale au sol d'envergure sur des terrains municipaux. La ville récidive et affiche sa volonté de garder une longueur d?avance en accordant le développement de centrales sur 115 bâtiments publics à 5 sociétés, pour une puissance cumulée de l?ordre de 13 MW.
 

90 millions d'euros d'investissement total
 

GDF SUEZ, Solairedirect, Yomatec, Tenergie et EDF Energies Nouvelles développeront ces centrales solaires sur plus de 150.000 m2 de toitures publiques (gymnases, écoles et crèches, bâtiments des marins pompiers de Marseille...). L?ensemble de l?investissement représente un montant cumulé d?environ 90 millions d?euros.
Ces centrales devraient délivrer une production cumulée de 15 GWh par an, soit la consommation d'environ 7.000 ménages. Leur mise en exploitation est prévue au plus tard fin 2011.

26 millions d'euros de revenus sur 20 ans pour la ville

La ville de Marseille percevra des revenus cumulés à hauteur de 26 millions d'euros sur 20 ans, versés sous forme de loyers et de contribution en nature (réhabilitation et entretien de l?étanchéité induite par ce type d?installation).
"Les cinq sociétés installeront des panneaux solaires du français Photowatt pour répondre à une volonté de la ville", explique Hélène Venturino, conseillère municipale déléguée aux énergies renouvelables.
Tous ces développements font suite à un appel à projets lancé en juin 2009 pour lequel sept sociétés ont été retenues. A côté des 5 sociétés déjà engagées, la ville de Marseille doit encore approuver deux conventions concernant les deux derniers opérateurs, pour quelques dizaines de toitures publiques restantes.

Déjà plusieurs autres projets en route

"C?est la 4ème opération d?envergure dans le domaine photovoltaïque pour Marseille, souligne Hélène Venturino. La ville s?est déjà engagée au côté d?EDF Energies Nouvelles pour le développement d?une ferme photovoltaïque au sol de 10 MW sur un terrain mitoyen de la décharge d?Entressen." La construction de cette centrale devrait commencer fin 2010 pour une mise en service en 2011.
Marseille a également impulsé le développement de 6.000 à 7.000 m2 de toitures photovoltaïques sur le site de la Belle de Mai. Et 6.000 m2 de toitures solaires supplémentaires ont été développés sur trois groupes scolaires. Tous ces projets sont menés par EDF Energies Nouvelles.
"D?ici moins de deux ans, ce sont 270.000 m2 de panneaux photovoltaïques qui seront installés sur des propriétés de la ville, pour une production d?énergie propre de 40 GWh par an, soit les besoins de 20.000 habitants", conclut Hélène Venturino.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2010 à 18:11 :
Données en mégawatts (MW ) au lieu de GW !
a écrit le 16/05/2010 à 15:24 :
c'est bien mais c'est toute la côte d'azur qui devrait le faire !! avis à nos dirigeants

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :