BMW X1 ou la sportivité appliquée au SUV

La deuxième génération du X1, pionnier des SUV premium compacts, se caractérise par une puissante motorisation. Assortie d'une transmission intégrale efficace, la conduite se veut sportive et souple à la fois. Le tout servi dans un écrin chic et sobre à la fois, mais aux finitions pas toujours heureuses...
Nabil Bourassi
Le dynamisme du BMW X1 le distingue de ses concurrentes et offre une conduite sportive remarquable.
Le dynamisme du BMW X1 le distingue de ses concurrentes et offre une conduite sportive remarquable. (Crédits : DR)

A première vue, on s'interroge sur cette silhouette mi-break mi-SUV. Sa garde au sol relevée plaide assurément pour son allure de baroudeuse, mais son coffre un peu carré prolonge la carrosserie à la manière d'un break.

Démarrage canon

Finalement, la sportivité de la conduite du X1 ne laisse plus place au doute. Nous sommes non seulement à bord d'un SUV, mais un SUV signé BMW. Le X1 xdrive 20d de 190 chevaux diesel que nous avons essayé offre une excellente dynamique de conduite. En agglomération ou sur autoroute, le X1 démarre sans hésitations, telle une fusée.

En boite automatique, les vitesses sont franchies sans le moindre à-coup. Pour compléter le tableau, le X1 offre une excellente tenue de route grâce notamment à l'efficacité de la transmission intégrale du système Xdrive, ce qui améliore nettement encore l'agrément de conduite.

La fête est toutefois un peu gâchée par une acoustique pas très agréable et des suspensions de qualité moyenne. Quitte à profiter d'une voiture dynamique autant l'accompagner d'une ambiance à bord confortable. Ainsi, au bruit s'ajoute des suspensions trop fermes au freinage, et des vibrations trop fortes pendant la conduite.

Un intérieur bien dessiné, mais des finitions moyennes

Heureusement, BMW se rattrape avec cette planche de bord bien dessinée. Ce toucher bois très bien assorti avec le reste de la planche de bord confirme l'ambiance chic et sobre de l'habitacle. Les finitions sont de bonne facture mais pas non plus exceptionnelles. Le niveau d'équipement laisse aussi à désirer.

La vue à 360° pour les manœuvres difficiles manque. Nous avons cherché en vain, le signal d'angle mort qui aurait pu compenser un rétroviseur un peu étroit. Enfin, le régulateur de vitesse adaptatif est intégré dans le pack safety advanced à 1.250 euros.

On espérait qu'il fasse logiquement parti du pack Safety (à 750€) et qui comprend l'avertisseur de franchissement de ligne, l'anti-collision, l'indicateur de vitesse en vigueur...

Une concurrence aiguisée

BMW donne un digne successeur à son X1 écoulé à 750.000 exemplaires dans le monde. La première génération avait défriché un segment, qui depuis, s'est étoffé d'une féroce concurrence : Audi Q3, Land Rover Evoque, Mercedes GLA... Mais sa ligne chic mais pas bling bling, sa conduite assurément sportive distingue ce SUV de qualité signé BMW.

BMW X1 vue de profil. Ses lignes fluides allonge la carrosserie. Sa carrosserie arrière rappelle la silhouette d'un break.

BMW X1

La motorisation puissante et efficace, conjuguée à une transmission intégrale, confère au X1 son statut de baroudeuse sportive

BMW X1

Intérieur chic et sobre à la fois, mais les finitions ne sont pas à la hauteur de certains modèles concurrents

BMW X1

BMW X1

Le coffre offre 480 litres ou 1350 litres sièges rabattus

BMW X1

Nabil Bourassi

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 05/12/2015 à 16:28
Signaler
Ce n'est pas l'avis d'autres journalistes de la presse spécialisé, qui trouve cette version très agréable et compétitive. Quant à la ligne, un SUV, c'est une boite à chaussures avec des arrondis, mais les gouts et les couleurs...

à écrit le 05/12/2015 à 13:01
Signaler
De toutes manières, les Français n'ont plus d'argent pour s'acheter des BMW même en petits modèles... Il ne peuvent que rêver....

le 05/12/2015 à 19:13
Signaler
À bon ... Ne prenez pas vos désirs pour des réalités ... Beaucoup de français peuvent ce payer ce qu'il veulent ( vous en doutez ?) ... Plus y a de pauvres , plus y a de riches et apparemment vous n'êtes pas dans cette catégorie .

à écrit le 05/12/2015 à 11:27
Signaler
"BMW X1 vue de profil. Ses lignes fluides allonge la carrosserie. Sa carrosserie arrière rappelle la silhouette d'un break." NON MAIS C'EST UNE BLAGUE J'ESPÈRE !?!?!!!! Vous montrez la photo d'un X1 E84 !!! C'est vraiment lamentable... Le niveau ...

le 05/12/2015 à 12:09
Signaler
Exactement. De toute façon le journaliste parle pour ne rien dire... Il prend 2/3 photos du dossier presse ou sur le web et voilà. A-t-il conduit le véhicule??? Bonne question...

le 06/12/2015 à 13:59
Signaler
+1 l'article relève de l'amateurisme... Des photos de l'ancienne génération qui lui ressemblait à un Break surélevé contrairement au nouveau. Quand à la finition elle est excellente sans être "exceptionnelle" (ce n'est pas une Rolls ni une Bentley) e...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.