Peugeot 2008 : un mini-3008 au caractère apprivoisé

 |   |  536  mots
(Crédits : Peugeot)
Le nouveau petit SUV de Peugeot revient dans une version intégralement revisitée. Il reprend tous les codes du 3008 tout en gagnant en modernité. Mais à l'usage, la dynamique de conduite nous a paru plus tempérée au regard de ce à quoi nous avait habitué Peugeot...

Oubliez l'ancien 2008... Le nouveau petit SUV de Peugeot n'en a gardé que le nom ! Pour la marque au lion, cette refondation était salutaire si elle voulait creuser l'écart avec une concurrence bien plus agressive qu'il y a sept ans lors de son premier lancement.

Malgré le succès indiscutable de son prédécesseur, le nouveau 2008 devait se mettre au diapason du renouveau de la marque incarné par le 3008 et ainsi se repositionner sur un cahier des charges plus qualitatif...

Un mini-3008 ?

Et Peugeot a poussé la logique jusqu'au bout au point d'en faire un mini-3008. Le style est effectivement quasi-intégralement dupliqué. On retrouve ainsi les mêmes lignes boostées à la testostérone qui ont fait le succès du 3008. La signature lumineuse gagne néanmoins en caractère avec cette dent de sabre à l'avant qui complète les désormais célèbres griffes du lion à l'avant et à l'arrière.

Mais les flancs du 2008 sont plus galbés que chez son grand frère, et son toit fuyant, accentue le dynamisme de la ligne et ramasse la silhouette. Un bel effet sur route. Enfin, il est plus compacte, mais beaucoup moins que la génération précédente de 2008 puisque le nouvel opus gagne 15 cm à 4,30 mètres, ce qui le rapproche de son grand frère qui ne mesurera plus que 14 cm de plus.

Peugeot 2008

En outre, le nouveau 2008 intègre les dernières nouveautés de la marque dont le fameux système iCockpit 3D. Il s'agit du pack connu jusqu'ici (digitalisation des commandes, petit volant, tableau de bord virtuel et personnalisable...) et qui voit son tableau de bord passer en trois dimensions. Impossible de passer à côté de ce must absolu ! Les propriétaires de la génération précédente pourront également contempler le saut qualitatif des finitions intérieures. Contrairement à la 208, il sera également possible d'opter pour une sonorisation signée Focal.

Peugeot

Petit bémol, le conducteur ne semble pas avoir profité de l'allongement de la voiture. L'habitacle nous a paru trop étroit pour un SUV... Entre le réglage du siège et celui du volant pas très haut, on doit choisir entre son confort, ou la lisibilité du tableau de bord. Dommage...

L'agrément "Peugeot" pas au rendez-vous

Côté motorisation, le 2008 dispose de toute la panoplie des moteurs PSA. Mais, ni le 155 chevaux diesel, ni le 110 chevaux essence ne nous ont fait revivre l'expérience de conduite du 3008 ou même celui de la très récente 208. La direction s'est montrée tout à fait classique tandis que le toucher sur route nous a paru rugueux.

En revanche, le 2008 sera l'un des très rares SUV disponible en 100% électrique. Avec 310 km d'autonomie, le e-2008 répond à la plupart des usages du quotidien ce qui le rend très compétitif sans perdre ni en habitacle, en qualité de finition, ou dans le style...

Peugeot 2008

Car somme toute, le 2008 reste un SUV très bien fini, avec un design remarquable. Les finitions intérieures sont tout à fait convaincantes. Il lui manque simplement ce caractère qui ont fait le succès de son grand frère le 3008 et qui distingue la 208 du reste du segment.

Peugeot 2008

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2019 à 17:21 :
En attendant un 2008 hybride 180 cv (FCA) !
a écrit le 21/12/2019 à 12:29 :
La fabrication passe de Mulhouse à Vigo, donc non merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :