Peugeot 208 : coup de tonnerre dans le ciel convenu des citadines

 |   |  755  mots
(Crédits : Peugeot)
La marque au lion relance son best-seller dans une version totalement revisitée. Son style moderne et dynamique à la fois jure dans un segment allergique aux ruptures de style. Mais la nouvelle 208 ne se contente pas d'un style nouveau, elle offre un agrément de conduite qui la propulse parmi les meilleurs du marché, marques premiums comprises...

Trois ans après la surprise 3008 qui a bousculé le marché du SUV, Peugeot récidive cette fois sur le segment très figé des citadines. Après plusieurs générations au style immuable, la 208 revient dans un style totalement revisité sans pour autant verser dans l'agressivité des lignes du 3008. Cette nouvelle génération d'un modèle vendu à 22 millions d'exemplaires se veut challenger sur le style, mais également dans le repositionnement d'un segment réputé peu rentable. Une gageure!

Élégant et joyeux à la fois

Le génie des équipes design de Peugeot emmenées par Gilles Vidal a été de dessiner une voiture au style aussi joyeux qu'élégant : une silhouette toute en rondeur, un capot musclé mais pas trop, le tout agrémenté d'une signature lumineuse très caractéristique représentant les désormais traditionnelles griffes du lion à l'arrière, et des feux LED au sourire carnassier à l'avant. Le panneau noir qui ceinture le coffre relève le tout sur une tonalité très premium. Malgré son format compact, la nouvelle 208 a de l'allure, de l'élégance. Le choix de couleurs peut toutefois paraître un peu flashy, là où on aurait sûrement adoré des teintes plus sobres, plus classes. Un détail, les deux teintes de gris feront l'affaire.

Peugeot 208

A l'intérieur, la 208 marque encore l'écart sur la concurrence avec un habitacle très designé. On est comme enveloppé dans une cabine de pilotage avec cette planche de bord tantôt en carbone (finition Allure ou GT Line), on regrette toutefois ce plastique qui surplombe la planche de bord, mais qui s'orne de surpiqûres en finition GT Line. Les designers ne sont pas parvenus à intégrer l'écran tactile dans la planche de bord. Dommage ! Il reste néanmoins à portée de doigts. Et de toute façon, notre attention est totalement accaparée par le célèbre système iCockpit qui fait ici des merveilles : petit volant, tableau de bord entièrement digitalisé et avec effet 3D, une première absolue sur le marché ! Un regret néanmoins : la nouvelle 208 ne propose pas le système de son Focal. Même si les enceintes de série sont de très bonne qualité, cette absence est un coin enfoncé dans l'ambition premium du modèle...

Peugeot 208

Peugeot 208

Une conduite feutrée

Mais passons les hors d'œuvres pour en arriver au principal : l'agrément de conduite spectaculaire de la nouvelle 208. Sur la version essence 130 chevaux en boite automatique 8 rapports, le confort de conduite est absolu. Jamais le toucher de route, cher à la marque au lion, n'avait pris autant de sens. La version diesel fait monter ce confort un cran au-dessus. Si vous optez pour la boîte manuelle, vous serez surpris par la fluidité du passage des rapports et sa souplesse qui permet de ne pas être de façon intempestive en sur-régime ou en sous-régime... La direction accentue ce confort pour une conduite feutrée et zen.

Peugeot 208

Enfin, le vrai coup de bluff de la gamme moteur de la nouvelle 208 est bien la version 75 chevaux. Nous avions gardé un très mauvais souvenir de la 82 chevaux de la génération précédente, dès lors, la méfiance a présidé notre essai de ce tout petit 3 cylindres... La surprise est totale ! La 75 chevaux est très confortable et punchy, la boîte manuelle s'est montrée très souple, et le tableau de bord, pourtant entrée de gamme, est loin d'être scandaleux, au contraire!

Enfin... Le meilleur pour la fin... La nouvelle 208 est disponible dans une version 100% électrique! Avec 340 km d'autonomie, elle offre des prestations absolument compétitives par rapport aux concurrents. Par rapport à une version thermique, néanmoins, elle perd un peu de dynamisme notamment en raison du poids des batteries.

Mieux mais plus cher

Pour résumer, la Peugeot 208 est une immense bonne surprise qui emporte notre adhésion sans réserve : confortable, bien finie, bien dessinée, bien équipée... Évidemment, ces efforts ne sont pas gratuits, la grille tarifaire de la nouvelle citadine star s'adapte à son ambition premium avec un prix d'appel à 15.500 euros, soit plus de 2.000 euros supplémentaires par rapport à la génération précédente. Peugeot fait le pari que sa stratégie de repositionnement déliera les bourses notamment vers les gammes supérieures, à l'image de ce que le 3008 avait accompli. Selon nous, Peugeot a fait bien plus que repositionner son produit, il a repositionné tout un segment!

Peugeot 208

Peugeot 208

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2019 à 9:39 :
Dans vos commentaires, bien plus élogieux que ceux de vos confrères, vous avez oublié de mentionner que la Peugeot 208 doit se contenter de seulement 4 étoiles à l’Euro NCAP. Pas optimale la sécurité offerte à ses occupants et ceux qui l’entourent !
Réponse de le 12/11/2019 à 13:14 :
4 étoiles comme bmw mini mais la cause est le manque de précision du détecteur de piétons.
a écrit le 13/10/2019 à 11:43 :
Lol. la 3008 vieillit très mal. je bosse chez Europcar et je connais ! que des problèmes avec ce modèle ! le 208 sera pareil. pourquoi ? parce que c'est Peugeot. le gps qui déconne et qui est lent, la console électo qui tombe en panne, la jauge d'essence qui n'arrive jamais au plein, la boite de vitesse auto qui patine, les détecteurs d'obstacles qui font tout et n'importe quoi... la liste est longue.... et côté moteur ? la panique.
peugeot fait du look mais rien de plus. et encore, quand on regarde le look de la 3008, il est déjà démodé
Réponse de le 13/10/2019 à 19:56 :
Ami Laurent essaie d' éviter d'ennuyer l' auditoire avec des commentaires à la noix et court acheter une automobile française en lieu et place de ton allemande rébarbative!
Réponse de le 13/10/2019 à 22:41 :
zéro problème avec la mienne.
et pour aucun de mes collègues (voiture de fonction)
Réponse de le 14/10/2019 à 5:32 :
@Jeahn.
Peugeot a en Coree une sulfureuse reputation. Elle est malheureusement fondee. Les francaises valent des clous au bout de deux, trois ans, c'est un fait, il n'y a qu'a voir le marche de 2nd main pour le constater.
a écrit le 13/10/2019 à 10:15 :
.....par contre il n'y a pas de coup de tonnerre dans les tarifs , qui la rendent chère par rapport a certaines concurrentes !
a écrit le 13/10/2019 à 0:19 :
Je suis bien content qu'un essai de la nouvelle 208 soit enfin positif, j'avais l'impression qu'elle se faisait matraquer dans tous les sens sans trop comprendre pourquoi. Je retrouve dans les conclusions de ce test les sensations que j'ai eues en effectuant moi-même le test avant de passer commande. Pour moi c'est une réussite cette nouvelle version : un belle bouille qui rappelle la nouvelle Audi A1, une finition intérieure en net progrès qui n'a rien à envier à la Polo, une meilleure insonorisation, un meilleur amortissement, un meilleur confort, une boite automatique 8 vitesse très agréable, un moteur joueur et performant (test effectué avec une GT Line 130cv )... je pourrais en rajouter. Bref, après avoir également testé la Polo R Line 115 et la Clio V RS Line 130, mon classement c'est : 1. 208, 2. Polo, 3. Clio. Du coup 208 commandée et je suis bien content.

Concernant l'espace habitable, c'est toujours aussi confortable aux places avant, surtout avec les sièges enveloppants. À l'arrière on ne pas nier que les plus de 1m80 seront un peu à l'étroit et que le coffre perd quelques litres. Maintenant, vu mon utilisation, je m'en fou complètement !

J'ai hésité avec la version électrique (32000 € mini à 36000 € en version GT) mais l'autonomie est encore trop faible. Par contre le commercial m'a dit que Peugeot travaillait déjà sur une nouvelle génération de batteries pour atteindre les 600/700 kms d'autonomie et plus, avec un temps de recharge de 30 minutes pour les premiers 80%. Je préfère donc attendre, on verra dans 4 ans à la fin de la LOA.
a écrit le 12/10/2019 à 17:39 :
Rassurez moi c'est un publireportage ?
a écrit le 12/10/2019 à 15:05 :
Quid de l'espace habitable et du coffre, il n'en n'est pas question dans l'article or un de vos confrères les a trouvé limités.
Dommage de ne 9as avoir parle de cet aspect tellement important au quotidien.
Réponse de le 12/10/2019 à 17:35 :
@Spipion, c'est d'abord une citadine, le coffre on s'en tape. Et pour partir en vacances , tu poses une galerie, comme dans les années 70...
Réponse de le 12/10/2019 à 18:21 :
Pour le coffre le mieux est de prendre un ford fusion 1.4 tdci, si tu rabats la banquette arrière tu passes de 335 a 1175 litres, c'est pas mal non. Surtout pour une petite voiture avec un moteur sobre et fiable comme ça.
Dommage que le 208 ils le fassent pas en 1.4 tdci
a écrit le 12/10/2019 à 11:20 :
Il faudrait que les constructeurs proposent une voiture sans électronique , qui consomme peu , qui roule à 130 Km /H maxi et qui coûte 6000 e. Bien suffisant pour rouler dans ce pays ou tout est interdit.
Réponse de le 12/10/2019 à 19:32 :
Ce n'est pas cela, la cible des Dacia et autres Logan ?
Réponse de le 12/10/2019 à 19:48 :
Ben je sais pas si tu es courant, cela fait 14 ans que Dacia propose ses voitures en Europe qui remplissent tes critères (un peu plus cher mais 6000€, c’est vraiment difficile en neuf)
Réponse de le 13/10/2019 à 10:17 :
...il n'est pas du tout interdit de ......payer , pour tout et sur tout !
a écrit le 12/10/2019 à 11:19 :
J'ai la 3008, super voiture à tout point de vue (le jour et la nuit par rapport à la version antérieure). Le seul problème c'est qu'on la voit partout maintenant !
Il faudrait davantage de déclinaisons sans doute.
a écrit le 12/10/2019 à 8:51 :
"une version 100% électrique! Avec 340 km d'autonomie"
à quel prix ? J'avais cru lire 31 000€ mais il faut soustraire l'aide de l'Etat, parait-il.
Avec ma 208eHDi start&stop pour aller à Cahors depuis Chambéry il me faut au mieux 8h30 (réseau secondaire) hors pauses, 560km, en électrique, la recharge est rapide ? Sinon je devrais prévoir un jour en plus. :-)
Je vais encore garder la mienne, 3,99L/100 sur 88 000km, elle approche des 5 ans mais c'est fait pour durer, ces engins (la 205 essence avait fait 13 ans 200 000km, ma première diesel, 206, que 7 ans, train arrière HS).
Réponse de le 12/10/2019 à 14:04 :
De toute façon un diesel moderne n'aura jamais la longévité d'un moteur essence atmo. je ne pense pas que sur votre ancienne 205 le moteur était HS. Qui a déjà vue un moteur essence Atmo HS ? Votre 208 HDI par contre j'ai des doute. Mais chapeau pour la conso.
En ce qui concerne cette 208 électrique, quel sera sont prix de revente dans 5 ou 10 ? J'ai bien peur que ce soit invendable en occasion ou avec une grosse perte d'argent.
Réponse de le 14/10/2019 à 8:16 :
@Maxwell : La "Jupette" m'a permis d'acheter une autre voiture, sinon elle roulait encore pas mal.
A cette époque, on pouvait bricoler sous le capot (ai remplacé la pompe à essence (l'axe sortait), plaquettes de freins, l'alternateur tardivement, le radiateur de chauffage d'habitacle (inondait, métal/plastique ça ne reste pas étanche)), mais le câble de tachymètre cassé et jauge essence bloquée [le même jour, je roulais à 0km/h en consommant rien :-)], fait faire, l'embrayage aussi, de l'huile coulait dessus), de nos jours y a plus de place du tout et c'est trop technique.
a écrit le 12/10/2019 à 8:42 :
Le design est assez étrange, vaguement agressif, un peu vulgaire. Ma VW Polo fraîchement achetée a plus de classe.
a écrit le 12/10/2019 à 8:33 :
Merci pour ce publi-reportage ...
a écrit le 12/10/2019 à 8:32 :
elle est plutot jolie
apres 15000 euros en entre de gamme, si on peut se contenter de 75 cv qui marchent au lieu de devoir passer aux motorisations superieures, c'est pas forcement du vol
Réponse de le 12/10/2019 à 14:07 :
15000€ c'est le prix que j'ai payé ma 208 GTI de 2014 il y a 2 ans avec 30.000km.
Mis à par cas spécifique, je ne comprendrait jamais l’intérêt d'acheter neuf.
Réponse de le 12/10/2019 à 21:26 :
ok
ma cb sevenfifty j'ai paye 3000 euros ce qui n'ets pas cher pour des accelerations de ferrari, en premiere main, avcc 15.000 km
apres, une gti, faut etre tres confiant!
une 2014 5eme main ou chacun a rigole un coup avec sans faire l'entretien et les reparations, quand ca tombe, c'est violent et ca fait regretter le neuf!
ou alors faut vite trouver le con qui va acheter et faire les travaux
on trouve aussi des porsche boxter abordables
si vous avez des amis garagistes, demandez leur leur avis, ca peut etre salutaire.........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :