La nouvelle formule de La Tribune : "partageons l'économie"

 |   |  495  mots
(Crédits : La Tribune)
ÉDITO. La Tribune se transforme. A partir de ce vendredi 15 février, vous retrouverez en kiosques votre hebdomadaire en format berlinois, avec deux cahiers distincts, l'un sur les transformations globales de l'économie et des entreprises, l'autre sur les territoires et ses acteurs. Par Philippe Mabille, directeur de la Rédaction et Robert Jules, directeur adjoint de la Rédaction.

Depuis le 31 janvier 2012, date de l'arrêt de notre quotidien papier, La Tribune n'a jamais cessé d'innover. Pour compléter notre site latribune.fr, nous avons lancé, dès le 13 avril 2012, un hebdomadaire dont cette nouvelle formule est le numéro 280. Nous avons enrichi cette offre d'une édition numérique quotidienne et décliné notre site dans plusieurs régions, à Toulouse, Bordeaux puis Marseille. En 2018, nous avons accéléré notre stratégie multirégionale avec l'acquisition d'Objectif Languedoc-Roussillon, à Montpellier, et d'Acteurs de l'Économie, à Lyon.

Le journal que vous tenez entre les mains est le fruit de ces transformations. Nous avons souhaité vous montrer que nous sommes devenus un média à la fois global et local, qui a autant de journalistes à Paris que dans toutes les autres régions françaises. Notre contrat de lecture est simple : qu'il n'y ait pas de zones blanches de l'information économique en France. Ce positionnement original nous a conduits à définir - c'est à la mode - une raison d'être, exprimée par une nouvelle signature : « Partageons l'économie ». Le rôle d'un média au XXIe siècle, pour des lecteurs confrontés à l'infobésité, aux fake news et à l'accélération du temps, est d'être utile : c'est l'ambition de cette nouvelle formule.

--

H280, UNE La Tribune HEBDO, n°280,

--

Une information économique multirégionale

Dans le premier cahier, nous traiterons des transformations globales de l'économie, des soubresauts de la mondialisation à l'impact des transitions digitales et écologiques sur les entreprises. Le deuxième cahier, LT2 pour La Tribune Territoires, offrira chaque semaine une sélection d'enquêtes et d'informations en régions, qu'il s'agisse de projets de développement ou d'infrastructures, d'histoires d'entreprises ou de portraits d'acteurs.

En ces temps de grande déprime nationale, où le pays cherche dans un Grand débat la sortie d'une très profonde crise politique, notre ambition est de rapprocher les femmes, les hommes et les idées pour chercher des réponses aux mutations que nous sommes en train de vivre. On le voit bien avec la crise des "Gilets jaunes", nos sociétés doivent changer de logiciel. C'est vrai de l'État comme des entreprises : on ne peut plus gouverner en mode vertical. Cette révolution concerne aussi la presse. La Tribune veut être un acteur de cette révolution de l'horizontalité, pour vous faire partager l'économie aussi du bas vers le haut. C'est une promesse exigeante, mais aussi une vraie innovation éditoriale.

Partout en France, il faut innover, partir à la conquête du monde, de nouveaux marchés. Mais le faire en oubliant d'où l'on vient ou qui l'on est, c'est scier la branche sur laquelle on est assis. Avec cette nouvelle Tribune, nous espérons que vous serez très nombreux à partager ce combat pour une information économique multirégionale de qualité. Pour y participer, c'est très simple : il suffit de vous abonner !

___

Toute l'actualité économique et financière à la Une : rendez-vous sur notre espace "Abonnement"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2019 à 21:24 :
Comment Bruno Lemaire a coulé une entreprise vieille de 400 ans ...
https://planetes360.fr/comment-bruno-le-maire-a-coule-une-entreprise-francaise-vieille-de-400-ans/?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap&fbclid=IwAR2n09_F9yvZSiHEitdAUOEEbwU1I-7emJaPpGT9NSGNSEGEdrsowNEjOBY
a écrit le 16/02/2019 à 20:54 :
A quoi bon discuter d'économie, c'est mathématique, y'a rien à discuter, juste s'abreuver aux sermons des nouveaux prêtres...
a écrit le 16/02/2019 à 19:48 :
Très très bien cette avancée de la Tribune. Nous sommes en plein changement, le débat n'est pas clos, mais quelles avancées, le peuple s'empare de l'économie et dès lors on ressent un frémissement que l'on n'avait pas plus eu depuis longtemps, la France se réveille.
Bravo certains gilets jaunes peuvent dès à présent remplacer certains députés
( ça c'est de moi).
Regrets pour tous les blessés et les morts.
Réponse de le 18/02/2019 à 20:29 :
"remplacer certains députés"
c'est trop vertical, trop représentatif, les députés, les GJ c'est horizontal, tous égaux. Et un député c'est trop payé, parait même qu'ils ne font rien (dixit certains GJ, tous ne semblent donc pas d'accord entre eux, l'ennui de l'horizontalité).
a écrit le 16/02/2019 à 12:33 :
Avec Bruno Lemaire et son "plan pour l'industrie (ue...pas fr !) du futur" en couverture, quelle est l'ambition de La Tribune ?

Les gouvernements centristes qui se succèdent contribuent à faire s'effondrer l'industrie française.

J'en veux pour illustration la mise en liquidation d'une imprimerie qui fabrique...le papier pour nos passeports et nos billets de banque !
Et Monsieur Lemaire n'a...rien fait pour protéger cette entreprise : 400 ans de savoir-faire reconnu internationalement qui va être dissous.

Voir la discussion sur ce sujet sur la chaîne de TV Libertés : https://youtu.be/pIve8HKQdpQ

Oui, à l'heure des fausses informations, fabriquées avec d'importants moyens financiers et politiques, il faut savoir s'informer...autrement que par les voies classiques !
a écrit le 16/02/2019 à 12:02 :
la politique des riches mène le pays au désastre ! le partage ? alors meme que des experts de ONU et le parlement de europe dénoncent la répression malgré des censures
a écrit le 16/02/2019 à 12:01 :
la politique des riches mène le pays au désastre ! le partage ? alors meme que des experts de ONU et le parlement de europe dénonce la répression malgré des censures
a écrit le 16/02/2019 à 11:53 :
Le plan dogmatique de l'UE de Bruxelles est d'uniformiser la zone, a coup de réforme, vers le moins disant social et fiscal pour offrir une économie d'échelle aux multinationales! Aller vers une gestion "complexe" de chose simple dont les populations sont exclus!
a écrit le 16/02/2019 à 10:19 :
Pour vous relancer il faudrait arrêter de donner de faire votre une avec des gens incompétents comme Bruno Le Maire. Il n'y a relire ses déclarations sur le Bitcoin, la blockchain et autres : il ne sait pas ou il habite et raconte n'importe quoi.
Les hommes de sa trempe sabordent l'économie française depuis des années en voulant l'administrer alors qu'ils ne comprennent rien. On en est rendu bientôt à administrer les prix de l'alimentation, après ceux de l'électricité, du gaz, ... L'économie française se soviétise grâce à des gens comme Le Maire. Alors j'ai juste envie de ne pas acheter un magazine avec un couverture pareille: Monsieur Le Maire, laisser l'industrie tranquille, elle ne s'en portera que mieux, elle n'a pas besoin que vous la dirigiez,merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :