Les riches, grands vainqueurs de la lutte des classes

Comment une infime minorité de la population mondiale a confisqué les richesses, accroissant avec arrogance les inégalités et la pauvreté. Par Michel Santi.

6 mn

Faut-il persécuter les riches pour que les classes moyennes profitent enfin de la croissance ? C'est ce que préconise l'économiste Michel Santi.
Faut-il persécuter les riches pour que les classes moyennes profitent enfin de la croissance ? C'est ce que préconise l'économiste Michel Santi. (Crédits : DR)

Warren Buffet (qui pèse 58 milliards de dollars) ne plaisantait pas. Il nous avait prévenu dès 2006 - avant la crise - que les riches étaient en train de gagner. Dans une interview accordée à l'époque au New York Times, il avait reconnu qu'une "lutte des classes" faisait rage, tout en précisant : "c'est ma classe, les riches, qui a déclaré cette guerre et c'est elle qui est en train de la remporter" ! … avant de confirmer en 2011 que cette guerre avait bel et bien été gagnée : "they won" - ils ont gagné. Du reste, les faits lui donnent raison car, s'il fut approprié un temps d'évoquer les fameux "1%" les plus privilégiés, certaines fortunes ont pu croître de manière exponentielle à la faveur même de la crise.

 
L'arrogance des riches

C'est ainsi que l'O.N.G. Oxfam a tout récemment démontré comment 85 individus (oui 85 !) se trouvent être aussi riches que la moitié de la population mondiale ! En somme, il y a les "riches" mais il y a également les "méga riches" : c'est-à-dire les 0.01% qui, à eux seuls, sont encore plus riches que les 1%, tout en payant moins d'impôts que les 1% ! C'est un peu comme si ces fortunes généraient à leur tour davantage de fortune et, ce, de manière quasi mécanique. Du reste, les 6'000 milliards de dollars gagnés par les envolées boursières de 2013 n'ont évidemment profité qu'à cette infime minorité.

 On comprend mieux, dès lors, l'arrogance des plus dignes représentants de ces hyper-privilégiés, à l'instar du grand patron américain d'une marque d'habits de luxe, Bud Konheim, qui s'est exclamé que les pauvres devraient "arrêter de se plaindre" de leur condition. Ou la suffisance du milliardaire Kevin O'Leary quand il déclare que les inégalités sont une "nouvelle fantastique", car elles motivent "le pauvre à regarder en haut vers les 1% et à se dire : je veux faire partie de ces gens" … Et pourquoi ne pas évoquer Tom Perkins, magnat des fusions-acquisitions, qui revendique pour les riches un droit de vote plus important que pour le reste de la population ?! Et qui prône le retour au suffrage censitaire, aboli en France en 1848.

 
Une consanguinité aberrante

De même convient-il de ne pas négliger les revenus pharamineux des directions générales des grosses entreprises, qui placent incontestablement cette élite dirigeante dans le cercle très fermé des 1%, contribuant par là même à les isoler de leurs salariés. Car c'est un discours tout aussi effronté qui est servi par les Présidents-Directeurs Généraux des entreprises et des banques qui, pour justifier leurs salaires et leur bonus indécents, indiquent que ceux-ci ont été préalablement avalisés par leur conseil d'administration. Le tout dans une consanguinité aberrante où ceux-là même qui approuvent ces rémunérations reçoivent à leur tour des indemnités approuvées par ce même P.-D. G., tout en étant eux-mêmes patrons d'autres entreprises, poste qu'ils cumulent avec celui de membre de plusieurs conseils d'administration!

Comment expliquer, sinon, que le CEO de JP Morgan Chase, Jamie Dimon, ait vu son salaire augmenter de 74% cette année… alors même que la banque dont il est le gourou a dû payer 20 milliards de dollars au régulateur US pour de multiples infractions ? Ne voilà-t-il pas que, au lieu de le saquer, ses pairs lui accordent une belle augmentation de salaire… faisant dire à certains esprits chagrin que, alors que le commun des mortels qui vole une banque est incarcéré pendant 10 ans, le Président d'une banque qui vous vole reçoit, pour sa part, 10 millions !

 
Lutter contre la pauvreté, quitte à persécuter les riches ?

Ces personnages évoluent donc dans un univers parallèle caractérisé par une impunité quasi parfaite, déplorée en haut lieu par un exécutif impuissant ayant fait dire au Ministre de la Justice américain, Eric Holder, que les Présidents des "Too Bigs To Fail" - les mastodontes bancaires - étaient eux-mêmes des " Too Bigs To Jail ", c'est-à-dire trop importants pour être emprisonnés… Exécutif désemparé à l'image de Lawrence Summers, ancien Sécrétaire au Trésor et ancien conseiller économique du Président Obama, qui a coup sur coup écrit deux tribunes dans le Washington Post et dans le Financial Times, requérant vigoureusement contre les inégalités et avertissant que notre monde reprenait ses mauvais plis d'avant la crise.

 Car la croissance ne permet plus aujourd'hui, pour reprendre Summers, d' "améliorer les revenus de la classe moyenne et de lutter contre la pauvreté". Il est donc vital de revaloriser les salaires, de réformer la fiscalité et de lutter contre l'évasion fiscale. Quitte à "persécuter" les riches, pour reprendre une expression tout récemment employée par le même Tom Perkins cité plus haut, qui vient de faire scandale en comparant le sort fait aujourd'hui aux riches à l'Holocauste des juifs pendant la seconde guerre mondiale !

 

Lire aussi : 

>> Qui sont ces 85 milliardaires dont la fortune équivaut à celle de la moitié de l'humanité ? 

 

Michel Santi est un macro économiste et un spécialiste des marchés financiers. Il est l'auteur de :  "Splendeurs et misères du libéralisme", "Capitalism without conscience" et "L'Europe, chronique d'un fiasco politique et économique"

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 16/03/2017 à 9:01
Signaler
– Innovant avec une véritable volonté de créer quelque chose de nouveau, – Passionné et capable de s’investir un maximum pour faire aboutir son projet. En décrivant les caractéristiques personnelles, on comprend facilement qu’il s...

à écrit le 15/03/2017 à 10:05
Signaler
Dès l'ouverture de mon procès en appel, en seconde instance devant le tribunal de Nanterre, une substitut au procureur de la République, a plaidé abus (internement abusif) et propos fallacieux de mon adjudant de compagnie. En un sens elle a condamné ...

à écrit le 13/03/2017 à 15:11
Signaler
Dans mon livre « ESSAIS » publié par la Société des écrivains et sur Interner, je représente un appelé qui a porté plainte face à l’État attaqué sur ses deniers.. Le concept officiel d’abus psychiatriques depuis ma première hospitalisation jusqu’à...

à écrit le 08/03/2017 à 13:11
Signaler
Le 15 OCTOBRE 1973, je fus affecté au centre d’instruction du service du matériel, dans une caserne à Montluçon. 30 ans après on me signale des troubles du comportement au 4ème jour de service, je ne comprends pas, je ne le souviens pas ce qui peut g...

à écrit le 08/03/2017 à 9:58
Signaler
Mon hospitalisation forcée était incontournable, le résultat 5mois hospitalisé au-delà d'un an légal À l’occasion j'ai perdu une année d'études que je comptais reprendre post-durée légale . Je suis allé consulter un psychiatre civil qui a porté plai...

à écrit le 07/03/2017 à 14:22
Signaler
Les critiques éthiques et programmatiques qu’on peut adresser à la période sanitaire qu'on m'a attribué sont intactes. Mais sous l’angle du combat personnelle il faut bien admettre que son opération survie est impressionnante. Alors même que l'Etat a...

à écrit le 07/03/2017 à 13:01
Signaler
Le mental, le psychisme régit discrètement nos vies quotidiennes. , Réduit aussi notre liberté, j’ai lutté contre une forme d’abus psychiatrique, ma plainte, s’immisce dans la justice, fluidifie ma demande, sauve les faux-semblants, mènent à la véri...

à écrit le 07/03/2017 à 11:02
Signaler
L'abus a une signification fondamentale dans la psychiatrie Contrairement à l'armée dans son concept médical, les avocats ont signalé l'abus et la pratique psychiatrique dangereureuse. Durant ma période, je raconte la menace physique d'un br...

à écrit le 22/02/2017 à 15:05
Signaler
Marcel MANDELKORN tant qu’on a la santé ! Lors du DIALOGUE d'où il est ressortit une biographie, j'ai été surpris par l' organisation des idées développés par la personne commis par l'Etat pour en savoir plus sur moi, ma vie, ma personalités, me...

à écrit le 12/05/2014 à 14:15
Signaler
Le problème de l’inégalité de richesse ne pourra jamais être résolu…d’ailleurs serait-ce vraiment une bonne chose ? En revanche, l’extrême inégalité que l’on constate actuellement a atteint un niveau tel qu’il fait porter un risque d’éclatement pur ...

à écrit le 29/04/2014 à 12:19
Signaler
Le jour où ils vont payer les excès dus à leur cupidité sans fin, on saura qu'une tête de riche se tranche aussi vite qu'une tête de pauvre ...

à écrit le 03/03/2014 à 15:03
Signaler
Moi, la pauvreté elle commence pour des postes importants, avec des formations courtes et surtout son sacer dos, mais des temps de travail si petit, des interruptions qui font de nos retraites une peau de chagrin, pourtant, on nous dit, jeunes faites...

à écrit le 03/03/2014 à 14:56
Signaler
Un marché raisonnable, ne croyez vous qu'on croule sur les excédents, oui, en faisant vivre quelques pauvres mais la majorité n'en a jamais profité. Ces taux exorbitants de taxation des riches, révèlent bien que mathématiquement, on se trompe, et on ...

à écrit le 26/02/2014 à 16:42
Signaler
une taxation raisonnable, c'est à dire au minimum à 80% des revenus de ces méga-riches est la seule solution. Quand les classes moyennes auront compris cela, on pourra peut-être avancer un peu... D'ici là, c'est clair, les méga-riches écraseront enco...

le 28/02/2014 à 11:38
Signaler
Mon pauvre Monsieur...nous payons plus...!!!

le 08/03/2014 à 10:42
Signaler
Ce qui est intéressant (Cf certaines études fiscales) est qu'en bas de l'échelle le taux d'imposition est - contrairement à ce qu'imaginent beaucoup - décroissant quand on arrive dans les très hauts revenus. Dans les bas revenus on est à 41% (tout c...

le 12/03/2014 à 23:01
Signaler
@titi : pour l'instant, vos délires anti riches n'ont servi qu'à ponctionner encore plus les classes moyennes supérieures. A titre d'exemple, un type qui a revendu sa boite paie l'ISF sur 100% de son patrimoine. Un milliardaire ne paiera pas d'ISF su...

à écrit le 26/02/2014 à 16:12
Signaler
La pauvreté commence lorsque je regarde la voiture neuve de mon voisin ! Tant qu'il y aura des riches, il y aura des pauvres. Et comme diraient les éthologues à propos des fourmis, supprimer les 20% de foumis oisives ne produit pas une communauté 100...

à écrit le 26/02/2014 à 14:56
Signaler
Toujours le même discours socialiste de la part de Mr Santi, communiste notoire, pourquoi s'en étonner ? Petit rappel économique pour ceux qui ne sont pas fanatisés par cette idéologie qui s'est toujours trompée sur tout et tout le temps : dans une é...

le 27/02/2014 à 16:19
Signaler
sauf que la communauté humaine n'est 7 000 000 000 de con-sommateurs...

le 08/03/2014 à 10:31
Signaler
" Et plus ils s'enrichissent, plus les pauvres s'enrichissent, et c'est confirmé par les statistiques" Vieille rengaine radotée par plein de gens Mais c'est faux, démontré comme faux par pas mal d'études... et par la situation socio-économique des...

à écrit le 26/02/2014 à 14:49
Signaler
il n'y a qu'une seule lutte des classes : celle entre les individus productifs et les improductifs qu iveulent vivre sur le dos de ceux qui travaillent. Voilà pourquoi on utilise comme bouc émissaire ceux qui sont productifs, et enfaisant cela, on a ...

le 27/02/2014 à 16:22
Signaler
Von Mises : Tout ce qui est excessif est dérisoire comme ce type de commentaire

le 04/03/2014 à 15:38
Signaler
Cher Von Mises, vous croyez au marché rédempteur comme d'autres en d'autres temps croyaient en l'immaculée conception. Mais les temps passent ainsi que les croyances...

le 12/03/2014 à 23:10
Signaler
@Horace : C'est grâce au marché et à l'avidité de MM Dell, Gates et Jobs que vous pouvez ironiser et faire le malin. Dans un univers sans marché, vous seriez en train de labourer pour ne pas mourir de faim. Et ne dites pas que j'exagère, c'était la ...

à écrit le 26/02/2014 à 13:14
Signaler
> avant de confirmer en 2011 que cette guerre avait bel et bien été gagnée : "they won" - ils ont gagné. Pourquoi utiliser le passé? L'histoire s'est arrêté? Il suffit de voir ce qui peut se passer en un week-end en Ukraine...

à écrit le 26/02/2014 à 12:02
Signaler
Comment peut on ecrire ca en 2014 ? Facebook, google, whatsapp....Des milliardaires en quelques annees partis de rien, grace a leur travail et leur inteligence. Oui l inegalite n a jamais ete aussi forte, mais plus que jamais tout le monde peut dev...

le 26/02/2014 à 14:49
Signaler
tout en sachant que cette richesse est essentiellement virtuelle ( valeur de société , donc du papier pour certaines qui ne font pas de bénéfices ). cette richesse a été acquise en créant à partir de rien , donc sans spolier qui que ce soit.

à écrit le 25/02/2014 à 21:31
Signaler
85 aussi riches que la moitié de la planète. A ce prix là, il y a les cyniques qui nous vantent la financiarisation sous couvert de libéralisme et une armée de naïfs qui fournissent la vaseline ...

à écrit le 25/02/2014 à 18:58
Signaler
Il est admis que nous aidons beaucoup ceux qui gagnent beaucoup moins que nous. Je vis en France et je paie mes impôts en France , alors que j 'aurais pu partir n'importe où , travaillant par Cloud. Par conséquent , Monsieur Santi , j'entends votre...

à écrit le 25/02/2014 à 16:56
Signaler
Bla Bla vendeur,en France on est riche avec 4000€ et on fait partie de la classe moyenne avec 2000€ par mois donc ceux qui ont 4000€ doivent aidés ceux qui n'ont que 2000€ c'est çà le but de la démonstration car les 85 eux ils sont ailleurs ,disparus...

à écrit le 25/02/2014 à 16:04
Signaler
On est toujours le riche(ou le pauvre) de quelqu'un. Souriez, regardez Bruges Amsterdam Venise etc..et voyez la beauté. Le commerce et la richesse ont ouvert le monde, stimulé les rencontres et les idées, créé de belles choses, financé des savants...

le 26/02/2014 à 10:46
Signaler
Quelles républiques populaires égalitaristes ?? De quoi parlez vous ? Ca n'existe plus depuis 1989 la chute de l'URSS.

le 12/03/2014 à 23:13
Signaler
@lol : Venezuela, Corée du Nord, des pays où il fait bon vivre.

à écrit le 25/02/2014 à 15:00
Signaler
La richesse n'est pas le fruit du hasard , mais d'une volonté indéboulonnable , de sacrifices substantiels et d'un travail acharné. On ajoutera aussi une intelligence hors du commun. A une époque où la plupart des gens évitent le risque et les cont...

le 25/02/2014 à 17:27
Signaler
L anathème à parfois des effets boomerang, souvent l injure n est que reflet de soi même.

le 25/02/2014 à 18:04
Signaler
on ne peut devenir riche par le travail! "volonté indéboulonnable,sacrifices, certes et aussi cupidité à outrance, pas de sentiments évidemment, passer par dessus tout ce que l'on peut "éliminer", sinon on ne parvient pas à grand chose, et c'est bie...

le 26/02/2014 à 10:15
Signaler
@Sylar : Votre argument vantant l'intelligence de ceux qui réussissent ne tient pas : Einstein n'était pas riche, Bor non plus, Von neuman non plus, Pierre et Marie Curie non plus, et la liste de personne intelligentes "pauvres" est très longue. Par ...

le 28/02/2014 à 11:37
Signaler
On peut devenir très riche en devenant un expert dans son domaine , surtout quand cette expertise se vend dans le Monde entier. Donc , volonté indéboulonnable , travail acharné , investissement en temps J'oubliais...je n'ai pas droit aux vacances ...

à écrit le 25/02/2014 à 10:02
Signaler
Le point de vue exprimé dans cet article ne relève absolument pas d'atavismes gauchistes comme trop de commentateurs font mine de le croire. La cartographie des risques mondiaux qui ouvre le "sommet" de Davos des grands décideurs économique de la pla...

à écrit le 25/02/2014 à 9:36
Signaler
Les riches justifies leur comportement de prédateur par les lois de la nature : le plus fort survit. Hors, dans la nature, lorsque les prédateurs n'ont plus de proies à ce mettre sous la dent, ils s'entre-tuent. C'est comme cela que nous avons pu ass...

le 25/02/2014 à 18:05
Signaler
Bien dit !

le 26/02/2014 à 14:47
Signaler
Curieusement, les supers rioches dont vous parlez et dotn Mr Santi parlent ne sont pas des dictateurs, masi des patrons qui évoluent dans des démocraties où les droits de l'homme sont respectés. Et là où les droits de l'homme ne sont pas respectés, i...

le 12/05/2014 à 14:07
Signaler
Brave VON MISES, comment pouvez-vous dire qu'il n'y a pas de riches là où les droits de l'Homme ne sont pas respectés ? Est-ce une blaugue ou bien vivez-vous dans un monde parallèle ? Allez voir du côté de la Russie, de la Chine, de nombreux pays d'A...

à écrit le 25/02/2014 à 7:25
Signaler
CONFISQUER ! Ce verbe haut en couleur est débile. Je dirais que celui qui a la fortune a possibilité de la faire fructifier ( M. de la PALICE ). La richesse supprimons là, pour avoir plus de pauvre. Le riche en FRANCE est mal vu, ailleurs il est accu...

à écrit le 24/02/2014 à 21:44
Signaler
Tant sur plan moral qu'économique, je ne puis que partager votre jugement. Malheureusement, je ne vois pas que ce mouvement de suraccumulation du capital puisse être entravé. Il s'accompagnera d'un appauvrissement - relatif - des classes moyennes su...

à écrit le 24/02/2014 à 21:13
Signaler
Faut il voir les riches comme oncle Picsou se baignant dans un coffre fort géant rempli de pieces d'or !Il suffirait de lui prendre ce coffre fort et de partager .Le probleme c'est que cette richesse est pour la plupart en bourse .Il faut signaler qu...

à écrit le 24/02/2014 à 20:59
Signaler
On regarde la bourse qui monte et on oublie de dire qu'elle baisse aussi .En 2002 le CAC 40 était monté jusqu'a 6700 pts !Les actionnaires étaient donc riches et beaucoup ont achetés avant .Le CAC 40 a plongé en suivant à 2000 pts et 12 ans plus tard...

à écrit le 24/02/2014 à 20:17
Signaler
Monsieur Santi, ceux qui vous lisent ne pourront croire que vous préconisez de "persécuter les riches pour que les classes moyennes profitent enfin de la croissance" ! Où alors, devront-ils la lire avec l'impertinence qui vous suit pas-à-pas ;-) Quan...

à écrit le 24/02/2014 à 19:49
Signaler
Encore ce sempiternel refrain! Certes la richesse est injuste et immorale et tout ce que vous voudrez. Ce constat n'a jamais constitué un début de théorie économique, et ceux qui ont basé leur action sur la suppression des riches ont partout réussi ...

à écrit le 24/02/2014 à 19:37
Signaler
Il existe bien une lutte des classes, mais vous vous trompez de classes. Ce ne sont pas les super riches contre les classes moyennes occidentales militantes de gauche qui lisent vos chroniques... non, c'est un conflit à bien plus grande échelle, c'es...

le 24/02/2014 à 21:50
Signaler
Avant de parler de la misere chez les autres on s'occupe de la misere chez sois,pas besoin d'aller dans les pays du tiers monde .Quand à votre image d'épinal sur les ouvriers qui se bourent la gueule avec du mauvais vin c'est completement dépassé .D'...

le 25/02/2014 à 8:05
Signaler
Je ne parle pas de stéréotype des années 30 mais je prenais en exemple une personne que croise régulièrement. J'aurais aussi pu prendre mon collègue élu (du Front de Gauche aussi), il tiens le même discours de lutte des classes et vit comme un prince...

le 25/02/2014 à 14:49
Signaler
non non il n'y a pas de travailleurs miséreux en France. non, non

le 25/02/2014 à 20:01
Signaler
@Matthieu !Les pays pauvres ils ont quoi comme moyen pour lutter contre les pays riches !Des armées en guenilles face à la plus haute technologie de pointe surarmée en bombe H !C'est du vrais delire !Moi j'ai tout compris je vis dans le réel pas dans...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.