La vraie analyse du krach suisse

 |  | 30 mots
Lecture 1 min.
Vincent Kucholl, alias Meinard Gallarotti, l'adjoint du porte-parole de la BNS.
Vincent Kucholl, alias Meinard Gallarotti, l'adjoint du porte-parole de la BNS. (Crédits : DR)
[Replay 26 minutes - RTS] La Tribune publie des extraits issus de l'émission hebdomadaire "26 minutes", diffusée sur la Radio Télévision Suisse. 26 minutes, un presque magazine d'actualité qui passe en revue les faits marquants de la semaine écoulée, en Suisse et dans le monde, à travers des faux reportages et des interviews de vrais et de faux invités. Un regard décalé sur l'actualité, présenté par Vincent Veillon et Vincent Kucholl, les deux humoristes de l'ex-"120 secondes", vrais chouchous de la rédaction !

L'adjoint du porte-parole de la BNS revient sur la suppression du cours plancher de 1,20 franc pour un euro.

>> Extrait du 26 minutes, une émission de la RTS, du 17 janvier 2015.

vincent et vincent

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2015 à 15:37 :
ne vous en déplaise il y a bien eu un krach à la Bourse.
Personne ne dit que la Suisse ou son Franc a implosé. Décidément la Suisse c'est le pays de la neutralité et du consensus politique, mais le Suisse lisant la Tribune est très très nerveux. Gaffe La Tribune vont finir par vous coller une bombe! un article sur le chocolat ou les montres? surtout pas sur les banques svp.
a écrit le 20/01/2015 à 13:35 :
c'est quoi le crack? Le franc suisse se réévalué de 30% par rapport à l'euro c'est un crack? je ne comprend toujours rien à l'économie. Avant j'achète ma Béheme à 200000 euros maintenant je la paye seulement 140000 euros Tout est benef pour moi Ha Ha
Réponse de le 20/01/2015 à 14:45 :
Faux. Le prix en France d'une BMW restera inchangé
ne révez pas: D'autant que son prix n'a rien à voir avec le cours du franc suisse.

Les seuls gagnants sont les travailleurs frontaliers travaillant en suisse et habitant en france. Du jour au lendemain, leur pouvoir d'achat augmente sensiblement. Les perdants seront les français travaillant et habitant en France à proximité de la frontière qui vont voir les prix de l'immobilier augmenter. Déjà que dans ces régions les prix étaient excessifs. Les savoyards n'auront que leurs yeux pour pleurer. Je pense que des mesures doivent etre prises pour établir plus d'egalité.
Par exemple, taxation des travailleurs frontaliers.
a écrit le 20/01/2015 à 11:40 :
Inonder la zone euro de monnaie, comme le fait la BCE avec son QE, ( 500 milliards? 1000?) a une conséquence directe, c’est de remplir la Bundesbank et la Banque Nationale Suisse de monnaie de singe et donc de mettre en danger la valeur des deux monnaies.

La gestion de la BCE contrevient à toutes les règles monétaires de la Bundesbank dont les problèmes sont les mêmes que ceux de la BNS.
Si ces deux pays veulent conserver la valeur de leur monnaie, et c’est l’idée force de l’ Allemagne, ils doivent prendre des décisions drastiques, en s’en protéger.

L’euro est sans doute en train de vivre son chant du cygne, chaque pays va s’occuper de sa propre dette, et la fameuse solidarité tant vantée, n’est plus. Vivement qu’on se débarrasse de cette usine à gaz !
Réponse de le 20/01/2015 à 13:30 :
BRAVO JEANDEMI !!! VOUS AVEZ TOUT DIT !!!
a écrit le 20/01/2015 à 9:30 :
trop drôle
a écrit le 19/01/2015 à 17:27 :
Ce genre de humour est nettement plus drôle que les dessins de Charly Hebdo et cela ne blesse personne.
Réponse de le 19/01/2015 à 17:55 :
Ouais, sinon il y a Michel Leeb aussi, il dit pas un gros mot et il est super drôle.
Réponse de le 19/01/2015 à 18:47 :
.... et ça va remuer !
Réponse de le 20/01/2015 à 10:53 :
Si, ça blesse Poutine, le rouble brûle mieux que l'Euro !! C'est insupportable. :-))
Y en a une série de cet humoriste (voir sur Youtube).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :