L'avenir de l'Europe passe-t-il par le retour des frontières ?

 |   |  125  mots
(Crédits : FLickr/MPD01605. CC License by.)
REPLAY 28'. La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l'avenir de l'Europe passe-t-il par le retour des frontières ?

Emmanuel Macron a accordé un long entretien à neuf journalistes de la presse régionale. Parmi ses propositions, on trouve la mise en place d'une "convention refondatrice" et d'un nouveau pacte entre États européens. Il a également affirmé vouloir reconstituer l'espace Schengen dans sa globalité. Il se dit prêt à modifier les traités existants et parle de l'organisation éventuelle d'un espace plus réduit. Le président de la République française met un point d'honneur à la protection des frontières communes européennes face à l'immigration. Ces propositions vont dans le sens d'un retour aux frontières fermées. L'Union européenne se transformera-t-elle en "Europe forteresse" ? L'avenir de l'Europe passe-t-il par le retour des frontières ? On en débat dans "28 Minutes".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2019 à 19:09 :
La sécurité est important , oui il faudrait un système de frontières ( numérique ou humaine )
a écrit le 26/05/2019 à 10:08 :
Pour moi sans aucun doute mais au sens de Maurice Allais notre seul prix Nobel d'économie hélas bâillonné et ignoré (lettre aux Français - Marianne en 2009) - extrait : le fondement de la crise : l'organisation du commerce mondial - un protectionnisme raisonné et raisonnable (ouvrir les frontières qu'avec les pays socialement comparables) - pour mémoire ses idées étaient à la fois libérales et sociales, produire des richesses et capter les richesses "illégitimes" pour les ramener vers l'humain. Se sont des idées très modernes et combien actuelles. On peux aussi rien faire et couler..
a écrit le 26/05/2019 à 9:23 :
Transposition des événements de fin 14-18 en Allemagne, à toute l'UE d'aujourd'hui!
C'est normal, vu que les spartakistes ont imposé leur idéologie depuis la fin de la seconde guerre mondiale, c'est aujourd'hui le grand retour des extrêmes droite, dans une réaction épidermique des peuples européens face à la planification du grand renouvellement, qualifiée de populisme par les méprisables méprisants!
Les peuples européens n'ont jamais voulu de cette immigration, nous n'avons pas à aider ceux qui ne veulent pas limiter leur démographie, menaçant ainsi la survie même de l'humanité!
a écrit le 26/05/2019 à 2:24 :
Inevitable, mais n'est- ce pas trop tard ?
Plus d'un million en Allemagne.....
a écrit le 25/05/2019 à 11:59 :
Pour empêcher le dumping social oui bien entendu, mais c'est seulement pour empêcher le retour de la liberté en UE qu'ils nous parlent de frontières, pas pour lutter contre le dumping fiscal et social, pas pour aider les citoyens européens, pour toujours plus les enfoncer.

Bref de bonnes questions mais totalement déformées par les médias de masse des propriétaires de capitaux et d'outils de production et leurs politiciens au nom de leur seule cupidité, aliénant.
a écrit le 25/05/2019 à 11:41 :
L'avenir de l'Europe passe par le retour des frontières, celle de l'UE de Bruxelles n'a pas d'avenir!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :