Les Mardis de l'Essec : Entretien avec Guillaume Pépy, Pdg de la SNCF

 |   |  105  mots
(Crédits : DR)
Le mardi 12 février à 20h, Les Mardis de l'ESSEC, en partenariat avec La Tribune, reçoivent Guillaume Pépy, Pdg de la SNCF, dans le grand amphithéâtre de l'ESSEC, à Cergy.

La Société NATIONALE des Chemins de Fers sera-t-elle nationale encore longtemps? La bataille du rail, encore et toujours : les cheminots auront-ils la peau du ferroviaire français?

Bus, covoiturage, aérien low cost : quelle stratégie pour faire face à la concurrence? Comment sortir de l'impasse de l'arbitrage entre lignes régionales et grandes lignes entretenues ?

Entendez-vous dans nos campagnes, gronder la concurrence européenne ? Les Français seront-ils prêts à mettre la main au porte-monnaie pour sauver le ferroviaire français ?

Pour connaître les réponses à ces questions, venez écouter Guillaume Pépy dans le Grand Amphithéâtre l'ESSEC, mardi 12 février à 20h.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2019 à 8:43 :
"les cheminots auront-ils la peau du ferroviaire français?"

Les cheminots y ont participé certes mais ce ne sont pas eux qui sont responsables de l'agonie ferroviaire, par contre ce sont eux les boucs émissaires désignés par les outils de production de ces principaux responsables:

"Quand l’État français sabote le train" https://www.monde-diplomatique.fr/2016/06/DOUMAYROU/55773
a écrit le 13/02/2019 à 7:39 :
Quand on a creusé un trou de 50 milliards, que l'on ne vienne pas parler de sous-investissement! On prend ses pertes, on ouvre à la concurrence et on offre enfin le choix au consommateur. La mante religieuse doit être annihilée..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :