« Maintenant on fait quoi » ? Le « projet de société » de Laurent Berger

VIDÉO - CHAPITRE 4. Dans un entretien exclusif, à la fois intime et offensif, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger se livre comme jamais et dévoile, sans tabou ni langue de bois, un véritable « projet de société ». Et, en filigrane, un programme politique ? A chacun de juger. À retrouver sur Twitter, avec le hashtag #MOFQ et sur les réseaux sociaux.

2 mn

« Un syndicaliste est-il légitime pour parler à tous de questions d'intérêt général ? A-t-il le droit de s'aventurer hors du périmètre exclusif de la défense des intérêts des salariés ? Je le crois », affirme Laurent Berger.

Et le secrétaire général de la CFDT le démontre dans ce long dialogue, qui révèle une personnalité et un engagement singuliers, cultivés dans le « goût des autres ».

Le patron du premier syndicat de France (avec plus de 610.000 adhérents) expose des prises de position audacieuses, parfois périlleuses, parfois aussi contestées dans ses rangs, qu'il exerce au-delà du strict champ du social, du travail et de l'emploi à l'intérieur duquel ses rivaux sont confinés. C'est autant au leadership occupé par son organisation qu'à la nature des combats sociétaux que le natif de Saint-Nazaire doit de truster l'intérêt des médias, au point que le visage ou le nom des autres responsables syndicaux, Philippe Martinez de la CGT excepté, sont inconnus ou presque.

Sens du travail, solidarité, justice sociale, démocratie, transition écologique, Europe, mais aussi Raison d'être, Danone, patrons milliardaires, Emmanuel Macron : Laurent Berger répond sans esquiver. Et ose des déclarations radicales sur un sujet volontiers éludé dans le champ syndical et patronal : le Rassemblement national et sa cheffe de file Marine Le Pen. À l'aune du « Pacte du pouvoir de vivre » qu'il a initié avec Nicolas Hulot, le jeune quinquagénaire livre un projet de société. Qui a valeur de programme politique ? Il s'en défend. Parvient-il à convaincre ?

> À SUIVRE - CHAPITRE 5 : avec l'explorateur et médecin Bertrand Piccard.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 06/06/2021 à 0:11
Signaler
Le seul syndicat de France qui marche à 100% avec le médéf . M. Berger a pris du poids.

à écrit le 03/06/2021 à 18:25
Signaler
"« Maintenant on fait quoi » ?" Et avant ,vous avez fait quoi pour les salariés et leur régime complémentaire de retraite : Pour « remédier aux difficultés financière rencontrées par les régimes de retraite complémentaire » » l’accord interp...

à écrit le 03/06/2021 à 18:06
Signaler
"Le patron du premier syndicat de France (avec plus de 610.000 adhérents)" Dans un entretien publié mercredi 16 mai 2018 par les quotidiens régionaux du groupe EBRA et l’agence de presse AEF (Agence éducation et formation), Laurent Berger indique ...

à écrit le 03/06/2021 à 13:38
Signaler
Aller manifester avec des policiers factieux qui s'en prenne a la justice !!! c'est la seul fois ou la cfdt manifeste !!!! Alors des types de cette nature, qui n'ont aucune étique mais qui prétendent représenter des gens, c'est bien la le mal du ...

à écrit le 03/06/2021 à 13:04
Signaler
Syndicat et patronnat, les deux faces d'une même pièce.

le 03/06/2021 à 15:37
Signaler
Cette "pièce" a un nom: elle s'appelle lutte des classes....

le 05/06/2021 à 9:59
Signaler
Non elle s'appelle "manipulation de masse". La lute des classes ayant été perdue depuis longtemps par la classe productrice hein, nous en constatons les effets tous lesj ours un peu plus. "Oui il y a bien une lutte de classes mais c'est ma classe...

à écrit le 03/06/2021 à 12:50
Signaler
« Tout dans le syndicat, rien hors du syndicat, rien contre le syndicat ! »

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.